>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

La première montre-bracelet d’Omega reprend vie
Nouveautés

La première montre-bracelet d’Omega reprend vie

lundi, 30 juillet 2018
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture

Omega lance une édition limitée de 18 pièces équipées de mouvements originaux de 1913 livrés par le musée de la marque. Cette collection repend les codes et le design d’une montre-bracelet militaire Omega de la même année.

Pour sa toute dernière création, Omega a donné un second souffle à une pièce de technologie historique. L’édition limitée « Première montre-bracelet Omega » est une nouvelle collection ambitieuse composée de 18 montres, abritant toutes un calibre 18’’’ CHRO original de 1913. Par le biais d’un processus spécial et dédié, les précieux calibres ont été minutieusement remis en état par les spécialistes de l’Atelier Tourbillon d’Omega. Cette édition limitée été présentée à l’occasion de l’événement « Une nuit au musée » organisé début juillet par la marque à Bienne.

L’édition limitée « Première montre-bracelet Omega » est une nouvelle collection ambitieuse composée de 18 montres, abritant toutes un calibre 18’’’ CHRO original de 1913
L’édition limitée « Première montre-bracelet Omega » est une nouvelle collection ambitieuse composée de 18 montres, abritant toutes un calibre 18’’’ CHRO original de 1913

Raynald Aeschlimann, président et CEO d’Omega, a déclaré: « Tout au long de ma carrière chez Omega, je n’avais jamais vu un projet comme celui-ci. Les mouvements ont 105 ans et pourtant leur histoire se poursuit. Le savoir-faire mis en œuvre pour les remettre en état est remarquable et nous sommes très fiers de partager avec vous les fruits de ce méticuleux travail. » En 1913, la maison Omega est devenue le premier fabricant au monde de montres-bracelets, un succès intégralement dû au très prisé calibre 18’’’ CHRO. Le Musée Omega a joué un rôle important dans le cadre du projet actuel en fournissant les 18 calibres 18’’’ CHRO d’origine, qui ont été prélevés sur différents modèles de sa collection.

Raynald Aeschlimann, président et CEO d’Omega
Raynald Aeschlimann, président et CEO d’Omega

Pour le design extérieur de ces montres de 47,5 mm, la marque s’est inspirée du look d’une montre-bracelet Omega de 1913 et de ses finitions classiques comme le bracelet en cuir riveté et le cadran en émail blanc pourvu d’aiguilles « Empire » bleues et de chiffres arabes en réserve. Ce modèle était l’un des préférés du personnel militaire pendant la Première Guerre mondiale. Les aviateurs, notamment, appréciaient son cadran facile à lire avec ses compteurs des 15 minutes, très pratique lors des missions les plus périlleuses. De nombreux modèles ont été fournis au Royal Flying Corps et utilisés par quelques-uns des pilotes et soldats les plus célèbres de l’Histoire. Des matériaux modernes ont également été intégrés, comme de l’or blanc 18 ct pour le boîtier et de l’or 18 ct Sedna™ pour la couronne et le poussoir. Le design classique comprend par ailleurs un fond de boîtier hachuré qui s’ouvre sur le mouvement remis en état, logé derrière un verre saphir.

Haut de page