>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2020 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

L’appel des abysses
Modes & Tendances

L’appel des abysses

jeudi, 16 juillet 2020
fermer
Editor Image
Christophe Roulet
Rédacteur en chef, HH Journal

“Vouloir est la clé du savoir.”

« Une trentaine d’années passées dans les travées du journalisme, voilà un puissant stimulant pour en découvrir toujours davantage. »

Lire plus

CLOSE
8 min de lecture

Chaque été se pose la même question, lancinante… : quelle montre de plongée choisir pour ses baignades estivales ? Dans tous les cas, les horlogers ne manquent pas d’arguments pour rendre ce choix extrêmement difficile !

En cet été 2020, une chose est sûre, le coronavirus n’a pas sa place dans l’élément aquatique. Dans ce contexte, autant s’adonner sans retenue aux sports nautiques, en évitant les plages surpeuplées. Rendez-vous donc en dessous de la surface des mers ou dans les profondeurs lacustres, question de tester les dernières-nées des montres de plongée. Ce florilège réunit les modèles 2020 et quelques pièces du second semestre de l’an dernier, étant donné la retenue de certains horlogers par ces mois d’apathie généralisée.

Bell & Ross BR 03-92 Diver Full Lum

Lisible, fonctionnelle, précise, robuste et fiable, Bell & Ross a réuni tous les adjectifs idoines pour qualifier sa dernière montre de plongée, étanche à 300 mètres. Caractéristique de cette BR 03-92 Diver Full Lum : une luminosité exceptionnelle jouant des contrastes inversés. Le cadran est entièrement recouvert d’une peinture à pigments Super-LumiNova™ C5 verts, tandis que les index squelettés et les chiffres de la lunette sont remplis de Super-LumiNova™ C3 vert. Résultat : une lumière verte ultra-phosphorescente à longue durabilité.

BR 03-92 Diver Full Lum © Bell & Ross
BR 03-92 Diver Full Lum © Bell & Ross
Blancpain Fifty Fathoms Bathyscaphe Mokarran Limited Edition

La Fifty Fathoms, apparue au début des années 1950, a marqué les esprits comme l’une des toutes premières montres de plongée professionnelles. Elle a également marqué le lien indéfectible entre Blancpain et la mer. Dans le cadre de son engagement en faveur des océans, la Maison vient d’apporter son soutien à une étude sur le grand requin-marteau. Cette édition limitée de la Bathyscaphe en céramique noire, étanche à 300 mètres, lui est dédiée. Elle marque l’introduction d’une nouvelle couleur dans l’univers de la marque : le vert tropical.

Fifty Fathoms Bathyscaphe Mokarran Limited Edition © Blancpain
Fifty Fathoms Bathyscaphe Mokarran Limited Edition © Blancpain
Breitling Superocean Heritage 57

Avec cette Superocean Heritage, Breitling réalise une collection capsule (production limitée dans le temps) directement inspirée du modèle réalisé par la marque en 1957. Étanche à 100 mètres et certifiée COSC avec son calibre Breitling 10, cette montre s’inscrit dans l’incontournable mouvance vintage, perpétuant « le style de vie cool et décontracté des surfeurs des années 1950 et 1960 », comme le raconte la marque. L’une des caractéristiques du modèle tient à sa lunette tournante concave en acier, surmontée d’un anneau en céramique résistant aux rayures.

Superocean Heritage 57 © Breitling
Superocean Heritage 57 © Breitling
Glashütte Original Panorama Date bicolore

C’est en 2019 que Glashütte Original dévoilait la SeaQ, montre de plongée qui donnait le coup d’envoi d’une nouvelle collection, directement inspirée de la Spezimatic Typ TS 200 de 1969, la toute première « plongeuse » de la Maison. Cette année, la marque saxonne revient sur le devant de la scène dans le segment sport chic qui fait un malheur avec deux nouvelles versions de sa SeaQ Panorama Date, l’une en or rouge et ce modèle bicolore en acier et or rouge. Étanche à 300 mètres, la montre est animée par le calibre 36, mouvement primé, fiable et précis.

Panorama Date bicolore © Glashütte Original
Panorama Date bicolore © Glashütte Original
Jaeger-LeCoultre Polaris Date

Inspirée par la Polaris II de 1970, cette édition limitée du modèle avec date présente un nouveau cadran bleu soleillé laqué main avec un effet de dégradé. Étanche à 200 mètres, cette montre est immédiatement identifiable avec ses larges chiffres arabes, ses index des heures trapèze et ses aiguilles bâton, autant d’éléments revêtus de Super-LumiNova™, ici teinté couleur vanille. Autre signature de la pièce, les deux couronnes proéminentes, l’une pour régler l’heure, commandée par le calibre manufacture 899A/1, l’autre pour contrôler la lunette tournante intérieure.

