>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Les 10 montres femmes de l’année
Modes & Tendances

Les 10 montres femmes de l’année

jeudi, 27 décembre 2018
fermer
Editor Image
Carol Besler
Journaliste

“Les montres sont un art fonctionnel.”

Carol Besler assure une couverture mondiale de l’horlogerie et la joaillerie.

Lire plus

CLOSE
8 min de lecture

Les horlogers suisses ont trouvé la formule idéale pour les montres dame. En cette année 2018, les meilleures d’entre elles ont toutes en commun d’êtres portables, raisonnablement accessibles, dotées d’un mouvement mécanique et généralement dépouillées de tous ces « flonflons » qui rendent certaines d’entre elles parfaitement inadaptées au quotidien et d’un prix exorbitant.

On ne verra pas sur nos 10 montres dame de l’année des papillons battant des ailes ou des fleurs en trois dimensions, pas plus des trésors d’émaillage ou de sertissage qui vous obligent à donner des explications à quiconque regarderait votre montre avec un tant soit peu d’insistance. Tous les modèles retenus témoignent en fait des progrès réalisés par les Maisons horlogères suisses en matière de créations féminines pour avoir trouvé un juste équilibre entre des designs clairement féminins, mais sans outrance, et les attributs des modèles masculins réussis : mouvement high-tech, esthétique classique, excellente finition, lisibilité et confort au porter. Dans ce registre, les 10 marques proposées sont clairement sorties du lot cette année.

Patek Philippe Twenty-4

Au lieu de présenter un seul modèle en or ou en platine de la nouvelle Twenty-4 et de nous faire ensuite attendre pour la version acier, Patek Philippe a immédiatement introduit cinq références, dont une en acier. Et au lieu d’arriver avec une taille mini de 28 mm ou 31 mm, le diamètre retenu de 36 mm est nettement plus en phase avec la tendance du moment. Les chiffres et les aiguilles lumineuses ne pourraient être plus lisibles – presque comme sur une montre de pilote – et le guichet dateur à 6 h est assez grand pour être lu. La maîtrise horlogère de Patek Philippe est évidente partout, de la construction complexe du bracelet au mouvement, le calibre automatique 324 S C.

Twenty-4 © Patek Philippe
Twenty-4 © Patek Philippe
Santos de Cartier

Une montre pour homme, vraiment ? À l’origine, la Santos a été conçue pour le petit cercle des aviateurs, suffisamment classique toutefois pour intéresser un public féminin, comme c’est le cas pour la plupart des montres Cartier. Deux caractéristiques de cette nouvelle Santos, redessinée pour l’occasion, rendent le modèle particulièrement adapté aux femmes. Le premier tient au système de bracelets interchangeables QuickSwitch qui fonctionne via un mécanisme caché dans le boîtier. Quant au second, il s’agit du réglage de la longueur du bracelet permettant d’ajouter ou enlever des maillons sans outils et sans se casser un ongle. Pour couronner le tout, on notera le nouveau mouvement, le robuste calibre automatique Cartier 1847 MC.

La nouvelle collection Santos dévoilée au SIHH 2018 est proposée avec deux bracelets interchangeables
La nouvelle collection Santos dévoilée au SIHH 2018 est proposée avec deux bracelets interchangeables
Patek Philippe Chronographe Dame

Sous la direction de Sandrine Stern, Patek Philippe a vraiment rendu justice aux femmes. C’est donc dans une montre dame que le premier calibre chronographe manufacture de la Maison a été introduit en 2009, calibre aujourd’hui de dernière génération. La refonte du modèle orchestrée cette année a aussi pour résultat une Patek Philippe réf. 7150 plus classique et aussi plus portable. Combiner un chronographe et un pulsomètre avec une lunette en diamant dans un boîtier de 38 mm est une combinaison idéale. On attend la version acier avec impatience.

Référence 7150 © Patek Philippe
Référence 7150 © Patek Philippe
Grand Seiko Dame Automatique

C’est une bonne nouvelle de constater que Grand Seiko, la marque premium de l’horloger nippon, n’est pas réservée aux hommes. Un nouveau mouvement a ainsi été créé spécifiquement pour cette pièce, à l’échelle d’un boîtier de 28 mm. Le calibre 9S25 automatique dispose d’une réserve de marche de 50 heures. Le premier modèle, serti de grands diamants sur la lunette, est une édition limitée à 50 exemplaires. Ce qui nous laisse espérer une gamme plus étendue et plus accessible avec le même type de finitions au niveau de la gravure du cadran, des facettes de la lunette et des cannelures de la couronne. Un modèle en acier serait génial.

