>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

La performance en mouvement
Nouveautés

La performance en mouvement

lundi, 21 mars 2016
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
2 min de lecture

Star horlogère en 2015, la Globemaster se dote en 2016 de l’un des six nouveaux calibres certifiés Master Chronometer d’Omega. Avec son Calendrier Annuel et son diamètre élargi à 41mm, elle joue à nouveau les vedettes. Attention, must-have !

L’Omega Globemaster « Calendrier Annuel » évolue avec un nouveau boîtier qui passe de 39 mm à 41 mm.

Célèbre pour son magnifique design facetté, le cadran « Pie Pan » joue un rôle à la fois esthétique et fonctionnel puisqu’il contribue à l’indication du mois dans la fonction calendrier annuel. Les mois, subtilement placés entre les index bleuis, sont indiqués par une aiguille bleue vernie.

Les aiguilles polies des heures et des minutes sont bleuies, facettées, et revêtues de Super-Luminova, à l’instar des index. La lumière qui se réfléchit sur le cadran produit un effet visuel véritablement fascinant.

La trotteuse polie, le logo Omega, l’étoile Constellation et l’inscription sur le cadran sont également de couleur bleue, un thème chromatique complété par le bracelet en cuir bleu doté d’une boucle déployante en acier inoxydable.

Le boîtier a été fabriqué en acier inoxydable et est surmonté, comme sur le modèle précédent, d’une lunette cannelée réalisée en carbure de tungstène résistant aux rayures. L’Omega Globemaster présentée en 2015 se distinguait comme étant la toute première montre Master Chronometer au monde. La version 2016 franchit un nouveau cap dans l’innovation. Cette fois, la montre est équipée du calibre Omega Co-Axial Master Chronometer 8922. Elle est accompagnée d’une carte de certification Master Chronometer attestant que la montre a passé avec succès les huit tests rigoureux établis par l’Institut fédéral suisse de métrologie (METAS).

Haut de page