>

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2017 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Les prix « Hommage au Talent » et « Hommage à la Passion »...
Events

Les prix « Hommage au Talent » et « Hommage à la Passion » décernés à François-Paul Journe et Ludwig Oechslin

vendredi, 31 mars 2017
Communiqué de presse
4 min de lecture

La Fondation de la Haute Horlogerie distingue chaque année deux personnalités du monde horloger qui ont marqué l’univers de la mesure du temps par leur style et leur savoir-faire. Pour cette cinquième édition qui s’est tenue jeudi 30 mars à la Cité du Temps à Genève, le prix « Hommage au Talent » est revenu à François-Paul Journe, maître horloger constructeur, fondateur de la manufacture F.P. Journe Invenit et Fecit et le prix « Hommage à la Passion » à Ludwig Oechslin, constructeur horloger érudit, auteur de montres astronomiques d’exception. Cette 5ème édition s’organise avec le soutien de la Ville de Genève dans le cadre des Journées Européennes des Métiers d’Art 2017.

Genève, le 30 mars 2017 – Sans le talent et sans la passion, la Haute Horlogerie serait probablement une activité de micromécanique comme une autre, régie par un ensemble de règles bien établies dont l’évolution irait de pair avec celles des sciences et des techniques. Il en va toutefois autrement. Créativité, innovation, arts appliqués sont autant d’ingrédients indispensables à la réalisation de garde-temps dont la vocation est d’entretenir le rêve. Des ingrédients qui se nourrissent de talent et de passion pour faire éclore une horlogerie d’exception. C’est précisément ces qualités que la Fondation de la Haute Horlogerie (FHH) a voulu mettre en exergue en instaurant deux distinctions qui viennent récompenser des personnalités du monde horloger qui ont d’ores et déjà laissé leur empreinte dans l’univers de la mesure du temps. « Hommage à la Passion » et « Hommage au Talent » sont ainsi décernés chaque année à des professionnels sélectionnés par un jury indépendant, sous l’égide du Conseil Culturel de la FHH.

En bientôt trente ans ans, François-Paul Journe aura cumulé toutes les récompenses et tous les honneurs.

Pour cette cinquième édition tenue à Genève à la Cité du Temps, le prix « Hommage au Talent » est venu récompenser François-Paul Journe. Horloger complet et expert en restauration, il fonde sa manufacture à Genève pour présenter sa première collection en 1999. Signées de son nom, complété par la mention « Invenit et Fecit » selon la formule du célèbre Jean-Antoine Lépine, ces premières réalisations vont d’emblée marquer les esprits. Présentés comme un hommage contemporain aux grandes réalisations techniques de l’histoire horlogère, les garde-temps de François-Paul Journe n’en démontrent pas moins un souffle créateur qui le désigne volontiers comme l’un des précurseurs de la nouvelle vague horlogère. En bientôt trente ans ans, François-Paul Journe aura cumulé toutes les récompenses et tous les honneurs. Prix Gaïa du meilleur horloger, Chevalier des Arts et des Lettres, il voit aujourd’hui son talent une nouvelle fois récompensé par ses pairs.

C’est en conservateur du Musée International de l’Horlogerie à La Chaux-de-Fonds que Ludwig Oechslin a poursuivi sa carrière, avant qu’il ne fonde Ochs & Junior en 2014.

Le prix « Hommage à la Passion » est quant à lui décerné à Ludwig Oechslin.
Ce passionné d’histoire et de philosophie comme de physique et d’astronomie a rapidement troqué la toge d’académicien pour endosser la blouse de l’horloger. Formé d’abord à la restauration, en oeuvrant notamment pour le Vatican, il est repéré presque par hasard par Rolf Schnyder, récent propriétaire d’Ulysse Nardin. Entre les deux hommes le courant passe si bien que durant une quinzaine d’années, Ludwig Oechslin va concevoir quelques unes des plus belles merveilles de la manufacture, des montres astronomiques exceptionnelles, mais pas seulement. Avec la Freak, montre concept de son invention, Ulysse Nardin a également fait entrer l’horlogerie dans le 21e siècle. C’est en conservateur du Musée International de l’Horlogerie à La Chaux-de-Fonds que Ludwig Oechslin a poursuivi sa carrière, avant qu’il ne fonde Ochs & Junior en 2014. Une Maison horlogère qui traite de problèmes complexes en toute simplicité.
La Fondation de la Haute Horlogerie est particulièrement heureuse de mettre en lumière la trajectoire et les réalisations de ces deux hommes qui illustrent à merveille les valeurs d’excellence de la profession.

Anita Porchet
Events
Indispensables artisans d’art
mercredi, 08 mars 2017
5 min de lecture
4
Avis de l'expert
Temps et durée ne partagent pas le même cadran
mardi, 25 avril 2017
Luc Debraine
6 min de lecture
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Masterpieces
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5