>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2018 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Montres dame : élégance et glamour au Grand Prix...
Evénements

Montres dame : élégance et glamour au Grand Prix d’Horlogerie de Genève

mardi, 27 novembre 2018
fermer
Editor Image
Carol Besler
Journaliste

“Les montres sont un art fonctionnel.”

Carol Besler assure une couverture mondiale de l’horlogerie et la joaillerie.

Lire plus

CLOSE
7 min de lecture

Les montres pour dame occupaient une place de choix au dernier Grand Prix d’Horlogerie de Genève. Plus impressionnantes d’une année à l’autre, elles illustrent l’importance que les horlogers suisses accordent à la clientèle féminine.

Sur les 12 catégories du Grand Prix d’Horlogerie de Genève, trois sont consacrées aux montres féminines avec la Montre dame, la Montre joaillerie et la Complication pour dame. Si les lauréates, signées Chanel et Van Cleef & Arpels, sont impressionnantes, le niveau de qualité atteint par la compétition est tel que toutes les montres présélectionnées méritent d’être remarquées. Le jury aurait tout aussi bien pu choisir n’importe quel autre de ces modèles. Voici la présentation des montres gagnantes et un bref survol des finalistes.

Secret de Coccinelle © Van Cleef & Arpels
Secret de Coccinelle © Van Cleef & Arpels

Paradoxalement, la gagnante de la catégorie Montre dame est une pièce dessinée dans un esprit masculin. La Boy•Friend de Chanel emprunte son nom au jargon de la mode, où il désigne les chemises, vestes et autres articles masculins que les femmes aiment piquer à leurs petits amis. La montre préfère les angles masculins aux rondeurs féminines et présente un mouvement squelette noirci – le calibre 3 à remontage manuel, troisième mouvement maison de Chanel. Si la lunette sertie de diamants sur un boîtier en or rose apporte une touche de féminité, la montre demeure facile à porter par un homme. La forme rectangulaire et les contours biseautés rappellent les flacon et bouchon du parfum Chanel N°5, une création inspirée à l’origine par la place Vendôme de Paris.

Boy•Friend squelette © Chanel
Boy•Friend squelette © Chanel
Van Cleef & Arpels doublement lauréate

La première distinction dans la catégorie Montre joaillerie va au modèle Secret de Coccinelle de Van Cleef & Arpels, une pièce unique sous forme de montre à secret. Le couvercle dessine une coccinelle en rubis, diamants et onyx sur un bracelet feuille serti d’émeraudes et de grenats tsavorites verts. La coccinelle dévoile le cadran en glissant sur le bracelet grâce à un mécanisme invisible. Dans les montres de Haute Joaillerie, si les mouvements sont souvent à quartz, c’est généralement parce que le sertissage tient la vedette plutôt que la mécanique et que la plupart des designs imposent un petit calibre. Cependant, cette pièce renferme un mouvement manuel de la marque sœur Jaeger-LeCoultre – le célèbre calibre 101, le plus petit mouvement féminin du marché.

Dans les montres de Haute Joaillerie, si les mouvements sont souvent à quartz, c’est généralement parce que le sertissage tient la vedette plutôt que la mécanique.

La gagnante de la catégorie Complication pour dame est elle aussi une Van Cleef & Arpels, la Lady Arpels Planétarium. Le calibre automatique Valfleurier Q020 est doté d’un module planétaire développé en exclusivité pour Van Cleef & Arpels par Christiaan van der Klaauw, un des rares spécialistes des complications astronomiques. Le module commande le mouvement des trois planètes et de la Lune, qui tournent en temps réel autour du Soleil, placé au centre du cadran. La Terre est représentée par une boule de turquoise, Mercure par une sphère en nacre rose et Vénus par une bille d’émail vert. La Lune est figurée par un diamant, le Soleil composé d’or rose. L’heure est indiquée par une étoile filante en or. La scène se déroule sur un arrière-plan en aventurine scintillante représentatif du cosmos. Sur le fond du boîtier, on trouve l’affichage des jour, mois et année ainsi qu’une ouverture sur le rotor en forme de Lune sertie de diamants. Le boîtier de 38 mm de diamètre, en or blanc serti de diamants, se présente soit sur un bracelet en alligator, soit sur un bracelet métallique paré de diamants.

