>

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2017 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

L’Institut Minerva se joint aux efforts de Time Aeon dans...
Masterpieces

L’Institut Minerva se joint aux efforts de Time Aeon dans la formation

lundi, 14 avril 2008
Fermer
Editor Image
Christophe Roulet
Rédacteur en chef, HH Journal

“Vouloir est la clé du savoir.”

« Une trentaine d’années passées dans les travées du journalisme, voilà un puissant stimulant pour en découvrir toujours davantage. »

Lire plus

CLOSE
5 min de lecture
L

Défendant les mêmes valeurs pour une vision identique de la haute Horlogerie, l’Institut Minerva appartenant au groupe Richemont annonce un partenariat avec la Time Aeon Fondation destiné à renforcer l’indispensable chaîne de transmission du savoir.

Time Aeon chez Montblanc, le défenseur de « l’art horloger contemporain » qui tient conférence de presse au Salon International de la Haute Horlogerie sur le stand même d’une marque qui fait feu de tous bois dans l’univers du luxe, une hérésie? « Cette cohabitation n’est pas forcément antinomique ou antagoniste, expose Vianney Halter, membre fondateur de Time Aeon. L’industrie génère des fonds qui permettent à des instituts comme Minerva de survivre et de transmettre un savoir-faire indispensable à la pérennité de l’horlogerie. En un sens, il est absolument nécessaire que cette envie se perpétue et non dans un but lucratif. Finalement, cette initiative qui réunit aujourd’hui Minerva et Time Aeon bénéficie aux deux partenaires pour autant que l’on puisse démontrer toute l’indépendance de la démarche. »

Pour la sauvegarde des fondements horlogers

De fait, l’Institut Minerva de Recherche en Haute Horlogerie, manufacture de mouvements sise à Villeret, rachetée par le groupe Richemont puis rattachée à Montblanc, et la Fondation Time Aeon poursuivent des objectifs similaires en matière de Haute Horlogerie, buts consistant à pérenniser un savoir-faire propre à cette industrie qui ne s’exprime jamais mieux que dans une démarche proche de l’artisanat. En préambule à la conférence de presse, Martial Fragnière, membre fondateur de Time Aeon, aux côtés de noms prestigieux comme Philippe Dufour, Stephen Forsey, Robert Greubel, Vianney Halter et Kari Voutilainen, a tenu à préciser l’engagement de la Fondation : « Notre objectif est de perpétuer cette excellence du savoir-faire horloger représenté par le travail des créateurs indépendants, a-t-il expliqué, et par là même de défendre ce patrimoine au niveau mondial. En ce sens, nous voulons soutenir les jeunes créateurs qui voudraient s’installer, tant au niveau des contraintes administratives et financières que pour tous les aspects liés à la formation. Une démarche orientée donc vers la reconnaissance de ce travail comme un art contemporain à part entière. »

Le message a été parfaitement reçu par Minerva, un nom synonyme de tradition horlogère suisse et de travail artisanal au meilleur sens du terme, selon la description faite par l’Institut qui fête cette année ses 150 ans d’existence. « Nous voulons absolument promouvoir et prolonger cet héritage riche en tradition et en techniques horlogères anciennes, exposait Demetrio Cabiddu, Directeur technique. Pour ce faire, nous intensifions nos efforts de formation, comme désire le faire Time Aeon. C’est pour cette raison que nous avons été d’accord de collaborer avec la Fondation en offrant un support technique et si nécessaire financier à la formation des jeunes créateurs horlogers. »

Le ticket d’entrée est de plus en plus cher et la compétition s’intensifie dans l’expression de notre travail.
Vianney Halter
Une pièce unique en guise de financement

Concrètement, l’Institut Minerva va réaliser pour l’occasion un exemplaire unique du Grand Chronographe Email Grand Feu en platine de la collection Montblanc Villeret 1858. Cette pièce sera mise aux enchères et le profit tiré de la vente entièrement versé à Time Aeon Fondation. En outre, l’Institut offrira ses ateliers, ses ressources et connaissances pour soutenir la réalisation des projets retenus par Time Aeon.

« Nous sommes là aujourd’hui entre collègues horlogers pour faire passer un message, poursuivait Vianney Halter. Aujourd’hui, les montres ne sont plus essentiellement perçues comme des objets qui donnent l’heure mais elles représentent bien plus un moyen d’expression servant à communiquer un langage dans la cacophonie ambiante que représente la production de masse. Il s’agit donc de défendre ce langage de la création horlogère dans la mesure où nous savons bien aujourd’hui qu’il devient de plus en plus difficile pour un créateur horloger d’exister. Le ticket d’entrée est de plus en plus cher et la compétition s’intensifie dans l’expression de notre travail. Il est donc tout à fait normal que nous nous engagions en faveur des jeunes dans le but de promouvoir le langage qui est le nôtre. ». Après le partenariat développé avec Harry Winston, Time Aeon Fondation trouve en Minerva Villeret un deuxième partenaire de poids dans son grand œuvre consistant à « sauvegarder les fondements de la Haute Horlogerie en grand danger face à l’industrialisation horlogère ».

Montres & ...
Les horlogers à la conquête de l’univers
vendredi, 28 avril 2017
Victoria Townsend
9 min de lecture
4
Economie
Exportations horlogères : la croissance est de retour
vendredi, 28 avril 2017
La rédaction
2 min de lecture
3
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Masterpieces
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5