>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

La Montre Hermès : cap sur la mécanique
Points de vue

La Montre Hermès : cap sur la mécanique

Tuesday, 23 March 2010
Par Cristina d’Agostino
fermer
Cristina d’Agostino

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture

Beaucoup de nouveautés mécaniques sont au rendez-vous des collections 2010 de la Montre Hermès. Et une volonté affirmée d’asseoir sa légitimité au sein de l’univers de la Haute Horlogerie.

Une collection Clipper entièrement revisitée, une montre de poche Arceau Duc Attelé et une édition limitée de la Cape Code Tourbillon sont les innovations majeures de la marque au salon de Bâle. Avec, en toile de fond, la valorisation des métiers artisanaux, que la montre soit mécanique ou à quartz. Encore trop souvent perçue comme une marque de mode, au goût de la maison 24, rue Faubourg Saint-Honoré, La Montre Hermès démontre cette année sa ferme intention d’inverser la tendance.

Il y a un peu plus d’un an, vous accédiez à la direction de la Montre Hermès. Quelles ont été vos premières décisions effectives ?

Luc Perramond : Nous avons réduit le nombre de références de 2’200 pièces en 2008 à un peu plus de 500 pièces pour cette année, tout en replaçant  nos collections dans leur univers d’origine. En parallèle, nous avons continué de mettre en avant nos savoir-faire en Haute Horlogerie et en décoration. Cette année par exemple, nous présentons une Cape Cod Tourbillon et l’Arceau Pocket Duc attelé, dont le cadran en nacre sur du bois pétrifié est gravé. La tendance étant également au développement d’une offre de modèles masculins et mécaniques.

Lors de ce salon Baselworld 2010, quels sont les marchés sur lesquels vous portez vos espoirs et quels sont les marchés encore à développer?

En ce qui concerne le marché asiatique, la Chine est en plein essor et nous mobilisons nos efforts afin de poursuivre cette croissance. Les Etats-Unis représentant également un grand potentiel de développement, nous avons effectivement prévu de nombreux rendez-vous à Bâle cette année afin d’accroître notre présence sur le marché américain. Quant à l’Europe, elle a montré de très bons signes de résistance et tout particulièrement en France, notre premier marché. L’Italie, la Grande-Bretagne et la Suisse sont également au centre de notre attention.

En quoi les nouveautés Clipper chronographe et montre de poche Arceau répondent à votre stratégie de développement de l’image Hermès ?

La Clipper Chronographe 44mm a été redessinée, comme d’ailleurs toute la ligne Clipper, afin d’offrir un produit plus en phase avec les attentes esthétiques d’aujourd’hui. La version 44mm est dotée d’un mouvement mécanique à remontage automatique et offre une légèreté appréciable à son acquéreur grâce à sa boîte en titane. La version dame chronographe 36mm vient remplacer la version 32mm, lui conférant également une touche plus moderne. Le travail réalisé sur la ligne Clipper est la résultante de l’objectif que nous nous étions fixé, à savoir de réduire drastiquement le nombre de références produites par La Montre Hermès.

La pièce Arceau Pocket Duc Attelé est une excellente illustration de la mise en valeur des métiers artisanaux que nous défendons tels que le cuir avec sa lanière en cuir alligator, la gravure avec le travail main sur la nacre et l’horlogerie avec son mouvement de haute manufacture Vaucher. En présentant cette pièce unique, nous avions l’intention d’asseoir notre légitimité dans l’horlogerie, à savoir qu’Hermès réalise des montres depuis 1912 déjà.

Haut de page