>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Le globe terrestre, fascination horlogère
Modes & Tendances

Le globe terrestre, fascination horlogère

vendredi, 21 septembre 2018
fermer
Editor Image
Christophe Roulet
Rédacteur en chef, HH Journal

“Vouloir est la clé du savoir.”

« Une trentaine d’années passées dans les travées du journalisme, voilà un puissant stimulant pour en découvrir toujours davantage. »

Lire plus

CLOSE
10 min de lecture

C’est en 2011 que l’on a pu découvrir pour la première fois un globe terrestre stylisé comme partie intégrante d’une montre-bracelet. C’était le modèle GMT de Greubel Forsey qui, depuis, a fait des émules. La Terre s’affiche désormais volontiers sur des modèles pour globe-trotteurs ou comme animation géniale de garde-temps astronomiques. À la découverte de ces pièces qui, toutes, rendent hommage à Copernic.

Quoi de plus simple pour se repérer dans 24 principaux fuseaux horaires existants que la représentation d’un globe terrestre avec ses méridiens évoluant sur une échelle 24 heures ? Le concept peut certes paraître simple, transposé sur une montre-bracelet qui recèle généralement d’autres subtilités et des complications supplémentaires, le défi est de taille. Certaines Maisons n’ont toutefois pas hésité à le relever pour afficher les heures du monde, quand ils n’ont pas intégré la représentation terrestre dans des pièces astronomiques d’une complexité extrême. Les quelques exemples présentés ici démontrent toute l’ingéniosité des horlogers pour la réalisation de ces modèles qui sortent résolument des sentiers battus. Il s’agit de modèles présentés ces 18 derniers mois, excepté ceux d’A. Lange & Söhne et de Jaeger-LeCoultre dévoilés en 2014. La liste comprend également deux montres « sans Terre », celles de Chopard et de Panerai, dont la caution astronomique est suffisamment forte pour valoir largement le détour.

A. Lange & Söhne Terra Luna

Quelle que soit la face que l’on regarde, cette Richard Lange ne laisse personne indifférent. Indications horaires de type régulateur avec calendrier perpétuel et réserve de marche à guichet sur le devant, affichage orbital des phases de lune qui présente en outre la situation de la lune par rapport à la Terre et au soleil sur le dos, on atteint là des sommets de l’art horloger saxon. Un art fondé sur une motorisation sans concession quant à la précision basée sur un échappement à force constante. Le mouvement manufacture calibre L096.1 à remontage manuel dispose en outre d’un double barillet pour une réserve de marche exceptionnelle de 14 jours.

Terra Luna © A. Lange & Söhne
Terra Luna © A. Lange & Söhne
Arnold & Son Globetrotter

Vers la fin du XVIIIe siècle, John Arnold et son fils étaient spécialisés dans les chronomètres de marine servant alors à calculer les longitudes en mer. Baptisée Globetrotter, cette pièce s’inspire de ces fameux chronomètres. L’hémisphère Nord est ici représenté en trois dimensions sous la forme d’un disque bombé positionné au centre du cadran qui effectue une rotation complète en 24 heures. En un coup d’œil, il est ainsi possible d’estimer l’heure qu’il est à n’importe quel point de cette carte miniature. Les aiguilles des heures et des minutes, quant à elles, émergent de ce globe, qui semble flotter au-dessus du cadran.

Globetrotter © Arnold & Son
Globetrotter © Arnold & Son
Bovet Récital 22 Grand Récital

Le tourbillon Récital 22 Grand Récital vient compléter la trilogie astronomique entamée par Bovet en 2016. Représentation miniature Tellurium-Orrery, soit la représentation des trois astres – soleil, Terre, lune –, cette montre symbolise d’abord le soleil par son tourbillon volant. L’imposante Terre hémisphérique est en rotation autour de son propre axe et indique les heures sur 24 heures. Enfin, une lune sphérique orbite autour de la Terre selon la durée précise de sa période synodique, soit en 29,53 jours. En complément côté face, les indications des minutes rétrogrades et de la réserve de marche. Au dos, on retrouve l’indication des heures, des jours, du mois et du cycle bissextile, selon les caractéristiques des quantièmes perpétuels.

Recital 22 Grand Recital © Bovet 1822
Recital 22 Grand Recital © Bovet 1822
Chopard L.U.C All-in-One

Cette montre à grande complication lancée en 2010 en l’honneur du 150e anniversaire de Chopard est dotée du calibre L.U.C 05.01-L, dont les 516 composants animent 15 complications sur ses 2 faces. Côté face, le quantième perpétuel à grande date est affiché dans de grands guichets et sous-cadran, à côté d’un tourbillon au pont magnifiquement ouvragé. Côté fond, équation du temps, réserve de marche et heure de lever et de coucher du soleil encadrent l’indication de phases de lune orbitale. En 2018, Chopard présentait une nouvelle série limitée de 10 pièces en platine et 10 pièces en or rose 18 k marquée de cette pièce maîtresse estampillée du Poinçon de Genève.

L.U.C All in One © Chopard
L.U.C All in One © Chopard
Girard-Perregaux Planetarium Tri-Axial

Trois ans après la présentation de son Tourbillon Tri-Axial, Girard-Perregaux fait à nouveau honneur à la performance et la quête de précision. S’il est toujours placé en majesté, ce tourbillon à haute vitesse dont le régulateur évolue sur trois axes au lieu d’un seul est cette fois assorti de deux complications captivantes. D’un côté, une phase de lune de précision qui ne requiert un ajustement que tous les 122 ans. De l’autre, un globe terrestre rotatif avec indication jour/nuit. Réalisé à la main en peinture miniature, il représente une cartographie du monde en 1791, année de création de la marque.

