>

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2017 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Mesdames, révisez vos classiques !
Visite guidée

Mesdames, révisez vos classiques !

lundi, 18 avril 2016
Fermer
Editor Image
Carol Besler
Journaliste

“Les montres sont un art fonctionnel.”

Carol Besler assure une couverture mondiale de l’horlogerie et la joaillerie.

Lire plus

CLOSE
8 min de lecture

Les marques horlogères ont trouvé une parade implacable à la morosité économique : le retour aux valeurs sûres. Déclinés dans de nouvelles collections ou au gré de légères modifications apportées aux gammes emblématiques, les classiques pour dame privilégient les pièces joaillières accessibles. Conséquence : le marché connaît une évolution positive.

Des années durant, nous nous désespérions de ne voir sur le marché des montres pour femme que des séries de modèles empruntés aux hommes, simplement plus petits, et revendiquions notre droit à de véritables collections féminines. En a résulté un foisonnement de gammes surchargées en détails féminins, allant des fleurs aux abeilles en passant par les papillons. Fort heureusement, à en croire les nouveautés présentées cette année à Baselworld, il semblerait que le temps soit venu de repasser aux classiques avec – eh oui ! – à nouveau des modèles masculins plus petits, ce dont nous ne pouvons que nous réjouir. Les montres pour femme s’apprécient désormais pour leurs mouvements mais également pour leur design et leurs finitions plus sophistiqués, avec des éléments « féminins » réduits à de simples touches de couleur, un cadran nacré ou encore une lunette en diamants.

Glashütte Original Lady Serenade
La nouvelle Lady Serenade bicolore de Glashütte Original est disponible avec ou sans diamants.

Parmi ces nouveautés, on note un retour aux modèles bicolores, un détail important pour les femmes collectionnant les bijoux en or blanc et jaune ou rose. La nouvelle gamme Lady Serenade de Glashütte par exemple propose un modèle dont la lunette et la couronne en or rose 18 carats ornent un boîtier en acier. Il réunit tous les détails d’une pièce d’horlogerie classique avec son cadran minimaliste aux chiffres romains, noir ou blanc au choix, et son guichet de date, soit un modèle parfait pour tous les jours. Les éléments décoratifs se limitent à ceux que l’on trouve sur les montres masculines classiques : la couronne en onyx ou en diamants, tandis que le contrepoids de la trotteuse est en forme de « 8 », symbole de l’éternité et chiffre porte-bonheur dans la culture asiatique. Même les modèles proposant une lunette en diamants, variante désormais incontournable dans toute collection de montres femme classiques, ne seraient pas inappropriés au poignet d’un homme. La Lady Serenade se caractérise par son calibre automatique 39-22 doté d’une fonction stop-seconde visible au dos du boîtier. Les aficionados remarqueront également la marque de fabrique Glasshütte constituée notamment par une platine trois-quarts, des composants décorés, dont un rotor squeletté.

Rolex Lady Datejust
La toute dernière Rolex Lady Datejust avec une lunette plus densément cannelée et mouvement de nouvelle génération.
Une touche design subtile

Tudor a repensé le design de sa collection Style à lunette cannelée, aiguilles et index bâtons, allant toujours plus loin dans la similitude avec la Rolex Datejust mais dans une gamme de prix où le rapport coût/performance est nettement plus avantageux. Les modèles proposés mesurent 28 mm, 34 mm, 38 mm et 41 mm. Celui de 28 mm, considéré comme une pièce féminine, est en deux teintes avec un cadran nacré et incrusté de diamants. Pour sa part, la Rolex Datejust propose depuis cette année un nouveau mouvement, le calibre automatique 2236 au spiral Syloxi en silicium breveté par Rolex. Il s’agit aussi d’un modèle bicolore, en acier 904L et or 18 carats. La lunette de la version sans diamants est plus densément cannelée que sa précédente version.

Slim d’Hermès Manufacture
Slim d’Hermès Manufacture

Hermès s’est fait reconnaître pour l’usage de caractères singuliers sur ses montres classiques, comme le démontre une nouvelle fois la nouvelle Slim d’Hermès Manufacture. Les espaces entre les lignes de chiffres accentuent l’esthétique minimaliste de ce modèle, caractérisé également par le calibre automatique ultra-plat H1950, dont le micro-rotor parachève l’aspect particulièrement fin de la montre. Il s’agit en outre d’un modèle mixte dont le boîtier se décline en 39,5 mm, 32 mm et 25 mm, avec ou sans diamants, et dont une version à calendrier perpétuel comporte un module Agenhor. Le bracelet est également disponible dans différents coloris tels que le bleu, le violet ou le rouge.

