>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Les péchés capitaux
Points de vue

Les péchés capitaux

vendredi, 18 mars 2011
fermer
Editor Image
Franco Cologni
Président du Comité Culturel de la FHH

“Le talent nécessite toujours de l’effort, de l’engagement, des heures passées à perfectionner un geste qui devient, jour après jour, un don.”

Entrepreneur dans l’âme, Franco Cologni, pourtant homme de lettres, s’est rapidement lancé dans les affaires pour devenir un personnage clé du groupe Richemont.

Lire plus

CLOSE
2 min de lecture
L

Il y a dix commandements et il me semble qu’ils restent valables. Les péchés capitaux sont au nombre de sept, tout comme les vertus.

Dans ce grand monde si petit que sont le luxe et l’horlogerie – un des piliers reconnus du luxe – les vices et les vertus ne sont plus seulement caractéristiques des hommes mais aussi des marques. Et si les hommes peuvent trouver Miséricorde auprès du Père éternel, les marques, elles, ne trouvent pas toujours le pardon aux yeux d’un client qui se sent, en quelque sorte, offensé. Inutile de réciter le «Miserere» : mieux vaut rédiger un bréviaire à garder toujours sous les yeux.

Sans vouloir faire le catéchète ni incarner Savonarole, je me permets toutefois, en qualité d’humble pécheur, de partager quelques réflexions.

Quatre dérives qu’une marque ne doit jamais s’autoriser sous peine d’excommunication de l’Eglise du luxe : ne jamais trahir ses origines ; ne jamais sous-évaluer l’importance du travail artisanal réalisé dans les règles de l’art ; ne jamais révéler tous les secrets du métier car le mystère contribue toujours à la fascination ; ne jamais consentir de compromis sur la qualité.

Et voici les quatre bonnes pratiques qui conduiront la marque vers l’Empyrée : investir sans relâche dans la créativité ; encourager toujours et de toutes les manières le savoir-faire ; sans cesse écouter le client ; rechercher toujours la beauté qui, au-delà de toutes les déclinaisons personnelles, renferme les canons qui savent parler au cœur de l’homme.

Allez en paix et ne péchez plus !

Haut de page