>

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2017 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Louis Vuitton Tambour battant
Nouveautés

Louis Vuitton Tambour battant

mercredi, 14 juin 2017
Fermer
Editor Image
Marie de Pimodan-Bugnon
Journaliste indépendante

“Il faut absolument être moderne.”

Arthur Rimbaud

De la passion, beaucoup de curiosité et une bonne dose d’émerveillement ! La recette essentielle pour raconter les mille et une facettes de l’horlogerie…

Lire plus

CLOSE
6 min de lecture

En marge des grands salons horlogers, Louis Vuitton a dévoilé ses nouveautés 2017. À l’heure où les bracelets interchangeables font fureur, la maison mise sur son savoir-faire dans le travail du cuir et équipe sa nouvelle Tambour Moon d’un bracelet interchangeable des plus pratiques. La personnalisation n’a décidément plus rien d’accessoire.

Qui mieux qu’une maison maîtrisant avec une égale virtuosité le savoir-faire maroquinier, les codes pointus de la mode et les rouages de la Haute Horlogerie mécanique pour répondre aux sirènes du sur-mesure auxquelles la plupart des clients font les yeux doux ? Surfant sur la grande vague de la personnalisation, ce luxe subtil porté par un désir d’unicité et la promesse intime de ne ressembler à personne, Louis Vuitton présente aujourd’hui une offre palpitante propice à faire frémir les férus de tendances aux goûts versatiles. Sa botte secrète ? La nouvelle Tambour Moon et sa pléiade de bracelets interchangeables dévoilés pour les 15 ans de la collection.

Louis Vuitton Tambour Moon Star Chronographe
Louis Vuitton Tambour Moon Star Chronographe

Bracelet en alligator rouge le matin, Monogram l’après-midi, caoutchouc pour la séance sport du 5 à 7 et retour à l’alligator noir discret pour le soir… Avec une palette actuelle de 40 couleurs pour hommes et 40 couleurs pour dames, appelée à s’enrichir au fil du temps avec de nouvelles teintes et matières pour parvenir à une centaine de possibilités, rien n’interdit plus de changer de bracelet (de montre) comme on change de chemise (dessinée par Nicolas Ghesquières ou Kim Jones, évidemment). Fini les outils ou le casse-tête de la visite chez l’horloger – où ? quand ? à quelle heure ? combien ? –, l’opération « changement de look » s’effectue désormais le plus simplement du monde : d’un petit clic sur le mécanisme invisible, doublement breveté et façonné dans une injection de métal, de caoutchouc et de plastique, et le tour est joué. Sans aucun coût supplémentaire comparé à un bracelet classique.

Louis Vuitton Tambour Moon Chronographe
Louis Vuitton Tambour Moon Chronographe
Le bon profil

Louis Vuitton n’est certes pas précurseur sur le terrain de l’interchangeabilité des bracelets. Bulgari s’y est brillamment illustré avec la Serpenti et ses 312 variations, Vacheron Constantin avec la voyageuse Overseas, à l’instar d’Hublot, Boucheron ou Hermès dans une moindre mesure. Il faut toutefois reconnaître que la maison parisienne frappe fort, tant par l’esthétique de son offre que par le développement du système, certainement l’un des plus performants du marché à ce jour, qui s’adapte parfaitement à l’intégralité de la collection Tambour, modèles historiques inclus. Il n’en fallait pas moins pour célébrer comme il se doit les 15 ans de cet insolent best-seller qui a propulsé Louis Vuitton sur la scène horlogère en 2002 et qui, depuis, concentre sur son seul nom plus de 50 % des ventes horlogères de la maison. « Comment fêter un best-seller ? » s’est pourtant interrogé Hamdi Chatti, CEO de Louis Vuitton Montres. Une question cruciale à laquelle la réponse s’est imposée comme une évidence : « Après réflexion, nous avons tout simplement fait le choix d’une extension de la gamme », souligne-t-il dans un sourire. Une évidence baptisée Tambour Moon, non pas en raison d’une éventuelle complication astronomique mais plutôt pour son profil concave pareil à un croissant de lune. Si la Tambour avait jusqu’alors conquis le cœur des aficionados de la marque avec la silhouette convexe, presque « ventrue », de son boîtier, la Tambour Moon assume pleinement son régime minceur. « Nous avons tout conservé de la Tambour d’origine, hormis le profil », poursuit Hamdi Chatti. Le résultat est surprenant : ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre, la Tambour Moon joue, en trompe l’œil, la carte de la finesse et propose une ouverture maximale sur le cadran grâce à l’absence de lunette.

Louis Vuitton Tambour Moon GMT
Louis Vuitton Tambour Moon GMT
Décrocher la lune

En plein âge adolescent, c’est ainsi une jolie métamorphose que l’iconique Tambour se voit offrir avec cette nouvelle version d’elle-même dont les contours conjuguent rondeurs parfaites, proportions idéales, cadrans contemporains et jeux de lumière. Avec six diamètres (28 mm, 34 mm, 36 mm, 39 mm, 41,5 mm et 44 mm), des déclinaisons GMT ou chronographe, la Tambour Moon multiplie les références. Onze au total, pour les hommes comme pour les poignets les plus menus, en versions épurées ou serties. Côté féminin, les fashionistas férues de la marque apprécieront la version Moon Star pour son petit boîtier de 28 mm de diamètre ouvert sur un cadran à deux aiguilles centrales affichant les heures et minutes, accompagnées d’une petite seconde située à 6 h sur une fleur de Monogram métallisée or rose effectuant une rotation complète en 60 secondes. En versions 35 mm et 39,5 mm de diamètre, la Tambour Moon est quant à elle équipée d’un chronographe.

Louis Vuitton Tambour Moon Star
Louis Vuitton Tambour Moon Star

Côté masculin, la Tambour Moon GMT explore le thème du voyage dans une version en acier satiné ou bicolore en acier satiné et or rose de 41,5 mm de diamètre, cadencée par un mouvement à remontage automatique. Tandis que les plus sportifs opteront pour le modèle chronographe en 44 mm, le choix des collectionneurs et amateurs de prouesses techniques se portera plutôt vers la Tambour Moon Tourbillon Volant « Poinçon de Genève » et sa mécanique théâtrale tout en transparence.

Louis Vuitton Tambour Moon Flying Tourbillon Poinçon de Genève
Louis Vuitton Tambour Moon Flying Tourbillon Poinçon de Genève

Luxe ultime, il est possible de personnaliser le mouvement en apposant une gravure sur un pont. Au dos du tourbillon, la maison horlogère propose également de graver le nom de son propriétaire, qui aura eu l’infime patience d’attendre 12 mois avant de pouvoir poser ce graal horloger à son poignet. Un raffinement extrême qui propulse d’ores et déjà Louis Vuitton en orbite dans l’univers hautement désirable de la personnalisation.

Haut de page
Armin Strom offre à ses clients l’opportunité de créer leur propre montre de A à Z.
Modes & Tendances
L'horlogerie en mode personnel
lundi, 22 mai 2017
6 min de lecture
5
HYT H1 Colorblock
Regards de connaisseurs
HYT, quid du temps liquide
lundi, 26 juin 2017
Luc Debraine
7 min de lecture
4
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Histoire & Pièces d'exception
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5