>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Les résultats de Richemont font l’unanimité auprès des...
Economie

Les résultats de Richemont font l’unanimité auprès des analystes

mardi, 28 septembre 2010
fermer
Editor Image
Christophe Roulet
Rédacteur en chef, HH Journal

“Vouloir est la clé du savoir.”

« Une trentaine d’années passées dans les travées du journalisme, voilà un puissant stimulant pour en découvrir toujours davantage. »

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture
L

Avec des ventes en hausse de 22 % à taux de change constant après cinq mois de son exercice en cours, Richemont séduit la communauté des analystes, qui recommandent le titre à l’achat.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Richemont fait l’unanimité. Après la publication de ses ventes après cinq mois à l’occasion de son assemblée générale annuelle, le Groupe est à nouveau le «chéri» des analystes, qui l’estiment tous à « acheter » ou à « surpondérer ». Avec un chiffre d’affaires en hausse de 22 % à taux de change constant hors acquisitions de net-a-porter.com ou de 37 % à taux de change courant, Richemont a largement dépassé les attentes des observateurs financiers.

La compagnie devrait être capable de restaurer ses marges au-delà des espérances dans les années à venir.

Citigroup, par exemple, relève les points forts du Groupe en citant une exposition importante aux marchés émergents, un portefeuille de marques de première qualité, une stratégie de distribution clairement établie, un effort constant du côté du contrôle des coûts, un bilan robuste et une très bonne capacité à générer du cash-flow. Le tout mis en ensemble donne selon l’établissement financier un « excellent potentiel de croissance à long terme. Si les conditions macroéconomiques ne se détériorent pas d’ici les fêtes de fin d’année, la compagnie devrait être capable de restaurer ses marges au-delà des espérances dans les années à venir ».

Un des groupes du luxe les mieux positionnés

Même son de cloche du côté de Barclays Capital, qui augmente ses prévisions de bénéfice par action sur l’exercice en cours, tout en relevant la contribution positive attendue au second semestre par les résultats de net-a-porter.com, dont la totalité du capital a été acquise par Richemont en début d’année. Pour Merrill Lynch, Richemont combine un ensemble de facteurs susceptibles de sensibiliser les investisseurs. Et de citer une répartition géographique de ses ventes faisant la part belle à l’Asie (36 % du chiffre d’affaires), une exposition au tourisme en Europe au-dessus de la moyenne, une évolution des plus favorables dans son réseau de distribution au détail (+ 24 % à périmètre constant) et une capacité d’innovation basée sur un outil de production de première qualité.

Les investisseurs ont clairement identifié les actions du Groupe comme une réelle opportunité d’achat.

Exane BNP Paribas maintient ainsi sa recommandation de « surpondérer » le titre, également sur la base d’un bénéfice par action sur l’exercice en cours rehaussé de 6 %. Selon l’établissement, « Richemont est l’une des compagnies du luxe les mieux positionnées pour réaliser une croissance de ses ventes supérieure à la moyenne. Ce qui pourrait réserver de bonnes surprises en termes de profitabilité ». Dans ce contexte, JP Morgan ne cache pas son optimisme. La banque rehausse ainsi son objectif de cours de 4 % à CHF 54, soit une progression prévue de quelque 25 % par rapport à la cotation de mi-septembre. Malgré les commentaires retenus de Johann Rupert, président exécutif et CEO de Richemont, les investisseurs ont clairement identifié les actions du Groupe comme une réelle opportunité d’achat.

Haut de page