>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Les risques personnels
Culture

Les risques personnels

vendredi, 23 octobre 2009
Par Fabrice Guérroux
fermer
Fabrice Guérroux

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture
Un système bien huilé

Trois étapes suffisent pour mettre en route un système huilé à la perfection, système qui va permettre d’alimenter le crime organisé aux quatre coins du globe. Après avoir consulté les nombreuses pages d’un site de montres contrefaites, l’internaute passe sa commande. Celle-ci est validée, l’argent encaissé, le produit préparé et expédié. Dans les six jours, le consommateur reçoit donc son produit pour autant qu’il passe les mailles du filet douanier. Le client est satisfait : pour lui, la transaction est close. Or il n’en est rien. Il vient en fait de donner ses coordonnées bancaires à une organisation qui va les redistribuer à des tiers. Pour mieux noyer le poisson, ces informations ne seront utilisées que plus tard, lors d’une même journée, dans le cadre d’achats à des sociétés implantées dans différents pays et dont les propriétaires sont les responsables d’organisations criminelles importantes. Achats financés par des ponctions effectuées sur les comptes dont les coordonnées ont été collectées, évidemment sans le consentement de leur détenteur.

A ce moment, il déjà trop tard : le temps a joué en défaveur du consommateur. Vu le nombre de transactions passées en une seule journée, la possibilité d’en retracer l’origine est minime d’autant qu’elles s’effectuent dans une multitude de pays différents et que les montants sont généralement peu importants. Pourchasser ces organisations est la tâche de la police et des services d’investigation internationaux. Ils y travaillent d’ailleurs d’arrache-pied comme le démontrent les résultats obtenus ces deux dernières années. Le rôle du consommateur, quant à lui, est simplement de ne pas se laisser tenter par ces produits frauduleux et de boycotter le faux.

Haut de page