Les cinq autres montres présélectionnées dans la catégorie Montre dame :
  • Bovet 1822 Amadeo Fleurier 39 Eventail, une montre convertible qui se transforme en pendulette de table ou en pendentif. C’est une pièce unique dans une série qui arbore des éventails. Elle renferme un mouvement automatique doté de 72 heures de réserve de marche.
  • Bulgari Lucea Tubogas Squelette dotée d’un mouvement squelette qui comporte le nom de la marque inscrit en lettres serties de diamants. Le calibre automatique est doté de 42 heures de réserve de marche.
  • Chaumet Laurier, une montre à secret sertie de 446 diamants totalisant 3,34 carats. Une sculpture de feuilles de laurier recouvre un cadran en aventurine.
  • Moritz Grossmann Tefnut Twist Classic dotée d’un mouvement manuel qui se remonte via l’attache du bracelet à 6 h. Le centre du cadran est guilloché.
  • Piaget Possession Lapis Lazuli en or rose dotée d’une lunette tournante sertie de diamants. Le propriétaire peut changer de style en remplaçant lui-même le bracelet en alligator bleu.
Possession Lapis Lazuli en or rose © Piaget
Possession Lapis Lazuli en or rose © Piaget
Les cinq autres montres présélectionnées dans la catégorie Complication pour dame :
  • Beauregard Dahlia C1, une pièce unique dotée d’un tourbillon volant central. Le cadran arbore un dahlia à pétales de nacre.
  • Bulgari Diva Finissima Répétition Minutes, que l’on actionne par la breloque sertie sur le côté du boîtier. Le cadran est réalisé en laque Urushi.
  • Les Espiègleries de Chaumet, édité en série limitée à 5 exemplaires. Il affiche des heures sautantes dans un décor africain composé de gravure et de peinture miniature.
  • Ludovic Ballouard Heures en rose, une montre à heures sautantes avec cadran en nacre et boîtier en or rouge. L’édition est limitée à 12 exemplaires. L’heure en cours se retourne à l’endroit alors que les autres attendent à l’envers.
  • Parmigiani Fleurier Kalpa Tourbillon Galaxy, une montre manuelle à tourbillon avec un cadran en aventurine et des boîtier et cornes sertis de diamants « baguette ». Pièce unique.
Kalpa Tourbillon Galaxy © Parmigiani Fleurier
Kalpa Tourbillon Galaxy © Parmigiani Fleurier
Les cinq autres montres présélectionnées dans la catégorie Montre joaillerie :
  • Antoine Preziuso Trillion Tourbillon of Tourbillons, une montre squelette à trois tourbillons reliés par un triple différentiel. Trois diamants trillion flottent sur le cadran.
  • Bulgari Serpenti Pallini Haute Joaillerie, qui comprend plus de 250 minuscules sphères mobiles façonnées et assemblées à la main. Elle est sertie de diamants et de deux émeraudes pour les yeux. Édition limitée à 8 exemplaires.
  • Chanel Bouton de Camélia, une montre en or blanc en forme de camélia sertie de 86 diamants totalisant 1,91 carat. Le mouvement est à quartz, le bracelet en satin.
  • de Grisogono Cascata avec boîtier serti de 30 carats de diamants, 126 ronds et 72 ovales, et cadran serti neige de 148 diamants. Chaque montre nécessite 70 heures de sertissage.
  • Piaget Manchette Haute Joaillerie Dentelle d’Or, une pièce unique en dentelle d’or rose sertie de 382 diamants ronds et 30 diamants marquise. Ils entourent un cadran en opale blanche.
Haut de page