>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Montre Crash Squelette Calibre 9618 MC de Cartier
Nouveautés

Montre Crash Squelette Calibre 9618 MC de Cartier

mardi, 25 novembre 2014
Communiqué de presse
fermer
Communiqué de presse
Communiqué de presse

Sed posuere consectetur est at lobortis. Duis mollis, est non commodo luctus, nisi erat porttitor ligula, eget lacinia odio sem nec elit. Vestibulum id ligula porta felis euismod semper. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus.

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture

1967 : un mythe entre dans le répertoire horloger de Cartier : c’est l’irruption, accidentelle et joyeuse, de la montre Crash. 2014 : avec la montre Crash squelette, Cartier crée l’un de ses premiers mouvements de forme : le calibre 9618 MC, qui inaugure les Mechanical Legends. Une collection qui répond à une double exigence en pensant la forme comme dénominateur commun entre le boîtier et son mouvement.

Naissance d’un mythe

Née en 1967, en plein cœur du Swinging London, la montre Crash véhicule l’esprit d’effervescence et d’insouciance d’une époque éprise de pleine liberté. Cette montre au dessin imprévisible ne pouvait apparaître que chez Cartier, le grand horloger des formes, passionné et sensible à l’air du temps au point de vouloir cristalliser en une montre unique cet élan de transgression joyeuse et pop qui bousculait alors tous les conformismes.

Comment est-elle née, réellement ? Un client aurait confié au directeur de la filiale londonienne une montre Cartier accidentée. Celui-ci, immédiatement séduit par ce design inédit, décide d’intégrer sa déraison au vocabulaire de ses formes. Avec son cadran asymétrique, la montre Crash devient très rapidement une montre collector, produite en séries très limitées. La forme devient mythique et son nom se dispute auprès d’une élite avertie pour laquelle elle fait figure d’icône seventies underground. Le mythe est en marche.

Un choix esthétique qui signe l’appartenance de cette montre à l’univers de la Haute Horlogerie.
Au nom d’une liberté créative

Aujourd’hui, ce n’est pas seulement le boîtier que Cartier soumet à des transformations radicales, c’est le mouvement tout entier qui se retrouve anamorphosé, « crashé » afin de s’intégrer à la forme incurvée du boîtier.

En sculpteur de formes, Cartier s’empare de cette matière horlogère pour la modeler : les contraintes sont à la fois guide et résistance, sources de découvertes. L’ensemble du mouvement est repensé. Poussant plus loin la prouesse et l’exploit, le cadran est intégralement squeletté, envahi par les chiffres romains démesurés qui laissent apercevoir, par transparence, le mouvement. Ce sont eux qui soutiennent le calibre.

Un choix esthétique qui signe l’appartenance de cette montre à l’univers de la Haute Horlogerie puisque le mouvement squelette en est l’une des complications les plus emblématiques. Le fond transparent de la boîte permet d’admirer les rouages du calibre 9618 MC à remontage manuel.

Une audace et une liberté toujours pionnières.
Haute Horlogerie et extravagance sous contrôle

Le calibre 9618 MC n’est pas un mouvement traditionnel qui aurait été simplement modifié pour s’ajuster au boîtier. Il a été conçu, dès le début, comme un mouvement ajouré, pensé par les horlogers pour obtenir le plus bel effet en termes de disposition et d’esthétique. Le résultat est spectaculaire. Les platines sont sculptées et le mouvement tout entier devient le cadran de la montre.

Le mouvement, par sa conception et le squelettage des platines, présente un grand nombre de surfaces. Sur la montre Crash Squelette, toutes ces surfaces ont bénéficié d’une finition de Haute Horlogerie : satinage des composants en acier, anglage et polissage des flancs des chiffres romains.

En adaptant l’agencement du mouvement de la montre Crash Squelette à son boîtier, Cartier affirme son identité d’artiste créateur. Une audace et une liberté toujours pionnières, qui dépassent et subliment le champ d’expression de ses montres de Haute Horlogerie.

Haut de page