>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Montblanc ou le réveil de la force
Nouveautés

Montblanc ou le réveil de la force

jeudi, 08 décembre 2016
fermer
Editor Image
Alex Ballmer
Spécialiste des réseaux sociaux et amateur de Haute Horlogerie

“Le temps qui passe est à jamais perdu.”

« La Haute Horlogerie, c’est pire qu’une addiction. »

Lire plus

CLOSE
4 min de lecture

Les trois modèles Montblanc présentés en avant-première du Salon International de la Haute Horlogerie appartiennent à la collection 1858. Une manière de faire comprendre que pour la marque l’année 2017 sera résolument « vintage ».

Lors de la présentation des premières pièces Montblanc qui seront dévoilées au Salon International de la Haute Horlogerie de janvier prochain, Davide Cerrato, le nouveau directeur Horlogerie de la Maison, n’avait que ces quelques mots à la bouche : « le réveil de la force ». Cet ancien de Tudor est donc un fan de Star Wars ! Est-ce à dire que la marque va dévoiler un vaisseau spatial à la MB&F ou concocter son propre hommage à cette épopée galactique comme Romain Jérôme l’a fait avec sa Spacecraft ? Autant de questionnements qui trouvent rapidement leur réponse lorsque Davide Cerrato explique cette analogie comme une renaissance de Minerva dans la collection Montblanc 1858. Place à ces trois nouveaux modèles qui vont faire plaisir aux adorateurs du vintage.

Montblanc 1858 Chronograph Tachymeter
Montblanc 1858 Chronograph Tachymeter
L’âge de bronze

Le premier modèle présenté est le 1858 Chronograph Tachymeter édition limitée à 100 exemplaires. Le boîtier de 44 mm fait de bronze satiné donne tout de suite le ton vintage de la pièce. Le cadran champagne vient accentuer l’aspect camaïeux du garde-temps qui exhibe l’ancien logo de la marque comme un affront à la modernité. En tournant la montre, un magnifique mouvement se dévoile sous un fond saphir. Le calibre Minerva MB M16.29 est directement inspiré de son grand frère, le mouvement 17.29, utilisé dans la production des années 1930. Pour rester en harmonie avec les couleurs de l’habillage, ce mouvement arbore des composantes dorées à l’or rouge que met en valeur tout le travail de finition des artisans de la Manufacture Montblanc basée à Villeret. Assemblé et entièrement terminé main, ce chronographe monopoussoir à remontage manuel est une belle preuve que Montblanc a également son mot à dire lorsqu’il s’agit du réveil de la force, fusse-t-elle horlogère.

Montblanc Calibre Minerva MB M16.29
Montblanc Calibre Minerva MB M16.29
Au garde-à-vous

De peur de décevoir un public d’ores et déjà conquis, le deuxième modèle se dévoile presque timidement. Pourtant, la Montblanc 1858 Automatic Dual Time séduit tout autant grâce à son design résolument vintage, directement inspiré des montres militaires Minerva des années 1930. Le calibre MB 29.19 qui anime les aiguilles cathédrales a été pensé pour garder l’heure juste durant tout changement d’horaire. En effet, l’aiguille des minutes et la trotteuse continuent toutes deux leur course de manière ininterrompue pendant le réglage. Un indicateur jour/nuit positionné à 12 heures rappelle au porteur de la montre de rejoindre ou de quitter les bras de Morphée. Pour garder une harmonie ente les modèles, la carrure en acier inoxydable porte une lunette et une couronne exécutées dans ce même alliage de bronze promis à une patine harmonieuse.

Montblanc1858 collection_Automatic
Montblanc 1858 collection Automatic
Vintage, quand tu nous tiens

La dernière montre en présentation reprend les codes essentiels de la collection 1858 pour une apparence « vintage authentique », selon les termes de Montblanc. Au menu, un boîtier de 44 mm bicolore acier et bronze, aiguilles cathédrales, chiffre arabe enduit Super-LumiNova® beige et bracelet directement fabriqué à la Montblanc Pelletteria de Florence. Au dos du boîtier, une gravure de la Manufacture Minerva à Villeret sur fond de montagnes du Jura.

SIHH Montblanc 1858 collection Automatic UTC
Montblanc 1858 collection Automatic UTC

Aucun doute possible, Montblanc s’adresse aux passionnés de vintage, qui prend de plus en plus de place sur le marché de l’horlogerie mondiale. Il est intéressant de noter que l’alliage de bronze des trois modèles est une copie conforme de celui utilisé pour la Tudor Heritage Black Bay Bronze. Sans contours, Davide Cerrato en revendique clairement la paternité, affirmant répondre à la demande du consommateur. Dès lors, pourquoi s’en priver ? Et que la force soit avec Davide Cerrato !

Haut de page