>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2021 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Les enchères horlogères genevoises d’automne :...
Culture

Les enchères horlogères genevoises d’automne : Sotheby’s

jeudi, 22 novembre 2012
Par Danièle Chambas
fermer
Danièle Chambas

Lire plus

CLOSE
4 min de lecture

Pour cette session, la maison Sotheby’s avait choisi le salon Windsor de l’Hôtel Beau-Rivage pour accueillir sa vente aux enchères du 13 novembre, placée sous le signe du vintage.

Principales marques présentes : Rolex (63 lots), Patek Philippe (55), Vacheron Constantin (27), IWC (19) Audemars Piguet (17), Breguet (10) et Cartier (10). Duo de choc, Goeffroy Ader et Tim Bourne ont tenu le marteau à tour de rôle. Au final, 255 lots ont été adjugés sur les 315 offerts pour un montant de CHF 7,9 millions et 12,6 % d’invendus.

Deux pièces étaient particulièrement attendues. Il s’agit d’une Patek Philippe (lot 158) et d’une Vacheron Constantin (lot 248), deux modèles uniques à répétition minutes. La première, la réf. 2524/1 en or jaune de 1961, a été commandée par un riche homme d’affaires new-yorkais. Son cadran est gravé « Tiffany & Co ». Elle a fait l’objet d’une belle bataille pour être finalement adjugée à CHF 542’000 (USD 574’398 / EUR 450’685) sur la base d’une estimation de CHF 250’000-350’000. La seconde, en or rose, est rarissime, car il s’agit de la toute première pièce fabriquée sous la référence 4261 par Vacheron Constantin en 1943. Un Italien a longuement enchéri, mais elle est finalement partie au téléphone pour CHF 242’500 (USD 256’995 / EUR 201’644) sur la base d’une estimation de CHF 130’000-150’000.

Lot 248 : Première pièce fabriquée sous la référence 4261 par Vacheron Constantin en 1943 © Sotheby’s

Le lot 156 était également très convoité, à savoir une très rare Patek Philippe réf. 2438-1 en or jaune de 1958 avec secondes au centre et phases de lune, commercialisée par Tiffany & Co. Il s’agit de la première montre-bracelet à calendrier perpétuel résistante à l’eau produite en série. Estimée à CHF 200’000-300’000, elle a été adjugée au téléphone pour seulement CHF 278’500 (USD 296’147 / EUR 231’579). À remarquer, le lot 238, un très élégant et rare chrono Rolex, réf. 6238 « pré-Daytona » en acier de 1965 avec échelle pulsométrique, adjugé pour CHF 68’500 (USD 72’594 / EUR 56’959).

Adjudications les plus hautes pour Patek Philippe

Un magnifique modèle Panerai en acier réf. 3646 de 1940, avec boîtier et mouvement réalisés par Rolex (lot 226), est parti pour CHF 92’500 (USD 98’000 / EUR 76’915), dépassant largement son estimation de CHF 30’000-50’000. Au chapitre des pièces anciennes, à mentionner, le lot 212, une rare et belle montre chrono savonnette en or rose avec répétition minutes, calendrier perpétuel et phases de lune fabriquée par Vacheron Constantin en 1916. Estimée CHF 80’000-120’000, elle a été adjugée au téléphone pour CHF 110’500 (USD 140’500 / EUR 91’700).

La délicieuse montre-fraise émaillée (lot 102) de 1810, estimée CHF 8’000-10’000, a créé la surprise en quadruplant son estimation la plus haute pour atteindre CHF 40’000 (USD 42’200 / EUR 33’200). La Tank de Cartier en or jaune avec chiffres arabes de 1940 (lot 127) ayant appartenu à l’ex-mannequin allemand Editha Dussler a été adjugée CHF 32’500 (USD 34’290 / EUR 26’980) pour une estimation ne dépassant pas CHF 10’000.

Lot 127: Tank de Cartier en or jaune avec chiffres arabes de 1940 ayant appartenu au mannequin allemand Editha Dussler © Sotheby’s

Parmi les montres-bracelets modernes, les pièces Patek Philippe ont obtenu les adjudications les plus hautes. Citons le très beau modèle de Celestial réf. 5102 en or blanc (lot 312), astronomique et automatique avec carte du ciel, produit par Patek Philippe en 2005, qui a trouvé preneur dans la salle pour CHF 188’500 (USD 199’765 / EUR 156’742) sur la base d’une estimation de CHF 160’000-220’000. Quant au lot 311, une magnifique et très sophistiquée montre-bracelet chronographe réf. 5004 de 2006 avec calendrier perpétuel, phases de lune, indication 24 heures et années bissextiles, il a été adjugé pour CHF 242’500 (USD 256’995 / EUR 201’844) dépassant ainsi son estimation de CHF 150’000-200’000.

Haut de page