>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Master Memovox de Jaeger-LeCoultre ou l’art de faire sonner...
Histoire & Pièces d'exception

Master Memovox de Jaeger-LeCoultre ou l’art de faire sonner le temps

mercredi, 01 mai 2019
fermer
Editor Image
Marie de Pimodan-Bugnon
Journaliste indépendante

“Il faut absolument être moderne.”

Arthur Rimbaud

De la passion, beaucoup de curiosité et une bonne dose d’émerveillement ! La recette essentielle pour raconter les mille et une facettes de l’horlogerie…

Lire plus

CLOSE
5 min de lecture

« Memovox rappelle, avertit, réveille. » En 1950, une publicité soulignait les mérites de la nouvelle montre-réveil commercialisée par Jaeger-LeCoultre. Un modèle fonctionnel à l’élégance classique, le tout premier d’une longue saga de montres qui figurent aujourd’hui encore parmi les incontournables de la marque.

En 1950, Jaeger-LeCoultre lance un nouveau modèle spécialement pensé pour les hommes d’affaires. Avec sa fonction alarme destinée à leur permettre de ne pas oublier les rendez-vous, la Master Memovox, dont le nom signifie « voix de la mémoire », est le premier modèle d’une longue saga de montres-réveils que Jaeger-LeCoultre a constamment améliorées, tant esthétiquement que techniquement.

Memovox Tribute to Polaris 2018 © Jaeger-LeCoultre
Memovox Tribute to Polaris 2018 © Jaeger-LeCoultre

La toute première référence embarque le calibre 489, un mouvement à remontage manuel. Son boîtier en or au style sobre et classique est flanqué d’une couronne supplémentaire permettant de commander la fonction alarme. Si la montre séduit les cols blancs en cette période de reprise économique d’après-guerre, Jaeger-LeCoultre ne tarde pas à lui donner une tout autre orientation. En 1956, la Master Memovox accueille un nouveau calibre et devient la toute première montre automatique avec fonction réveil. Ce n’est plus au businessman que la marque s’adresse alors mais aux sportifs et aventuriers en tout genre. Son meilleur atout réside dans sa fonctionnalité. La fonction alarme trouve en effet toutes sortes d’applications. En 1958, en pleine démocratisation des transports, en plus d’une nouvelle référence Worldtime, la maison horlogère présente une Memovox Parking permettant de calculer la durée de stationnement et de sonner quand la limite du parcmètre est atteinte.

Icône sous-marine

En 1959, la Memovox affirme pleinement son tempérament sportif. Dotée du mouvement automatique calibre 815, la Memovox Deep Sea s’impose comme la première montre de plongée équipée d’une alarme. Une fonction très pratique développée pour assurer aux plongeurs une sécurité accrue. Tandis que le monde se passionne pour l’aventure, l’exploit et l’exploration des fonds marins, de l’espace ou des pôles, la Memovox suit tout naturellement la tendance. Logé dans un boîtier de 42 mm – particulièrement grand pour l’époque –, le modèle Memovox Polaris de 1963 innove à nouveau avec une construction inédite de boîtier visant à augmenter le volume de la sonnerie sous l’eau en évitant que le son soit étouffé par le contact avec la combinaison du plongeur. Pour ce faire, la marque met au point un système inédit de triple fond. En 1968, le caractère sportif de la montre est de nouveau mis en lumière à travers quelques ajustements esthétiques tels des chiffres, index et aiguilles bâtons luminescents. Un design appelé à devenir une référence et une inspiration pour la collection Memovox Polaris dévoilée par la Maison 50 ans plus tard, en 2018.

Memovox Polaris 1968 © Jaeger-LeCoultre
Memovox Polaris 1968 © Jaeger-LeCoultre

Dans l’intervalle, la saga de ce modèle de légende se poursuit au gré d’améliorations successives. Dès 1971, la haute fréquence fait son entrée dans la collection avec le calibre 916 et ses 28’800 alternances/heure intégrés à la Memovox Polaris II. En 1998 est mise au point la Master Control Memovox cadencée par le calibre 914, dont la fiabilité est attestée par 1’000 heures de tests. Deux ans plus tard, la Master Grande Memovox se dote d’un quantième perpétuel avec phases de la lune et, pour la première fois, d’un timbre suspendu. L’année 2002 sera quant à elle marquée par la présentation de la Master Compressor Memovox.

Toujours en haut de l’affiche

Au fil des ans, d’autres modèles viendront rendre hommage à l’esprit et l’esthétique des références les plus marquantes de la Master Memovox. Jusqu’à la présentation, en 2018, d’une nouvelle collection Memovox Polaris dont l’esprit s’inspire de la Memovox de 1968. Cinq modèles composent cette nouvelle gamme à l’esprit vintage. Une version automatique au design sportif et équilibré, une version chronographe en acier ou en or rose, tous deux équipés d’un calibre de manufacture, un chrono en titane assorti d’une fonction heure universelle pour les globe-trotters et une Polaris Date d’inspiration vintage qui revisite les codes esthétiques du modèle de 1968. Sans oublier une édition anniversaire limitée à 1’000 pièces de la Polaris Memovox qui arbore trois couronnes : une pour régler le réveil, une pour ajuster la lunette intérieure tournante et la dernière pour régler l’heure. En coulisse, le temps est rythmé par le calibre Jaeger-LeCoultre 956, descendant direct du premier mouvement de montre automatique à réveil créé par Jaeger-LeCoultre dans les années 1950. Continuellement amélioré et modernisé, il reste un exemple rare de mouvement toujours en production plus de 60 ans après sa création et s’impose comme le témoin contemporain d’une longue saga de montres qui font sonner le temps avec élégance.

Haut de page