>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Le Manifeste de la Haute Horlogerie
Points de vue

Le Manifeste de la Haute Horlogerie

vendredi, 17 septembre 2010
fermer
Editor Image
Franco Cologni
Président du Comité Culturel de la FHH

“Le talent nécessite toujours de l’effort, de l’engagement, des heures passées à perfectionner un geste qui devient, jour après jour, un don.”

Entrepreneur dans l’âme, Franco Cologni, pourtant homme de lettres, s’est rapidement lancé dans les affaires pour devenir un personnage clé du groupe Richemont.

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture
L

Le Manifeste de la Haute Horlogerie sera publié prochainement, au terme de longues recherches et de discussions animées.
Mamma mia !
Mais, avant toute chose, expliquons-nous : pourquoi un manifeste ?

Parce que nous croyons que le moment est venu de mettre noir sur blanc non seulement la « doctrine » de la Haute Horlogerie, mais aussi un système de valeurs qui puisse servir de ligne de partage des eaux entre ce qui appartient à la Haute Horlogerie et ce qui lui est étranger ; entre ce qui aspire à un monde en soi exclusif et ce qui, en revanche, en fait partie de droit.

Comme pour toute annonce de programme, nous savons d’ores et déjà que ce manifeste plaira à certains et en fâchera beaucoup d’autres. Mais nous espérons qu’il servira en tout cas à susciter la discussion et des critiques, non pour fournir les armes mais pour affiner les outils. Le HH Magazine pourrait bien être la plateforme la plus adéquate pour abriter ce type d’échanges.

Le Manifeste délimite un périmètre.

Qui sera dedans, qui sera au-dehors ?

Sera-ce une auberge espagnole ou un club cinq-étoiles ?

Ni l’un ni l’autre, parce que le Manifeste ne sera ni fumeux ni rhétorique. A vrai dire, il ne permettra aucune situation confuse et ambiguë, du genre, justement, auberge espagnole. Mais il ne refermera pas non plus les portes du Paradis autour des grands noms habituels. Au contraire, il définira un périmètre et des règles ; il se concentrera sur le produit et en définira les valeurs.

Parce qu’au-delà de toutes les différences que tous mettent en valeur à juste titre, ce qui nous paraît important est de déterminer un dénominateur commun qui nous permette de savoir de quoi nous parlons. Et ce dénominateur commun ne peut que se structurer autour du produit.

Un produit qui s’affiche légitime, original, authentique parce qu’il est avant tout excellent, créatif et innovant. Un produit qui bénéficie d’un auteur responsable, d’un client conscient et, entre deux, de réseaux de distribution et de vente parfaitement rationnels et fonctionnels. Un produit qui sache créer l’émotion, combler la raison et faire palpiter le cœur.

Donc : un manifeste, un produit, un auteur. Afin qu’on s’y retrouve, non dans une maison de tolérance mais dans une constellation qui sache trouver son équilibre entre forces centrifuges et forces centripètes. Et qui sache aussi régner sur les marées, en attirant vers le haut ceux qui en ont le mérite et en indiquant où se trouvent ceux qui n’appartiennent pas à cette constellation.

Nébuleux ? Nous espérons bien que non.

Mais, de toute façon, c’est des nuages que tombe la pluie qui irrigue les champs et rend luxuriants les prés de notre belle Suisse, des prés où poussent des fleurs magnifiques, certaines assez répandues, d’autres beaucoup plus rares.
Car si la fonction est identique, la création est autre.

Haut de page