Polaris Date © Jaeger-LeCoultre
Polaris Date © Jaeger-LeCoultre
Omega Seamaster Diver 300M 007 Edition

Initialement prévu en avril et finalement repoussé à l’automne pour raison de pandémie, Mourir peut attendre, le dernier opus de la saga James Bond, aura toujours un Daniel Craig fringant à la manœuvre, le poignet ceint de son Omega Seamaster. Pour l’occasion, l’horloger a conçu ce modèle étanche à 300 mètres dans un esprit militaire. Verre saphir spécialement bombé, cadran en aluminium brun patiné, fond du boîtier en titane frappé d’une série de chiffres correspondant aux codes des séries produites pour l’armée, cette Seamaster est taillée pour l’action.

Seamaster Diver 300M 007 Edition © Omega
Seamaster Diver 300M 007 Edition © Omega
Oris Great Barrier Reef Limited Edition III

L’an dernier, Oris présentait cette montre de plongée dédiée à la protection des océans en partenariat avec la Reef Restoration Foundation. Troisième du nom, cette pièce atteste de la nécessité de poursuivre la lutte pour préserver la Grande Barrière de corail. Basée sur le modèle Oris Aquis, cette nouvelle édition limitée de 2’000 exemplaires offre un boîtier en acier de 43,5 mm étanche à 300 mètres avec cadran bleu. Le modèle est animé par le calibre automatique Oris 743 avec petite seconde et guichet dateur circulaire avec indicateur jaune.

Great Barrier Reef Limited Edition III © Oris
Great Barrier Reef Limited Edition III © Oris
Panerai Luminor Marina Fibratech™ (Pam1663)

Panerai consacre son année 2020 à la Luminor en la dotant de matériaux du futur. Pour cette version étanche à 300 mètres, la Maison a développé un boîtier dans un nouveau composite haute technologie constitué de fibres naturelles écodurables de basalte. Ce matériau, testé dans l’industrie aérospatiale et baptisé Fibratech™, est 60 % plus léger que l’acier, robuste et extrêmement résistant à la corrosion. Affichant des tons gris mat nuancés, il se marie avec la Carbotech™ de la couronne pour abriter le calibre manufacture P.9010 de 6 mm d’épaisseur.

Luminor Marina Fibratech™ (Pam1663) © Panerai
Luminor Marina Fibratech™ (Pam1663) © Panerai
Rolex Oyster Perpetual Sea-Dweller

Avec cette montre, Rolex présente une nouvelle déclinaison de son Oyster Perpetual Sea-Dweller réalisée dans une version Rolesor jaune (combinaison d’acier Oystersteel et d’or jaune 18 ct). C’est la première fois qu’un métal précieux entre dans la collection, faisant de cette plongeuse étanche à 1’220 mètres une montre sport chic parmi les plus prisées. La motorisation est à l’avenant avec le calibre Perpetual 3235, mouvement de dernière génération qui offre des performances remarquables en termes de précision, d’autonomie, de résistance et de fiabilité.

Oyster Perpetual Sea-Dweller © Rolex
Oyster Perpetual Sea-Dweller © Rolex
Seiko 1968 Professional Diver’s 300m Re-creation

Cette année, Seiko célèbre les 55 ans de sa première montre de plongée. Avec son mouvement automatique et son étanchéité à 150 mètres, la première plongeuse de la marque a fait ses preuves lors de l’expédition scientifique japonaise en Antarctique des années 1966 à 1969. Pour l’occasion, la Maison nippone présente trois montres qui reprennent fidèlement des modèles réalisés en 1965, 1968 et 1975. La réédition de la pièce datant de 1968, étanche à 300 mètres, est équipée du calibre manufacture 8L55 à haute fréquence, disposant d’une autonomie de 55 heures.

1968 Professional Diver’s 300m Re-creation © Seiko
1968 Professional Diver’s 300m Re-creation © Seiko
Tudor Black Bay Bronze

Prix de la « Petite Aiguille » (montres de moins de CHF 5’000.-) au Grand Prix d’Horlogerie 2016, la Black Bay Bronze de Tudor faisait une nouvelle apparition l’an dernier dans une version gris ardoise avec cadran dégradé. Symbole de l’héritage naval de la marque, ce modèle étanche à 200 mètres, d’un diamètre de 43 mm en bronze, clin d’œil aux cuivres des anciens navires et aux équipements des scaphandriers, est équipé du calibre manufacture MT5601, certifié COSC, d’une autonomie de 70 heures.

Black Bay Bronze © Tudor
Black Bay Bronze © Tudor
Ulysse Nardin Diver Chronograph 44 mm

« La boucle est bouclée, déclarait fin 2019 Patrick Pruniaux, CEO d’Ulysse Nardin. La ligne Diver s’est offert une cure de jouvence à 360°. Il nous a fallu un an pour renouveler le design de la collection : les montres Diver 44 mm et 42 mm ont été lancées en 2018, tandis que les montres Diver X et Lady Diver ont été présentées en novembre 2019. Aujourd’hui, place aux chronographes. » Et notamment à cette édition limitée Hammershark de 44 mm étanche à 300 mètres, ultrarésistant, animé par le mouvement manufacture UN-150 à échappement en silicium.

Diver Chronograph 44 mm © Ulysse Nardin
Diver Chronograph 44 mm © Ulysse Nardin
Haut de page