Dame Automatic © Grand Seiko
Dame Automatic © Grand Seiko
Breitling Navitimer 38 Automatique

Bien que la Navitimer 38 soit assez grande pour les hommes, elle s’adresse aux femmes qui apprécient l’esthétique Breitling, notamment la règle à calcul circulaire et la lunette perlée que certaines d’entre nous ont toujours interprétées comme étant féminines. Le modèle est équipé du calibre Breitling 17, certifié chronomètre, basé sur le robuste ETA 2824. Ce qui est également le cas de la Tudor Black Bay et de plusieurs montres des marques du Swatch Group dont Longines. La lisibilité de l’aiguille des secondes avec sa pointe de flèche en rouge est un plus.

Navitimer 38 mm © Breitling
Navitimer 38 mm © Breitling
Tudor Small Black Bay

La Black Bay 32 mm est une version réduite d’une montre qui présente tous les attributs appréciés des modèles masculins mais que l’on voit rarement rassemblés dans une pièce pour femme : un bracelet NATO (je n’ai jamais vu de bracelet NATO sur une montre pour femme, excepté sur une Chanel J12), une étanchéité à 150 mètres, un cadran ultra-lumineux, une grande aiguille des heures « snowflake » (flocon de neige), une aiguille des secondes lisible et un excellent mouvement automatique, le robuste ETA 2824.

Black Bay 32 mm © Tudor
Black Bay 32 mm © Tudor
Rolex Datejust 31

Rien n’est plus résistant qu’une Rolex, même quand elle est habillée de diamants et de nacre. La Datejust pour femme est tout simplement la montre idéale au quotidien. Ce modèle de dernière génération, dont les flancs et les cornes ont été redessinés, est équipé du nouveau calibre automatique 2236 certifié Rolex Superlative Chronometer et doté d’une réserve de marche de 55 heures. L’aiguille des secondes et le guichet dateur avec la célèbre fenêtre cyclope, ainsi que son étanchéité à 100 mètres, la rendent aussi fonctionnelle et robuste que toute montre que James Bond pourrait porter.

Datejust 31 © Rolex
Datejust 31 © Rolex
Panerai Luminor Due 38 mm

La Due 38 mm est la plus petite des montres Panerai introduites à ce jour – la taille typique d’un boîtier Luminor est de 47 mm –, rendant la marque accessible aux femmes qui apprécient les cadrans minimalistes et les boîtes de forme coussin. Même le protège-couronne caractéristique de la Luminor a été intégré au modèle désormais adapté aux petits poignets. Le système de fixation rapide permettant de changer de bracelet sans outil et sans y laisser vos ongles est un plus. Modèle acier disponible.

Luminor Due 3 Days Automatic Acciaio 38 mm © Panerai
Luminor Due 3 Days Automatic Acciaio 38 mm © Panerai
Chopard Happy Sport

Happy Sport a toujours été et sera toujours une montre pour dame avec ses diamants mobiles beaucoup trop fantaisistes pour un homme. Mais cette année, le modèle Happy Sport est devenu plus sérieux avec son nouveau mouvement manufacture, le calibre 09.01-C doté d’une réserve de marche de 42 heures, spécialement conçu pour cette montre. Les grands chiffres romains stylisés sont faciles à lire. Il s’agit d’un 36 mm portable, proposé en de nombreuses références, y compris en acier.

Happy Sport (2018) © Chopard
Happy Sport (2018) © Chopard
Record de Longines

La montre idéale de tous les jours peut revêtir de nombreuses options selon les goûts de tout un chacun. Longines en a tenu compte avec sa nouvelle collection Record. Celle-ci dispose maintenant d’un mouvement automatique, le calibre L592.4 certifié COSC avec spiral en silicium. La collection vient ainsi en acier, en or rose 18 carats ou encore en version bicolore (or rose 18 carats et acier) et en quatre tailles (26 mm, 28,5 mm, 30 mm et 40 mm), avec une grande variété de bracelets et de cadrans, avec ou sans diamants. En outre, le guichet de la date est suffisamment grand pour être lu.

Record © Longines
Record © Longines
Haut de page