Planetarium Tri Axial © Girard-Perregaux
Planetarium Tri Axial © Girard-Perregaux
Greubel Forsey GMT Earth

Sur le nouveau modèle GMT Earth de Greubel Forsey, le globe terrestre semble comme en apesanteur. Parfaitement visible de face comme de dos, cette Terre gravée au laser exprime les heures du monde, lisibles de manière intuitive. Sur le fond, les 24 fuseaux avec les heures d’été et d’hiver complètent la lecture de l’heure universelle. Outre les heures, les minutes, une petite seconde et une indication de la réserve de marche, cette pièce affiche également un second fuseau horaire, figuré à 10 h par une aiguille en forme de triangle rouge. Enfin, un Tourbillon 24 Secondes incliné, troisième Invention Fondamentale de Greubel Forsey, complète le dispositif.

GMT Earth © Greubel Forsey
GMT Earth © Greubel Forsey
Jacob & Co Astronomia Solar

Dans cette Astronomia Solar de Jacob & Co, les sept planètes du système solaire, hormis la Terre, trouvent place sur le cadran en aventurine sous forme de pierres semi-précieuses. Au centre, le soleil est représenté par une citrine à 288 facettes exécutées selon le Jacob Cut. Gravée à la main, la Terre effectue une rotation autour de son axe en 60 secondes et accomplit une révolution autour du cadran en 10 minutes, tout comme le compteur des heures et des minutes et le tourbillon volant. Pour que l’affichage des heures et des minutes soit toujours dans la bonne position, un mécanisme à différentiel fait tourner le mini-cadran dans un sens antihoraire. Un même mouvement antihoraire est imprimé au cadran principal porteur des planètes pour mieux symboliser le système solaire en mouvement.

Astronomia Solar © Jacob & Co
Astronomia Solar © Jacob & Co
Jaeger-LeCoultre Duomètre Unique Travel Time or rose

Découverte exclusive de Jaeger-LeCoultre, le système Dual-Wing se traduit par une source d’énergie distincte pour chaque fonction. Réduisant ainsi les turbulences liées au déroulement progressif des ressorts de barillet, il est ici pour la première fois utilisé dans un modèle pour voyageurs. Le premier mécanisme est dédié à l’affichage de l’heure locale et le second set à l’affichage du second fuseau horaire à heures sautantes. Les deux mécanismes partagent le même organe réglant mais disposent chacun de leur propre source d’énergie avec indication de réserve de marche. Le globe terrestre placé à 6 h et entouré d’une bague jour/nuit dévoile la carte du monde ponctuée des indications relatives aux fuseaux horaires. Le globe est synchronisé avec le fuseau horaire de voyage.

Duometre Unique Travel Time © Jaeger-LeCoultre
Duometre Unique Travel Time © Jaeger-LeCoultre
Montblanc 1858 Geosphere

Pour célébrer les 160 ans de sa manufacture de Haute Horlogerie Minerva, Montblanc, dont le nom évoque le point culminant de la chaîne des Alpes, a dédié cette pièce au défi des sept sommets, la quête ultime des alpinistes. Ces lieux sont symbolisés par autant de points rouges sur les deux hémisphères bombés. Faisant un tour en 24 heures dans des sens opposés, ces derniers servent également à indiquer les heures du monde. Les méridiens de référence pour la longitude de chacun des deux hémisphères sont mis en évidence par une ligne blanche luminescente. De plus, l’indication d’un second fuseau horaire est située à 9 h et la date apparaît dans un guichet à 3 h. Ce modèle existe aussi en bronze, accentuant son côté vintage.

1858 Geosphere © Montblanc
1858 Geosphere © Montblanc
Panerai L’Astonomo

La première Astronomo a été présentée en 2010 pour commémorer le quadricentenaire des observations célestes de Galilée. Pour sa part, ce second modèle intègre, outre le tourbillon Panerai à l’axe perpendiculaire au balancier, une équation du temps avec indication des lever et coucher du soleil, une fonction GMT, un indicateur des phases de lune personnalisable au dos de la montre, ainsi qu’un système d’affichage inédit de la date par disque en verre borosilicate. Gravés au laser, les chiffres sont quasiment invisibles, jusqu’à leur alignement avec le petit guichet dateur, équipé d’un verre polarisant. Cette astuce brevetée permet de garder toute la transparence voulue côté cadran sur les rouages du mécanisme.

L'Astonomo © Panerai
L'Astonomo © Panerai
Vacheron Contantin Métiers d’Art Copernic sphères célestes 2460 RT

De l’ouvrage de Nicolas Copernic De revolutionibus orbium coelestium, paru en 1543, Vacheron Constantin a puisé l’inspiration de ce garde-temps en tous points remarquable. D’un point de vue technique, la maison horlogère a développé un nouveau mouvement, le 2460 RT, qui affiche l’heure et la minute via des aiguilles périphériques pour laisser la scène libre aux deux complications inspirées du système copernicien. Autour du soleil central, la Terre pivote sur elle-même en 24 heures et tourne autour du soleil en une année tropique. Les horlogers de la manufacture ont poussé la précision à son summum puisqu’une correction d’un jour sera nécessaire au bout de seulement 8’000 ans. Autrement dit, une éternité !

Métiers d’Art Copernic sphères célestes 2460 RT © Vacheron Contantin
Métiers d’Art Copernic sphères célestes 2460 RT © Vacheron Contantin
Haut de page