>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

MB&F – Un final en beauté
Nouveautés

MB&F – Un final en beauté

jeudi, 27 avril 2017
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture

Boîtier en acier inoxydable et cadran chocolat noir… Voici le visage de ce qui restera la toute dernière édition de la Legacy Machine 1. La LM1 Edition Finale est proposée en seulement 18 exemplaires.

Voilà six ans que MB&F a lancé la Legacy Machine N°1 (LM1). En 2011, elle avait inauguré une collection imprégnée de tradition, parallèle à celle des Horological Machines qui repoussent les limites du possible. Six années, ce n’est qu’un battement de cils dans l’histoire de l’horlogerie mais cela représente une génération entière pour l’horlogerie indépendante contemporaine.
La Legacy Machine N°1 Final Edition met un terme à la série, avec un sens de l’inattendu propre à MB&F.
En général, il convient de ne pas toucher à ce qui marche, de laisser vivre des produits qui connaissent le succès et la notoriété. La LM1 Final Edition va à l’encontre des conventions en tirant sa révérence alors que la collection Legacy Machine gagne toujours plus en renom et en puissance.
En 2011, la Legacy Machine N°1 introduisait trois caractéristiques techniques uniques, dont deux qui font que la série demeure singulière, aujourd’hui encore. Le balancier cinématique, suspendu à un pont en forme d’arches, est devenu un emblème de la collection Legacy Machine. Les deux fuseaux horaires, affichés sur des cadrans en laque tendue subtilement galbés, sont commandés par un seul mouvement. Ils peuvent être réglés de manière indépendante, sans se référer aux fuseaux horaires fixes. On trouve en outre un indicateur de réserve de marche vertical qui offre une lecture très intuitive et parfaitement claire de l’état de remontage du barillet.

M&BF LM1 Final Edition
M&BF LM1 Final Edition

Ces innovations, conjuguées au savoir-faire technique de l’horloger chevronné Jean-François Mojon et à la qualité incomparable des finitions déterminées par Kari Voutilainen, ont servi de cadre à la création d’une nouvelle forme d’horlogerie indépendante. Des mécanismes traditionnels ont été placés dans des configurations modernes. La Legacy Machine N°1 a emprunté une voie différente pour affirmer sa différence.
Dans le choix du matériau pour habiller cette dernière édition créée en l’honneur de la Legacy Machine N°1, MB&F a préféré l’acier aux métaux précieux comme l’or ou le platine. L’acier, qui a récemment acquis ses lettres de noblesse dans la composition des boîtiers de haute horlogerie, prend un double sens pour la LM1 Final Edition : d’une part, il reflète la force et la longévité de la collection, d’autre part, il place la valeur des composants extérieurs en retrait pour mieux mettre en avant la beauté du moteur.
La couleur chocolat noir de la face de la LM1 Final Edition n’est pas une première chez MB&F. À chaque fois qu’elle apparaît dans les collections MB&F, le brun foncé intense souligne une occasion spéciale, une raison d’offrir des ‘friandises’, et la Legacy Machine N°1 ne fait pas exception à la règle. Le lancement de la dernière LM1 laissera peut-être un goût doux-amer — comme du chocolat noir à 85% selon Maximilian Büsser, le fondateur de MB&F — car son édition est limitée à 18 exemplaires.

Haut de page