>SHOP

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2018 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Millésime horloger 2017 : des créations horlogères...
Economie

Millésime horloger 2017 : des créations horlogères audacieuses

mercredi, 10 janvier 2018
Fermer
Editor Image
Marie Le Berre
Rédactrice indépendante

“Comment le temps fait-il pour tourner rond dans des horloges carrées ? ”

Quino

« Porter à la connaissance du plus grand nombre des informations qui relèvent d’un secteur par trop méconnu. Vulgariser, au sens propre du terme. »

Lire plus

CLOSE
6 min de lecture

L’année qui vient de s’écouler donne l’occasion de jeter un coup de projecteur sur un oscillateur révolutionnaire et de remarquables inédits dans les matériaux, les complications astronomiques et quelques créations artistiques. Sans oublier les anniversaires !

Première mondiale sans doute la plus spectaculaire de l’année, l’oscillateur de Zenith remet en question le principe même de fonctionnement des montres mécaniques : le balancier-spiral inventé par Christiaan Huygens au XVIIe siècle. Composé d’une seule pièce, au lieu d’une trentaine pour un organe réglant classique, cet oscillateur en silicium monocristallin ne nécessite ni assemblage, ni lubrification : plus de frottements, pas d’usure. Au final, il bat à une fréquence de 15 Hz (108 000 alternances par heure), trois fois supérieure à celle du mouvement El Primero, et bénéficie de 10 % de réserve de marche supplémentaire. Précis comme nul autre, il est insensible aux variations de température, à la gravité et aux champs magnétiques. Cette avancée technologique est visible à travers le cadran squeletté de la Defy Lab, une montre éditée en 10 exemplaires, tous différents, à l’attention des collectionneurs.

Zenith Defy Lab, boîtier en Aeronith de 44 mm de diamètre, cadran squelette, fond saphir, calibre automatique ZO 342, Oscillateur Zenith, bracelet caoutchouc recouvert de cuir alligator.
Zenith Defy Lab, boîtier en Aeronith de 44 mm de diamètre, cadran squelette, fond saphir, calibre automatique ZO 342, Oscillateur Zenith, bracelet caoutchouc recouvert de cuir alligator.
Nouveaux matériaux et astronomie

La Defy Lab de Zenith est également la première montre dotée d’un boîtier en Aeronith, composite d’aluminium « ultra-light », plus léger que le titane (2,7 x), que l’aluminium (1,7 x), voire que la fibre de carbone. Il s’agit d’une mousse de métal anallergique à pores ouverts, très résistante à la corrosion et rigidifiée grâce à un polymère spécial insensible aux ultraviolets. Chez Richard Mille, l’innovation de l’année est venue de l’utilisation du graphène dans la RM 50-03 McLaren F1, le chronographe mécanique le plus léger au monde avec un poids total de moins de 40 grammes. Du Graph TPT a été conjugué au titane et au carbone TPT pour le produire. Ce nanomatériau révolutionnaire, 6 fois plus léger mais 200 fois plus résistant que l’acier, a été injecté dans le boîtier et dans le bracelet. Chez Roger Dubuis, l’Excalibur Quatuor a inauguré le chrome-cobalt produit grâce à la technologie MicroMelt. Utilisé pour le boîtier, la lunette, le fond et la couronne, l’alliage est 100 % biocompatible, hautement résistant à la corrosion, extrêmement durable et d’une remarquable brillance. Quant à IWC, elle a fêté les 50 ans de son Aquatimer avec un modèle Calendrier Perpétuel Digital Date et Mois habillé de Ceratanium, un matériau aussi léger et incassable que le titane mais aussi dur et résistant aux rayures que la céramique.

La montre-bracelet Les Cabinotiers Celestia Astronomical Grand Complication 3600 compte 23 complications, essentiellement astronomiques, réparties sur ses deux faces.

