>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

L’alliance cadran-volant se porte bien
Histoires de montres

L’alliance cadran-volant se porte bien

lundi, 18 mars 2013
Par Flavia Giovannelli
fermer
Flavia Giovannelli

Lire plus

CLOSE
5 min de lecture

Si les marques horlogères cèdent légitimement la vedette aux constructeurs pendant le Salon international de l’auto et accessoires de Genève, elles y trouvent toujours d’excellentes occasions pour cultiver leur communication. Quelques exemples glanés lors de cette 83e édition.

Depuis longtemps, les affinités électives entre le monde de l’automobile et celui de la Haute Horlogerie sont évidentes. Cette année encore, on a pu le vérifier lors du Salon de l’auto de Genève, où l’actualité a été soutenue. Tout d’abord, la jeune et très élitiste maison Manufacture Royale a annoncé un partenariat exclusif avec Wiesmann. Une série limitée de 25 garde-temps, imaginés par le créateur de la maison Charles Grosbéty, est prévue pour fêter cette année le 25e anniversaire du constructeur allemand de voitures de sport. Les deux « mariés » ont donc profité du Salon pour présenter aux aficionados un premier prototype, avant le lancement officiel prévu pour Baselworld. Quant à Arnaud Favre, fondateur de Manufacture Royale, il a rappelé que ce partenariat était né de sa rencontre avec Friedhelm Wiesmann, avec lequel il s’est senti des points communs immédiats. Presque un coup de foudre !

Des réalisations techniques exceptionnelles, fruits d’une vision commune et d’une passion partagée pour l’innovation.
Associations durables

D’autres marques étaient d’ailleurs là pour prouver que ces associations peuvent se révéler durables lorsqu’elles répondent à une cohérence de concept et de réalisation. Jaeger-LeCoultre et Aston Martin, par exemple, qui avaient signé un premier accord en 2005, dans un premier temps pour trois ans, renouvelé depuis, à la plus grande satisfaction des deux partenaires. Ce succès s’est traduit par des réalisations techniques exceptionnelles, fruits d’une vision commune et d’une passion partagée pour l’innovation.

Cette année, Jérôme Lambert, CEO de Jaeger-LeCoultre, a donc fait le déplacement à Genève en compagnie de Cédric Torres, responsable du marché suisse de la marque, pour présenter l’Amvox7. Les visiteurs du Salon ont ainsi eu le loisir d’admirer ce premier chronographe à déclenchement vertical sur le stand d’Aston Martin pendant toute la durée du Salon. Particulièrement abouti, le design de l’Amvox7 reprend le dessin de la grille d’aération de la calandre de la Vanquish, le tout nouveau modèle dévoilé par Aston Martin en juin dernier.

Nous partageons avec TAG Heuer une même philosophie faite de design inspiré...
Jean-Christophe Babin
Incontournable formule 1

Autre acteur très présent dans le monde automobile, TAG Heuer a également frappé un grand coup lors de la manifestation en annonçant un nouvel accord de partenariat exclusif avec McLaren. Il est ainsi prévu non seulement que TAG Heuer reste la montre officielle de l’écurie F1 Vodafone McLaren Mercedes mais également que le partenariat soit étendu à McLaren Automotive, la division en charge de la production des GT de route du constructeur britannique.

À Genève, Jean-Christophe Babin, CEO de TAG Heuer, et Ron Dennis, Président exécutif du groupe McLaren, semblaient plus que jamais sur la même longueur d’ondes : « Nous entretenons une relation prospère qui dure depuis 28 ans et qui nous a permis de remporter d’éclatants succès mondiaux sur piste, a rappelé Ron Dennis. Nous partageons avec TAG Heuer une même philosophie faite de design inspiré, de haute performance et d’attention portée aux détails, ce qui fait de nous des partenaires naturels. Nous sommes sur le point d’entrer dans une phase de notre relation à la fois nouvelle et formidable. » TAG Heuer apportera ainsi son soutien au Programme de développement des jeunes pilotes de McLaren, qui permet l’émergence des talents au sein de l’écurie, une expérience que TAG Heuer mène déjà depuis de nombreuses années dans l’univers de la F1. Signe des temps, le pilote mexicain Sergio Perez rejoint l’armada des ambassadeurs de la marque suisse aux côtés du champion du monde de formule 1 Jenson Button.

La mécanique est une aventure commune.
Une aventure commune

Du côté de Hublot, enfin, l’aura de Ferrari était un argument suffisamment fort pour inviter quelques clients et fans de la marque à partager une coupe de champagne sur le stand de la marque. « Depuis notre partenariat rendu public en novembre 2011, nous avons déjà participé à 230 projets communs partout dans le monde, ce qui est considérable, explique-t-on chez Hublot. Je dois même avouer que le petit cocktail qui a réuni une centaine de personnes sur le stand Ferrari était tout à fait informel et décontracté. Nous avons simplement voulu permettre à nos clients et aux fans de la marque de pouvoir venir voir de plus près ces voitures mythiques ainsi que trois des dernières références Big Bang Ferrari 2013. »

En résumé, les partenariats entre Haute Horlogerie et belles mécaniques présentent des avantages stratégiques majeurs. Et même si le Salon de l’auto n’est pas le territoire de référence pour nombre de marques horlogères, certaines d’entre elles ont bien compris l’importance de ce rendez-vous pour souligner que la mécanique est une aventure commune. ■

Haut de page