>

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2017 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Mille Miglia : un hymne au sport et à la mécanique
BaselWorld

Mille Miglia : un hymne au sport et à la mécanique

lundi, 18 mai 2015
Fermer
Editor Image
Christophe Roulet
Rédacteur en chef, HH Journal

“Vouloir est la clé du savoir.”

« Une trentaine d’années passées dans les travées du journalisme, voilà un puissant stimulant pour en découvrir toujours davantage. »

Lire plus

CLOSE
4 min de lecture

La collection Mille Miglia de Chopard intègre ses premiers calibres manufacture dans la gamme GTS. Avec 20 % des besoins couverts par sa propre production mécanique, la Maison poursuit son intégration. Prochaine étape, un calibre dame et, en point de mire, une ligne complète labellisée « Fairmined ».

De son propre aveu, cela faisait longtemps qu’il attendait ce moment. Pour Karl-Friedrich Scheufele, l’introduction de calibres manufacture au sein de la ligne « sport auto » Mille Miglia est une étape des plus importantes. Inutile de rappeler que l’univers automobile a clairement les faveurs du coprésident de Chopard, collectionneur de voitures anciennes, pilote actif et grand orchestrateur du rapprochement de la Maison avec Porsche Motor Sport, qui vit en 2015 sa deuxième année de partenariat. Pour bien marquer cette nouvelle étape, Chopard décidait par ailleurs de donner un nouvel élan à cette collection de bientôt 30 ans d’âge via une gamme originale baptisée Mille Miglia GTS (pour « Grand Turismo Sport »).
 

Des auxiliaires de navigation portés au poignet

Au programme : un modèle chronographe, un deuxième avec indicateur de réserve de marche, le troisième étant un chronomètre trois aiguilles et date. Les deux derniers sont ainsi équipés, respectivement, des calibres 01.08-C et 01.01-C, certifiés COSC (Contrôle officiel suisse des chronomètres) à 28 800 alternances/heure pour une réserve de marche de 60 heures, tous deux sortis des ateliers de Fleurier Ebauches. Le caractère sportif et racé de ces modèles ne laisse d’ailleurs planer aucun doute quant à leur appartenance à l’une des collections emblématiques de la marque. « Dédiées à la course classique la plus célèbre et la plus suivie d’Italie, les montres Mille Miglia GTS Automatic, Power Control et Chrono sont pensées comme des auxiliaires de navigation portés au poignet », précise Chopard, partenaire de cette compétition depuis 1988, année de lancement de la collection éponyme.

Pour un luxe responsable

« La prochaine étape consistera à produire nos propres chronographes Mille Miglia GTS dans les ateliers de Fleurier Ebauches, expose Karl-Friedrich Scheufele. Globalement, nous pouvons assurer aujourd’hui 20 % de nos besoins en calibres mécaniques, une proportion qui augmente chaque année. En parallèle, nous travaillons également sur un mouvement manufacture pour nos lignes féminines. Étant donné l’enthousiasme qu’ont rencontré nos Happy Sport automatiques, il s’agit là d’un nouveau stade à franchir pour Chopard. » Pas question toutefois de brûler les étapes, même si l’outil de production Fleurier Echauches est aujourd’hui pratiquement abouti avec un objectif de production de l’ordre de 15 000 mouvements par an. « Nous sommes dans un processus d’augmentation des volumes, poursuit Karl-Friedrich Scheufele. Mais à ce stade, ce n’est plus tellement une question d’espace ou de machines mais bien de personnel qualifié qui rythme cette progression. Quant à la fiabilité de nos calibres, il y a tout lieu d’être satisfait compte tenu de l’ampleur de la tâche que nous avons entreprise avec la création de Fleurier Ebauches il y a maintenant six ans. »

Chopard L.U.C XPS Fairmined

En cette année 2015, si la collection Mille Miglia GTS occupe une place à part dans le cœur de Karl-Friedrich Scheufele, il est une montre qui importe tout autant à ses yeux, la Chopard L.U.C XPS Fairmined. « Nous avons poursuivi notre programme Voyage pour le luxe durable, entamé en 2013, qui exprime notre engagement en faveur de pratiques éthiques et socialement responsables. En d’autres termes, notre partenariat avec l’ONG sud-américaine Alliance for Responsible Mining, à la base du label “Fairmined”, s’est poursuivi. Il a débouché sur notre soutien apporté à une deuxième communauté minière, en Bolivie cette fois, après la Colombie. Ce qui nous permet de présenter cette année notre L.U.C XPS en une édition de 250 pièces, soit 10 fois plus que le premier modèle Fairmined de 2014, pour lequel nous n’avions pu réaliser que 25 pièces. L’objectif est de parvenir à assurer une ligne complète estampillée de ce label qui garantit des conditions d’extraction artisanales et participe à la formation, au bien-être social et à la protection de l’environnement dans les régions minières concernées. » À ce jour, l’engagement de Chopard profite à un millier de familles. Comme pour Fleurier Ebauches, les chiffres sont en expansion, offrant clairement un autre motif de se réjouir.

Haut de page
Economie
Exportations horlogères : l’embellie se poursuit
vendredi, 21 juillet 2017
La rédaction
2 min de lecture
3
Nick Hayek © Swatch Group
Economie
Swatch Group sous le soleil
vendredi, 21 juillet 2017
La rédaction
2 min de lecture
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Histoire & Pièces d'exception
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5