>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Loma, hommage de Christophe Claret à la boxe
Nouveautés

Loma, hommage de Christophe Claret à la boxe

mercredi, 10 juillet 2019
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
2 min de lecture

Christophe Claret dévoile Loma, un chronographe mono-poussoir à sonnerie sur timbre cathédrale avec force constante en l’honneur de son nouvel ambassadeur, le champion de boxe ukrainien Vasyl Lomachenko.

L’alliance entre Christophe Claret et « Loma » n’est pas le fruit du hasard. En 2013 déjà, Christophe Claret s’inspire de l’univers de la boxe et part d’un constat simple : au cours d’un match de boxe, au gong reconnaissable entre tous, les boxeurs se font face sur le ring, le combat se divise en rounds, intervalles de temps séparés par une minute de repos annoncée par la cloche… Quoi de plus naturel donc, que de marquer le départ d’un chronomètre par un son ? C’est ainsi qu’il créé le modèle Kantharos, chronographe mono-poussoir à sonnerie sur timbre cathédrale avec force constante, doté d’un système de sonnerie ingénieux qui se déclenche à chaque mode (start, stop, reset). Ce même modèle dont s’est inspiré Christophe Claret pour réaliser la montre Loma.

Loma © Christophe Claret
Loma © Christophe Claret

La Loma ne laisse rien au hasard. Son cadran bleu à strates joue magistralement sur les effets de profondeur, accentuant le champ visuel, happant la lumière. Conçu comme un ring où les acteurs rivalisent de savoir-faire, il est survolé par la trotteuse centrale, les aiguilles des heures et minutes en PVD noir et saphir, laquées en Super-Luminova jaune et blanc. Cernée par les compteurs chronographe, la force constante est à fleur de cadran, une gageure de construction en soi. Les compteurs, avec au centre les décalques des deux médailles olympiques, ajoutent à leur caractère trempé un système original d’affichage sur disques. Le disque supérieur, fixe, en saphir, porte les chiffres ; le disque inférieur, mobile, métallisé noir et en Super-Luminova jaune, comporte un indicateur. Un rehaut gradué vient les border et apporter du relief à l’affichage.

Haut de page