>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Les nouvelles attaches de la Cape Cod d’Hermès
Nouveautés

Les nouvelles attaches de la Cape Cod d’Hermès

jeudi, 21 novembre 2019
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
1 min de lecture

La Cape Cod se pare d’un bracelet double tour au motif Chaîne d’Ancre, soulignant l’inspiration originelle de la montre.

Le dessinateur Henri d’Origny devait en faire une montre carrée. Son crayon débridé en décidera autrement : la Cape Cod, « un carré dans un rectangle », nait en 1991. Originale autant que graphique, impertinente et rigoureuse à la fois, elle bouscule les codes. La Cape Cod aime jouer avec la « Chaine d’Ancre », dont les deux demi-maillons forment son boitier. Ce motif, imaginé par Robert Dumas en 1938 est mis à l’honneur aujourd’hui par le savoir-faire maroquinier d’Hermès. Le second tour du bracelet est façonné pour laisser apparaître le dessin des maillons chaîne d’ancre dans le cuir.

Cape Cod Chaîne d’Ancre rose extrême © Hermès
Cape Cod Chaîne d’Ancre rose extrême © Hermès

Pour réaliser cet effet, l’artisan assemble quatre différentes couches de cuir, avant de les découper méticuleusement et de les piquer à l’aide d’un outil spécialement ajusté pour suivre les courbes du bracelet. Ce double tour, imagine à l’origine par Martin Margiela en 1998, est proposé en quatre coloris – Barénia noir, deep blue, ambre et rose extrême. Ses nuances vives viennent souligner la forme emblématique du boitier en acier et du cadran argenté aux chiffres poudres, fabriques dans les ateliers d’Hermès Horloger.

Haut de page