>

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2017 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Le chiffre « 7 »
Points de vue

Le chiffre « 7 »

mardi, 03 janvier 2017
Fermer
Editor Image
Franco Cologni
Président du Comité Culturel de la FHH

“Le talent nécessite toujours de l’effort, de l’engagement, des heures passées à perfectionner un geste qui devient, jour après jour, un don.”

Entrepreneur dans l’âme, Franco Cologni, pourtant homme de lettres, s’est rapidement lancé dans les affaires pour devenir un personnage clé du groupe Richemont.

Lire plus

CLOSE
4 min de lecture

Afin de ne pas interrompre une tradition bien enracinée qui associe au chiffre « 7 » un pouvoir évocateur, voici quelques vœux pour 2017 sous la forme de 7 mots-clés.

Le chiffre « 7 » a eu de tout temps une signification particulière, symbolique : il y a 7 vertus et 7 vices, la ville de Rome a été construite sur 7 collines, on a appelé les 7 « sœurs » ces multinationales géantes du pétrole… Aussi, afin de ne pas interrompre une tradition bien enracinée qui associe au chiffre « 7 » un pouvoir évocateur, je souhaite à mon tour formuler mes vœux pour 2017 par le biais de 7 mots-clés qui, je pense, nous accompagneront ces prochains mois.

Sagesse

Ce n’est pas de la science, ni du savoir et pas davantage de l’intelligence : la sagesse est une qualité aussi rare que les pierres les plus précieuses. Plus elle est cachée, plus elle a de valeur. On ne naît pas sage, on le devient. La sagesse requiert de la mémoire, de la vision et de la culture mais aussi de l’ironie : des caractéristiques qui font la différence. Une personne sage recèle un trésor et un avantage concurrentiel, elle se distingue des habiles imposteurs.

Ego

Lorsque l’on promeut une idée, il nous arrive de consacrer du temps à la cause que nous défendons. Mais il arrive aussi que nous l’instrumentalisions pour alimenter notre ego. Les marques du luxe font saillir leurs pectoraux à l’excès : rares sont celles qui se souviennent de la fable de la grenouille, qui, à force de gonfler, finit par exploser. L’identité est une chose, l’égotisme en est une autre : regarder au-delà des quatre murs de son cerveau est non seulement une thérapie, mais c’est aussi une stratégie. Les marques restent, les managers passent.

Ostentation

La tendance se modifie toutes les deux heures : discrétion ou ostentation, refus de la fatuité ou étalage de luxe… L’ostentation permet de communiquer une identité de manière très efficace, mais la vraie communication n’est pas tonitruante, elle passe par le dialogue.

Succès

Comment mesure-t-on le succès d’une Maison ou d’un modèle ? Il y a des indicateurs objectifs : le nombre de pièces vendues, le chiffre d’affaires, le bénéfice. Et puis il y a des indicateurs plus subtils : l’autorité qui s’édifie jour après jour, la relation avec les revendeurs et les clients, la mise en valeur du travail des artisans. Le vrai succès naît de l’équilibre entre ces facteurs. Les faits valent mieux que les mots puisque, comme on dit en latin, « verba volant ».

L’estime

À ne pas confondre avec le prestige, la renommée, la célébrité : l’estime est une notion différente. C’est cette étincelle d’admiration que l’on peut lire dans un regard, c’est le désir de posséder un objet avec la conscience que le temps ne compromettra pas sa valeur. C’est un investissement qui multiplie l’intérêt de façon exponentielle. La notoriété est tout autre chose.

Recherche

Une recherche qui ne porte pas uniquement sur l’aspect utile – certes nécessaire – mais une recherche aussi scientifique, technique, artistique, artisanale, existentielle. Qui porte sur une nouvelle manière de faire des affaires, en encourageant la culture du beau, de l’éthique : la Haute horlogerie peut et doit la placer au premier plan, afin de se donner une identité nouvelle, crédible. La recherche, ce n’est pas « tout et encore plus » mais « qui cherche trouve », ainsi que le disait jadis Léonard de Vinci.

Partage

L’économie du partage nous incite à partager la voiture, le divan du salon, le vélo. Mais cette tendance nouvelle naît d’un besoin très ancien : celui de former une communauté, de se serrer les coudes. Le monde du Net nous isole, nous contraint à focaliser l’attention sur notre écran individuel. Le partage, lui, naît du contact entre les gens. Rappelons-nous de fixer les bonnes priorités. Quoi de plus beau qu’une parole partagée ?

Haut de page
Ivan Black Nebula Hive
Nouveautés
MB&F - « Et la lumière fut »
mercredi, 22 novembre 2017
La rédaction
7 min de lecture
4
Stand MB&F, Dubai Watch Week 2017
Evénements
La communauté MB&F vous salue
mercredi, 22 novembre 2017
7 min de lecture
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Histoire & Pièces d'exception
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5