>

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2017 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Madame est servie !
Nouveautés

Madame est servie !

vendredi, 03 février 2017
Fermer
Editor Image
Carol Besler
Journaliste

“Les montres sont un art fonctionnel.”

Carol Besler assure une couverture mondiale de l’horlogerie et la joaillerie.

Lire plus

CLOSE
9 min de lecture

Des montres belles et à un prix juste ? Sans doute fallait-il une crise pour que les horlogers comprennent l’intérêt d’offrir aux femmes un tel assortiment de modèles fonctionnels et abordables. Revue de détail des beautés horlogères repérées au SIHH.

Certains prix restent certes encore assez élevés comparés à la plupart de ceux des marques plus milieu de gamme qui exposent à Baselworld, mais, pour ce dernier SIHH, l’objectif était clairement affiché : recentrer l’offre sur la notion de « valeur », à la fois pour les modèles féminins et les modèles masculins. Les femmes aiment avoir le choix de plusieurs versions, cela leur donne le sentiment de pouvoir personnaliser leur modèle. Le SIHH 2017 a comblé leur souhait avec des collections entières proposées en plusieurs métaux (dont l’acier), avec ou sans diamants, et tout un éventail de mouvements, de couleurs, de tailles ainsi que différentes gammes de prix. Tout cela ajouté au prestige du nom ! Quand une belle montre destinée à un usage quotidien est présentée par une Manufacture haut de gamme, le modèle hérite aussitôt d’une aura naturelle liée aux pièces joaillières ou dotées de complications qui font partie des mêmes collections.

Panthère de Cartier
Panthère de Cartier

Prenez par exemple la montre Panthère de Cartier. Née en 1983, la collection Panthère ne porte du puissant félin – dont Cartier a fait son emblème – que le nom. Tout comme les collections Tank et Santos à l’ère du quartz, la Panthère était une collection très riche. Un revival qui multiplie aujourd’hui encore les références et les différentes gammes de prix pour offrir une réponse à ce que réclame le marché aujourd’hui. Son design est en tout point identique au modèle original : boîtier carré, lunette vissée, index chiffres romains chemin de fer et la signature secrète de Cartier placée discrètement dans la barre du X, qui permet de la distinguer des contrefaçons. La Panthère, abandonnée au début des années 2000, renaît en 2017 avec une collection complète. Proposée en deux tailles, elle décline une version full pavée, une version en or rose ponctuée de laque noire, une version en or jaune… à des prix allant de 4 000 $ (pour la version acier) à 140 000 $ pour la version scintillante en or blanc sertie de diamants et mouchetée de taches de laque noire. Pas moins de 17 références en tout ! Seuls la conception du bracelet et les mouvements, tous à quartz, sont nouveaux.

Piaget Altiplano
Piaget Altiplano
Des pièces qui ressurgissent du passé

Malgré une préférence avérée des femmes pour les grands modèles, les tailles de ces derniers ont récemment été réajustées pour être, semble-t-il, plus confortables au poignet. Pour les 60 ans de son modèle iconique, Piaget célèbre cette année l’Altiplano avec une nouvelle collection anniversaire, dont un modèle de 34 mm de diamètre particulièrement adapté au poignet féminin, cadran et bracelet roses. Au cœur de ce modèle bat le calibre à remontage manuel 430P extra-plat de 2,1 mm d’épaisseur. La boîte, qui fait 6,1 mm d’épaisseur, existe en deux versions or blanc dont l’une sertie de diamants. Un peu plus grande, l’Altiplano 38 mm est également équipée du mouvement manuel 430P (dans une boîte de 6 mm d’épaisseur) ; elle arbore un somptueux cadran soleillé bleu et une discrète croix bleue scinde le cadran en quatre parties. Ce modèle en or blanc s’élève à 17 900 $. Pour celles qui préfèrent un mouvement automatique, il faut cependant se tourner vers le modèle 40 mm doté du calibre extra-plat 1203P, avec en plus un guichet de date à 3 heures et un boîtier de seulement 6,36 mm d’épaisseur. Son prix oscille entre 25 500 et 26 000 $ selon les versions. Toutes ont des cadrans minimalistes aux couleurs nuancées bleu de minuit, vert sapin ou gris ardoise, des index en or blanc appliqués et de fines aiguilles bâtons emblématiques de la ligne. Tous les modèles de cette collection anniversaire sont bien sûr en édition limitée, ce qui explique qu’il n’y ait pas de version acier. Peut-être l’an prochain ?

Girard-Perregaux Laureato 34mm
Girard-Perregaux Laureato 34mm

Au rayon dame, Girard-Perregaux a lui aussi présenté cette année un modèle 34 mm, plus abordable. La Laureato est en effet proposée dans des versions acier, dont un modèle féminin de 34 mm à partir de 88 00 $. Un modèle qui atteint néanmoins 31 000 $ dans sa version or rose sertie de diamants. Non seulement le modèle est superbe, mais la collection propose moult options. Douze références au total, toutes équipées d’un mouvement à quartz produit en interne : acier, or, combinaison des deux, avec ou sans diamants, bracelet en cuir ou métallique, cadrans de différentes couleurs… tout en respectant l’ADN du modèle. La lunette octogonale, le cadran décoré d’un motif Clou de Paris, le bracelet intégré et les aiguilles bâtons sont inspirés du modèle d’origine. Le boîtier de la Laureato 34 mm fait 7,75 mm d’épaisseur. Pour une version automatique, il faudra opter pour le modèle 38 mm, à partir de 9 700 $ pour la version acier.

