>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Le top 5 des montres #Baselworld sur Instagram
Baselworld

Le top 5 des montres #Baselworld sur Instagram

jeudi, 04 avril 2019
fermer
Editor Image
Cécile Fischer
Rédactrice, ReUp

“La sagesse en mots”

Raconter une histoire mot par mot.

Lire plus

CLOSE
6 min de lecture

L’édition 2019 de Baselworld a connu son lot de nouvelles montres innovantes et scintillantes. Mais lesquelles se sont suffisamment distinguées pour occuper une place dans le top 5 des montres les plus postées sur les réseaux sociaux0?

Les marques ont bien tiré leur épingle du jeu lors de cette nouvelle édition de Baselworld avec un nouveau record de finesse, des rééditions vintage et des modèles féminins dus à des Maisons traditionnellement masculines. Quelles ont été les plus populaires sur les réseaux sociaux ?

Méthodologie
Pour faire simple, nous ne distinguons pas les nouvelles des anciennes versions d’un même modèle, même s’il s’agit d’une nouvelle couleur de cadran, d’un nouveau matériau ou d’un nouveau type de bracelet. Comme le hashtag #baselworld, utilisé plus de 226’500 fois, nous avons calculé les pourcentages sur la base d’un échantillon de 2’500 images publiées cette année afin d’identifier les montres les plus populaires. Voici donc le top 5 #baselworld sur Instagram en 2019.

Breitling Navitimer réf. 806 Re-Edition

Pourcentage du total : 13 %
Histoire : Lancée en 1952, la Navitimer est le vaisseau amiral de Breitling. Elle a été portée par de nombreuses célébrités, comme Miles Davis, ou par des pilotes chevronnés comme le champion de F1 Jim Clark. Cette version est une réplique à l’identique du modèle de 1959 avec un même cadran, les mêmes aiguilles et la même lunette tournante perlée que le modèle d’origine. Les changements sont techniques avec un nouveau calibre, le premier mouvement maison à remontage manuel.
Pourquoi : Relancée 60 ans plus tard, cette montre est un hommage à l’un des modèles le plus populaires de la collection. Tout dans cette montre est d’inspiration old school. Et l’on sait combien le vintage plaît aux fans de montres, trop heureux d’arborer une telle pièce à leur poignet.

Bulgari Octo Finissimo Chronographe GMT Automatique

Pourcentage du total : 10,5 %
Histoire : La collection Octo Finissimo a battu de nombreux records depuis ses débuts en 2014. Après les mouvements à tourbillon, automatiques, à remontage manuel et à répétition minutes les plus fins jamais réalisés, c’est au tour du chronographe de remporter la palme cette année. Avec un boîtier de 6,90 mm de haut, ce nouveau chronographe Bulgari inclut une deuxième complication, soit un GMT intégré au mouvement BVL 318 d’une épaisseur de 3,30 mm et d’une autonomie de 55 heures.
Pourquoi : Avec cette nouvelle Octo Finissimo, Bulgari conforte sa position de marque horlogère sur laquelle il faut compter, une marque de savoir-faire. Ce n’est donc pas étonnant que la Maison obtienne cette année un meilleur score que dans le top 5 de 2018. Le design étonnant et résolument contemporain de la collection, décrit comme « clivant » l’an dernier, semble conquérir le cœur des amoureux de montres et leur attention sur les réseaux sociaux.

Patek Philippe Aquanaut Jumbo réf. 5168G

Pourcentage du total : 6 %
Histoire : Lors de l’édition 1997 de Baselworld, Patek Philippe présentait l’Aquanaut, une montre sport chic d’un prix plus abordable avec l’ambition d’attirer une clientèle masculine plus jeune. Vingt ans plus tard, la manufacture renouvelait la collection avec une version « Jumbo » équipée d’un cadran bleu. Cette année, la marque sort une nouvelle déclinaison du modèle de 2017 dans une édition vert kaki.
Pourquoi : Il ne s’agit pas de la première déclinaison en vert de l’Aquanaut. L’originale date de 2010 mais est éditée en très peu d’exemplaires. Comme les fans attendaient une édition verte avec impatience, ils ont commencé par habiller leur Aquanaut à cadran noir avec les bracelets en caoutchouc vert de la marque. Patek Philippe, qui a écouté leurs doléances, rencontre un franc succès sur les réseaux sociaux avec cette nouvelle pièce.

Oris Aquis Clean Ocean Limited Edition

Pourcentage du total : 6 %
Histoire : Le modèle Oris Aquis Clean Ocean Limited Edition est la troisième montre lancée par la marque dans un but environnemental. Cette pièce a ainsi été créée en partenariat avec Pacific Garbage Screening, une organisation à but non lucratif allemande qui combat la pollution plastique en milieu marin. Elle présente un cadran en dégradé de bleu comme les océans, alors qu’un médaillon en plastique PET recyclé a été ajouté au dos du boîtier. Chacune des 2’000 pièces produites sera présentée dans un coffret spécial écoresponsable conçu à base d’algues.
Pourquoi : De plus en plus de marques s’engagent en faveur de l’environnement et d’un monde meilleur en s’associant à des organisations caritatives et en travaillant avec elles sur des éditions spéciales et limitées. Si certains partenariats ne sont pas sans interrogations, l’engagement de longue date d’Oris est à prendre au sérieux, comme en témoigne son partenariat avec Pacific Garbage.

MB&F Legacy Machine FlyingT

Pourcentage du total : 5 %
Histoire : Depuis sa création en 2004, MB&F n’a réalisé que des montres pour homme. Une « exclusivité » qui a pris fin à Baselworld avec la présentation de la première montre pour femme MB&F : la Legacy Machine FlyingT, en tout point fidèle à l’esthétique de la collection. Il s’agit d’une pièce en trois dimensions sertie de diamants présentant un tourbillon volant. Les heures et les minutes sont placées sur un petit cadran incliné à 7 h sous un dôme en crystal de 20 mm.
Pourquoi : Dans une vidéo qui accompagne le lancement de la montre, Max Büsser, fondateur de MB&F, explique : « Il était temps pour moi de sortir de ma zone de confort et de créer quelque chose pour les femmes. Mais je me suis vite aperçu que j’ignorais ce que désire une femme… » Il semblerait toutefois que Max Büsser ait vu juste. Et si la marque fait la promotion de cette montre auprès d’un public féminin, un grand nombre d’hommes souhaiteraient bien en mettre une à leur poignet – au moins pour la partager sur les réseaux sociaux.

Haut de page