>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

La Haute Horlogerie fait mouche sur Internet
Economie

La Haute Horlogerie fait mouche sur Internet

jeudi, 24 janvier 2013
fermer
Editor Image
Christophe Roulet
Rédacteur en chef, HH Journal

“Vouloir est la clé du savoir.”

« Une trentaine d’années passées dans les travées du journalisme, voilà un puissant stimulant pour en découvrir toujours davantage. »

Lire plus

CLOSE
4 min de lecture
L

Comme le révèle le World Watch Report 2013, la Haute Horlogerie garde le cap auprès des internautes avec une croissance de 7 % des demandes concernant les 18 marques sous revue. Sans surprise, ce sont les Bric, Chine en tête, qui constituent les principaux moteurs de la hausse.

Pour sa neuvième édition, le World Watch Report 2013, qui analyse la présence des Maisons sur Internet selon leur cote de popularité auprès des aficionados, révèle une hausse globale de la demande de 7 % pour les 18 marques de Haute Horlogerie concernées*. Sous revue, 20 marchés pour un milliard de requêtes. « Sans surprise, ce sont les pays émergents qui alimentent cette croissance, explique Florent Bondoux, de Digital Luxury Group, société auteur de l’étude qui a le soutien de la Fondation de la Haute Horlogerie. Les Bric (Brésil, Russie, Inde et Chine, ndlr) et les marchés asiatiques représentent ainsi pratiquement 50 % des demandes. Les internautes chinois arrivent clairement en tête de classement, avec 31 % des recherches effectuées sur Internet en ce qui concerne les marques de Haute Horlogerie, contre 20 % en 2012. » Cette croissance de 27 % trouve ainsi son répondant dans celles observées au Brésil (+ 30 %) ou en Russie (+ 43 %), voire en Inde (+ 18 %), alors que des marchés dits « mûrs », comme les États-Unis (- 11 %) et le Japon (- 12 %), font pâle figure.

Patek Philippe accapare un quart des requêtes en ligne

Mais quelles sont les marques qui ont la cote auprès des amateurs du réseau des réseaux ? Champion toutes catégories : Patek Philippe, qui accapare près d’un quart (23,6 %) des demandes d’information, loin devant Jaeger-LeCoultre (12,7 %), Vacheron Constantin (12,6 %) et Audemars Piguet (9,2 %). Surprise : Richard Mille, qui n’obtient « que » 2,6 % des requêtes sur Internet, fait un bond de plus de 60 %. « Cette progression s’observe sur tous les marchés, commente Florent Bondoux. Ce qui nous amène à dire que la marque est clairement en train de prendre sa place dans l’univers de la Haute Horlogerie. L’exclusivité cultivée par Richard Mille et l’aura de ses ambassadeurs, au rang desquels on compte Raphael Nadal et Yohan Blake, double médaillé aux derniers Jeux olympiques de Londres, semblent bel et bien une formule gagnante. En termes de croissance, celle de 26 % enregistrée par Vacheron Constantin s’explique en partie par la très forte notoriété de la Maison en Chine. »

Les 10 collections de haute horlogerie les plus recherchées en 2012
La Royal Oak Offshore, chérie des internautes

Pour ce qui est des modèles, le classement ne subit que peu de changements par rapport à 2011. La Royal Oak d’Audemars Piguet, qui fêtait ses 40 ans d’existence l’an dernier, reste la montre la plus demandée sur Internet (13,5 % des requêtes), devant la Reverso de Jaeger-LeCoultre (9,2 %), la Royal Oak Offshore toujours d’Audemars Piguet (5,1 %) et la Calatrava de Patek Philippe (4,5 %). Blancpain gagne un rang et positionne sa Léman (4,4 %) en cinquième place. Reste que les préférences par pays montrent de fortes divergences, la 1945 de Girard-Perregaux se positionnant par exemple en tête des préférences exprimées par les Japonais alors que c’est l’Overseas de Vacheron Constantin qui remporte la palme en Chine ou encore la Léman de Blancpain en Russie.

Les marques de haute horlogerie les plus convoitées en 2012
Incontournables réseaux sociaux

Également en exergue, l’impact des réseaux sociaux, les marques sous revue totalisant désormais près de 700 000 adeptes, soit une hausse de 127 % par rapport à 2011. « Le cap du million devrait être franchi d’ici au prochain Baselworld, qui se tiendra en avril, assure Florent Bondoux. De plus, on remarque une implication nettement plus forte des Maisons de Haute Horlogerie, comme A. Lange & Söhne, sur ce type de médias, Audemars Piguet et Jaeger-LeCoultre étant celles qui comptent le plus grand nombre de fans. » Le World Watch Report 2013 analyse enfin la popularité des Maisons sur les forums de discussion (PuristPro, Time Zone et iWatch 365). Et là, ce sont clairement les marques « techniques » qui se taillent la part du lion, Patek Philippe en tête, devant Jaeger-LeCoultre et A. Lange & Söhne. Conclusion : ces forums sont devenus une destination en ligne privilégiée pour les collectionneurs et autres aficionados. Aux marques de les choyer.

* A. Lange & Söhne, Audemars Piguet, Blancpain, Bovet, Breguet, De Bethune, Franck Muller, Girard-Perregaux, Glashütte Original, Greubel Forsey, Jaeger-LeCoultre, Jaquet Droz, Parmigiani, Patek Philippe, Richard Mille, Roger Dubuis, Ulysse Nardin, Vacheron Constantin

Haut de page