SIHH 2017 - A. Lange & Söhne Little Lange 1 Moon Phase
Une grande date, une phase de lune dénuée de tout superflu, un cadran guilloché… La Little Lange 1 Moon Phase assume franchement son classicisme dans un boîtier de 36,8 mm en or rose. La précision est aussi de rigueur avec une lunaison ne nécessitant une correction que tous les 122,6 ans. © A. Lange & Söhne
L’approche allemande

La Petite Lange 1 Phases de lune de la Manufacture Lange & Söhne présentée cette année est également une bonne option : si celle-ci est une version réduite du modèle homme, cela peut être considéré comme une bonne nouvelle puisque cela implique un excellent mouvement, une minutieuse finition et un design remarquable. La Petite Lange 1 n’est pas nouvelle, mais elle est animée d’un nouveau calibre, le calibre L121.2 à remontage manuel. La taille de ce modèle est parfaite pour les femmes : 36,8 mm de diamètre, 9,5 mm d’épaisseur, contre 38,5 mm de diamètre et 10,2 mm d’épaisseur pour le modèle homme. En or rose, la Petite Lange 1 Phases de lune s’élève à 39 500 $, contre 40 900 $ pour le modèle homme (doté lui aussi d’un nouveau mouvement). Une alternative idéale pour celles qui préfèrent un boîtier plus grand et non guilloché.

Baume & Mercier Classima Phases de lune
Baume & Mercier Classima Phases de lune

Baume & Mercier, sans doute la marque la plus accessible au SIHH, propose toujours de nouvelles montres à quartz pour les femmes. Cette année, l’heure au féminin prend la forme de la Petite Promesse avec sa taille mini – 22 mm de diamètre, son bracelet double tour et sa lunette soulignée de 22 diamants (2 750 $). Elle est aussi incarnée par la Promesse Phases de lune, boîtier acier de 34 mm de diamètre, lunette sertie de diamants (3 790 $) ainsi que par la Classima Phases de lune au boîtier en acier de 31 mm de diamètre (1 490 $).

IWC Da Vinci Automatic 36
IWC Da Vinci Automatic 36

IWC, qui s’est longtemps identifiée comme une marque essentiellement masculine, a fait volte-face cette année en relançant la collection Da Vinci avec, au premier plan, des montres pour femme. Le modèle n’a pas changé depuis 2007 et les amatrices ont pu se réjouir de voir enfin les femmes placées au centre de l’attention. « Nous nous efforçons d’ancrer la marque dans l’esprit des femmes, car elles représentent une part non négligeable des amateurs de montres », déclare Christian Knoop, directeur de la création chez IWC. Clou du spectacle : la Da Vinci Automatic 36 en acier fin poli et au cadran bleu foncé, petit clin d’œil à un modèle vintage de la marque. Sa lunette est sertie de 54 diamants pour un peu moins d’un carat. Mais il existe aussi d’autres versions acier ou or sans diamants. Tous les modèles sont dotés du calibre IWC automatique 35111 offrant une réserve de marche de 42 heures. Les prix vont de 5 400 $ pour les versions acier jusqu’à 39 300 $ pour la version en or rouge sertie de diamants. Le second modèle qui mérite toute l’attention est la Da Vinci Automatic Phases de lune 36, l’affichage des phases de lune étant une caractéristique du design de la collection Da Vinci. Ce nouveau modèle présente un boîtier de 36 mm de diamètre en acier ou or rose avec un bracelet de couleur bronze en alligator. Il est animé du mouvement automatique 35800 offrant une réserve de marche de 42 heures. Les prix vont de 8 500 $ pour les versions acier jusqu’à 16 400 $ pour la version or rouge.

IWC Da Vinci Automatic 36
IWC Da Vinci Automatic 36

Ces nouveaux modèles de la collection Da Vinci perpétuent certains codes esthétiques, l’un des principaux étant – aux yeux des femmes – ces cornes de bracelet mobiles qui permettent à la montre de s’ajuster parfaitement au poignet. Ce petit détail révèle que les modèles féminins ont été bien repensés ces dernières années. Même quand ils sont les versions réduites des modèles pour homme, ces modèles féminins sont conçus avec minutie afin de répondre aux goûts des femmes. Une tendance qui va dans le bon sens. À suivre dans quelques semaines à Baselworld…

Haut de page
SIHH 2017 - Urwerk UR-106 Flower Power
Nouveautés
Les 10 montres dame du SIHH
mercredi, 18 janvier 2017
La rédaction
1 min de lecture
10
Economie
Exportations horlogères : l’embellie se poursuit
vendredi, 21 juillet 2017
La rédaction
2 min de lecture
3
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Histoire & Pièces d'exception
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5