Pièce unique, la montre-bracelet Les Cabinotiers Celestia Astronomical Grand Complication 3600 de Vacheron Constantin s’inscrit dans la lignée de la Référence 57260, la montre de poche la plus compliquée au monde dotée de 57 complications. La nouveauté en compte 23, essentiellement astronomiques, réparties sur ses deux faces. Elle affiche notamment les temps civil, solaire et sidéral ainsi que, fait rare dans les montres de poignet, une équation du temps marchante. Cette fonction qui indique la différence entre temps civil moyen et temps solaire vrai, à l’aide de deux aiguilles distinctes des minutes, caractérise également la Marine Équation Marchante 5887 de Breguet. Associée à un quantième perpétuel, elle fonctionne grâce à une came spécifique, supportée par un disque en saphir, qui apparaît sur le cadran. Le Quantième Perpétuel à Équation de Greubel Forsey, qui abrite son Computeur Mécanique, 7e invention de la marque, intègre une équation du temps d’apparence plus classique. Lisible sur un secteur gradué au verso de la montre, elle se conjugue sur le recto avec l’affichage des mois, saisons, solstices, équinoxes et année calendaire. Autre création à fonctions astronomiques dont une équation du temps, la Récital 20 Astérium de Bovet se distingue essentiellement par sa fonction « star », une voûte céleste avec astres et constellations gravés sur un dôme de saphir bleu translucide dont la précision est inégalée.

Anniversaire et œuvres d’art

En 2017, Van Cleef & Arpels a franchi une nouvelle étape dans le développement de ses Complications Poétiques en présentant la Lady Arpels Papillon Automate. Munie d’un module automate qui fait battre les ailes d’un papillon tridimensionnel de manière aléatoire, elle s’affiche dans un somptueux décor de Nature Enchantée. MB&F s’est associée au talentueux Olivier Kuhn pour la réalisation de l’équipage de son HM6 Alien Nation. Six microsculptures en or blanc figurent les aliens qui s’affairent au sein d’un vaisseau spatial complètement transparent. Soulignons également la remarquable élégance de la Première Squelette Camélia de Chanel. Le Calibre 2, deuxième mouvement exclusif de la maison, dessine les contours d’un camélia dans le boîtier octogonal inspiré par la place Vendôme.

MB&F HM6 Alien Nation, boîtier en saphir avec éléments en titane grade 5, 51 x 50 mm, pourtour interne luminescent en AGT Ultra, indicateurs et turbines en aluminium, aliens en or gris, mouvement automatique à tourbillon avec bouclier rétractable, bracelet alligator.
MB&F HM6 Alien Nation, boîtier en saphir avec éléments en titane grade 5, 51 x 50 mm, pourtour interne luminescent en AGT Ultra, indicateurs et turbines en aluminium, aliens en or gris, mouvement automatique à tourbillon avec bouclier rétractable, bracelet alligator.

Outre IWC et les 50 ans de son Aquatimer, Patek Philippe a célébré les 20 ans de l’Aquanaut et Piaget les 60 ans de l’Altiplano. L’Aquanaut anniversaire, référencée 5168G, est la première à être habillée d’or blanc au lieu d’acier. Elle prend également de l’ampleur avec une taille « Jumbo » de 42 mm de diamètre et se distingue par un cadran bleu nuit, avec effet de dégradé, et bracelet assorti. Chez Piaget, l’anniversaire de la fameuse montre extra-plate a été marqué par la présentation d’une collection étendue : des modèles néoclassiques à cadran bleu historique, des modèles à cadran coloré en dégradé de rose, bleu de minuit, gris ardoise ou vert sapin, des modèles à cadran en pierre dure. Sans oublier l’Altiplano Tourbillon Haute Joaillerie, la première de la collection à être animée par un mouvement à tourbillon.

Haut de page
Economie
Millésime horloger 2017 : le réveil du dragon chinois
mardi, 09 janvier 2018
5 min de lecture
Economie
Millésime horloger 2017 : une nouvelle génération aux commandes
lundi, 08 janvier 2018
4 min de lecture
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Histoire & Pièces d'exception
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5