Patek Philippe Calatrava Timeless White Ref. 7122
Patek Philippe Calatrava Timeless White Ref. 7122 avec index clous.

La Patek Philippe Calatrava Timeless White 33 mm (Réf. 7122) fait l’impasse sur les chiffres à la faveur de clous pour le marquage des heures, une des signatures spécifiques de la marque. Le seul autre élément décoratif présent sur le cadran nacré blanc est un petit compteur des secondes sans cerclage de démarcation. Le design particulier du boîtier voit les attaches du bracelet se prolonger jusqu’au cadran, laissant ainsi apparaître quatre montants en or plein sur la lunette qui interrompent le sertissage en diamants. Cette subtilité du design apporte une certaine fantaisie sans toutefois dénaturer l’esthétique classique du modèle. Celui-ci est en outre équipé du calibre 215 PS ultra-plat à remontage manuel et représente un total d’un peu plus d’un demi-carat en diamants.

Fabergé Altruist
La Fabergé Altruist, avec quatre chiffres romains et des aiguilles de style Breguet, ressemble beaucoup à la Fabergé Lady.
Montres sportives pour femme

Connu pour ses montres-bijoux au design audacieux, Fabergé a lancé cette année sa nouvelle collection Altruist. Bien que s’agissant d’une gamme de montres pour homme, elle est mentionnée ici, car elle partage les codes essentiels de l’emblématique collection féminine Lady Fabergé. Toutes deux comportent en effet quatre chiffres romains, des cadrans simples et des aiguilles de style Breguet dont la terminaison prend la forme ovale de l’œuf Fabergé. L’Altruist 41 mm est légèrement plus grande que la Lady Fabergé 36 mm mais pourrait tout à fait convenir aux femmes séduites par les très beaux cadrans en émail blanc ou bleu Grand Feu et un boîtier un peu plus grand et sophistiqué. Les deux gammes proposent le même mouvement, le calibre automatique Vaucher 3000 avec un rotor en or 22 carats.

Aujourd’hui, même les modèles sport classiques se déclinent en versions plus petites pour les femmes.

Longines et Mido font partie des marques ayant opté pour un retour à la tendance des montres femme en tous points similaires aux modèles homme, simplement plus petites et disponibles dans des versions serties de diamants. La Longines Heritage 1918, inspirée par le premier chronographe-bracelet de la marque, conserve certains détails originaux tels que les cornes, optionnelles à l’époque du passage à la montre-bracelet, les aiguilles en acier bleui recouvertes d’une laque dorée et le cadran laqué verni. Le modèle pour femme 38,5 mm totalise un carat de diamants sur la lunette. Tous deux utilisent le calibre automatique L615 avec une réserve d’énergie de 42 heures. Mido, marque qui se concentre sur des designs classiques auxquels elle apporte des variations originales à des prix intéressants, a imaginé le duo de montres Baroncelli Heritage pour homme et femme, au boîtier ultra-fin en acier rose traité par PVD. Le modèle féminin mesure 33 mm pour une épaisseur de 6,85 mm. Tout comme le modèle masculin, il abrite le calibre automatique Mido 1192 avec une base ETA 2892A2 provenant de sa marque sœur au sein du groupe Swatch.

TAG Heuer Aquaracer
La TAG Heuer Aquaracer est la première montre TAG Heuer entièrement en céramique.

Aujourd’hui, même les modèles sport classiques se déclinent en versions plus petites pour les femmes. La TAG Heuer Aquaracer à la lunette en diamants est le tout premier modèle dame entièrement en céramique de la Maison. Il présente toutes les qualités des montres de sport pour homme, telles qu’une étanchéité à 300 m, une lunette rotative unidirectionnelle et beaucoup de LumiNova. Omega a lancé un nouveau calibre Master Chronometer avec sa Planet Ocean 600M de 39 mm pour femme, le calibre 8800/8801. La Seamaster Aqua Terra Good Planet, qui est officiellement un modèle pour homme, a été lancée dans une nouvelle version 38,5 mm, d’une épaisseur de 12,8 mm. Un modèle qui semble taillé sur mesure pour une clientèle féminine attirée par le style sportif classique.

Omega Seamaster Planet Ocean
La Omega Seamaster Planet Ocean dans une version plus petite pour femmes de 39.5mm.
Chanel - Première Rock
Nouveautés
5 mini montres repérées à Baselworld
dimanche, 26 mars 2017
La rédaction
4 min de lecture
5
Hublot - Techframe Ferrari 70 Years Tourbillon Chronograph
Nouveautés
Hublot – Ferrari roule en Techframe
dimanche, 26 mars 2017
La rédaction
3 min de lecture
4
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Masterpieces
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5