>

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2017 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

La technologie de la guerre froide qui séduit Steve...
Histoires de montres

La technologie de la guerre froide qui séduit Steve Wozniak, co-fondateur d’Apple

vendredi, 15 janvier 2016
Par Frank Rousseau
Fermer
Frank Rousseau

Lire plus

CLOSE
6 min de lecture

Fin 2015, le film de David Boyle Steve Jobs débarquait sur les écrans. Un biopic qui met en scène Michael Fassbender dans la peau du génie de l’informatique disparu en 2011, son assistante Kate Winslet et Seth Rogen, qui prête ses traits à Steve Wozniak, cet « illustre inconnu » qui changea pourtant la face du monde en tant que cofondateur d’Apple en 1976. Rencontre avec l’ « original ».

Woz, comme s’accordent à le dire les historiens de l’informatique, c’est le vrai cerveau d’Apple. Celui sans qui Steve Jobs ne serait certainement pas devenu le grand manitou high-tech qui a marqué le xxe siècle. Homme de l’ombre, cet autre Steve portait le jour de cette rencontre une montre bien étrange qui, à l’opposé de son propriétaire, n’avait rien de discret !

Une drôle de montre au poignet !

Cela fait dix ans qu’elle est à mon poignet ! Sa particularité : elle possède deux tubes d’une puissance de 140 volts qui ont été inventés il y a 45 ans. C’est une Nixie Watch. On l’appelle ainsi parce qu’elle intègre des tubes Nixie. Pendant la guerre froide, on utilisait ce type de technologie pour réaliser des afficheurs numériques pour les premiers modèles numériques de fréquencemètres, de volmètres, etc. Les tubes sont en verre, remplis d’un gaz à basse pression. Ils contiennent à l’intérieur une anode en fil métallique et des cathodes qui ont la forme de chiffres. Ce type de technologie était également très prisé par l’armée et les unités de recherche. Notamment dans la conception des chronomètres, des calculatrices de première génération. Je pense particulièrement  à la Sumlock-Comptometer, que l’on n’appelait pas encore « calculatrice » mais « comptomètre ».

Sans bouton et sans aiguille

L’inconvénient de ces deux tubes Nixie qui équipent ma montre, c’est que vous ne pouvez pas les laisser allumés en permanence, car ils se videraient assez vite. Ce que j’aime avec cette montre, c’est sa simplicité. Elle ne comporte en effet à l’extérieur aucun bouton. Comment fonctionne-t-elle ? Enfantin ! Il suffit de tourner son poignet pour qu’elle vous donne l’heure dans un premier temps, puis les minutes. Et ce, grâce à de gros chiffres lumineux qui apparaissent par rotation. Cette montre, dans son usage, ne vous demande pas d’effort « mental » ou de concentration. Quand vous avez une montre à aiguilles, ce n’est pas toujours évident, notamment quand il fait nuit. Là, il suffit juste de tourner son poignet.

Ma Nixie, c’est la simplicité dans toute sa splendeur.
Steve Wozniak
Apple Watch avant l’heure ?

C’est peut-être un gadget au premier abord, mais il ne faut pas oublier que ce genre de montre donne souvent des idées pour de nouveaux produits. J’ai appris dans la vie qu’il ne fallait pas se moquer des Géo Trouvetout. Vous avez des gens passionnés, qui, au fin fond de leur garage, bricolent des trucs insensés. Au départ, c’est pour eux. C’est une démarche personnelle et pas forcément mercantile ! Jusqu’au jour où l’objet en question attire la curiosité ! L’autre particularité de ma Nixie, c’est son étanchéité. Comme le dit ma femme, je peux prendre mon bain avec. Généralement, je porte cette montre une semaine. Ensuite, je reviens à une montre plus fine, plus design, donc à des pièces d’horlogerie plus conventionnelles. Pour autant, mon modèle à tube est la plus agréable de toutes les montres que j’ai possédées jusqu’ici. Pourquoi ? Parce que je n’ai pas à faire d’effort pour lire l’heure. C’est donc une montre antistress. Je possède aussi à mon poignet droit une Apple Watch que j’adore. Notamment pour écouter de la musique ! Mais ma Nixie, c’est la simplicité dans toute sa splendeur. Point d’applications. De mises à jour. On tend vers l’essentiel, en somme. Vers la fonction première d’une montre qui est de donner l’heure et juste l’heure.

Une grosse montre dans un avion ? Des chiffres qui défilent ? Forcément, vous êtes suspect !
Steve Wozniak
Questions et interrogations illico presto

J’aime ma Nixie, car c’est une montre qui me permet de sociabiliser ou d’entamer une discussion. Les gens sont en effet curieux de savoir ce que je porte au poignet. Ma montre les intrigue. Surtout quand je prends l’avion et que je dois changer de fuseau horaire. Pour ce faire, je dois dévisser verre et lunette pour intervenir sur de petits curseurs qui font défiler les chiffres. Généralement, le passager qui est assis à côté de moi n’est pas trop rassuré ! Il se demande en effet ce que je suis en train de tramer. Une grosse montre dans un avion ? Des chiffres qui défilent ? Forcément, vous êtes suspect ! (rires)

Ordinateurs, smartphones, montres connectées, ces objets requièrent des mises à jour constantes. Moi, ça m’agace !
Steve Wozniak
L’heure de la mise à jour

Ordinateurs, smartphones, montres connectées, ces objets requièrent des mises à jour constantes et récurrentes. Je vais vous dire : moi aussi, cela m’agace ! D’autant que j’habite dans un coin de la Silicon Valley qui ne reçoit pas le haut débit. Du coup, quand il y a une mise à jour à faire sur un de mes iPhone, je galère. Avec la connexion pourrie dont je dispose, updater un iPhone peut mettre 24 heures. Le pire, c’est quand ce genre de mise à jour survient lorsque  vous voyagez. Vous êtes en train de rouler avec le système de navigation qui équipe votre téléphone et soudain ce dernier vous indique qu’une mise à jour est nécessaire. Je vais vous raconter une chose amusante. Récemment, je me suis retrouvé au Guatemala et en Colombie. Vous savez quoi ? Le débit internet était bien meilleur là-bas comparé à celui dont je dispose chez moi dans la Silicon Valley ! Le plus rageant concernant ces updates, c’est que deux jours après on vous demande de recommencer avec une autre procédure !

Pour en savoir plus sur la Nixie Watch http://www.cathodecorner.com/nixiewatch/order.html

Haut de page
Ces merveilles joaillières qui donnent l’heure
Nouveautés
Ces merveilles joaillières qui donnent l’heure
lundi, 21 août 2017
Victoria Townsend
7 min de lecture
2
P. Pruniaux
Nouveautés
Patrick Pruniaux CEO d’Ulysse Nardin
vendredi, 18 août 2017
La rédaction
1 min de lecture
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Histoire & Pièces d'exception
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5