>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Montres de plongées : le top 6 sur Instagram
Modes & Tendances

Montres de plongées : le top 6 sur Instagram

Thursday, 24 August 2017
fermer
Editor Image
William McNish
Planneur stratégique chez RE-UP

“Il n’y a rien d’aussi beau que l’étincelle qui brille dans les yeux d’une personne à l’énoncé d’un sujet qui la passionne !”

Une étincelle novatrice doublée d’un esprit analytique : le duo gagnant !

Lire plus

CLOSE
7 min de lecture

La première vraie montre de plongée date de 1926. Hans Wilsdorf présentait alors son boîtier Oyster, offrant une résistance inégalée à l’eau.

Le 7 octobre 1927, la nageuse anglaise Mercedes Gleitze tentait une traversée de la Manche, arborant la fameuse Rolex Oyster autour du cou. Pendant plus de 10 heures, la montre est restée parfaitement à l’heure et n’a souffert d’aucun dysfonctionnement. L’étanchéité de son boîtier était prouvée à la face du monde.

Depuis, les montres de plongée ont fait du chemin. Nombre d’entre elles sont étanches jusqu’à 300 m de profondeur. Pour qu’une montre hérite du statut de « montre de plongée », elle doit :

  • être étanche jusqu’à une profondeur d’au moins 100 m ;
  • disposer d’une lunette unidirectionnelle pour mesurer les temps d’immersion avec une échelle de 60 minutes ponctuée de marqueurs aux 5 minutes ;
  • présenter de marqueurs de minutes parfaitement lisibles :
  • être lisible et visible dans le noir total ;
  • être amagnétique;
  • résister aux chocs et aux produits chimiques.

Retrouvez tous les standards de montres ISO 6425’ pour plongeurs ici.

Aujourd’hui, les montres de plongée ont été largement supplantées par les ordinateurs de plongée. Cependant, il y a quelques décennies à peine, ces montres étaient vitales pour les plongeurs de grands fonds. Leurs spécificités, extrêmement pratiques, ont d’ailleurs contribué à certains développements horlogers comme les matières luminescentes des Radiomir et Luminor de Panerai, pour citer un exemple.

Méthodologie

Pour faire simple, nous ne différencions pas les nouveaux des anciens modèles. Par exemple, une Rolex Submariner est simplement classée comme telle, quels que soient la couleur de son cadran, le matériau du boîtier ou le style du bracelet. Comme le hashtag a été utilisé plus de 45’000 fois et que chaque photo doit être passée en revue individuellement, nous avons utilisé un échantillon de 2500 photos. Pour évaluer les hashtags les plus populaires, nous nous sommes basé sur un pourcentage de cet échantillon. Ici, uniquement les montres incluses dans le périmètre de la Haute Horlogerie ont été prises en compte. Sans plus tarder, voici dans l’ordre descendant, les montres de plongée les plus prisées sur Instagram sous le hashtag #divewatch

Rolex Submariner

Pourcentage du total : 10.54%
Histoire : au début des années 50, Rolex a développé plusieurs « tool watches » professionnelles dont les fonctions dépassent largement le simple fait de donner l’heure. L’une d’entre elles est la Rolex Submariner, la première montre de plongée étanche à 100 mètre de profondeur avec une lunette rotative permettant aux plongeurs de lire leur temps d’immersion.  
Pourquoi : c’est l’une des premières montres de plongée au monde et certainement l’une des plus célèbres. Depuis sa sortie, la Submariner a servi de référence en termes d’innovation dans l’univers des montres de plongée, repoussant à chaque nouvelle édition les limites du possible. De plus, elle démontre qu’une montre-instrument n’a pas à être uniquement utilitaire. Son style vintage la rend aussi élégante en soirée qu’indispensable lors des journées de travail.

Rolex Sea-Dweller

Pourcentage du total : 9.79%
Histoire : la Sea-Dweller n’a pas été la première dans son genre mais à l’époque de sa sortie, elle était déjà la plus impressionnante. Elle pouvait en effet résister à des profondeurs encore jamais atteintes par n’importe quelle autre montre commercialisée. Testée à plus de 600 mètres, elle était dotée d’une valve à hélium pour sécuriser le mécanisme.
Pourquoi : cette année, ce grand classique de l’horlogerie fête son 50e anniversaire. La nouvelle version porte son nom écrit en rouge sur le cadran en guise de clin d’œil au modèle original. La Sea-Dweller est une pièce que les connaisseurs citent instinctivement quand ils entendent « montre de plongée ». Le cadran noir et le look utilitaire de cette pièce prouvent qu’elle suit deux des grandes tendances 2017 de la Haute Horlogerie.

Omega Seamaster

Pourcentage du total : 4.57%
Histoire : l’Omega Seamaster est initialement sortie en 1948. Elle a été conçue sur base de l’Omega Marine, la toute première montre étanche d’Omega. Cependant, la Seamaster est davantage connue pour ses apparitions au poignet de James Bond.
Pourquoi : la dernière « vague » de la Seamaster, une réédition anniversaire du modèle de 1957, a été liquidée en moins d’un jour. Le style de la pièce est du genre à habiller un costume trois pièces (référence à James Bond) aussi bien qu’une combinaison de plongée. C’est un vrai chef-d’oeuvre, à la fois pour son style que pour ses qualités. Au même titre que la Rolex Submariner, elle prouve que les « tool watches » peuvent être de vraies pièces de design tout en demeurant techniquement épatantes.

Panerai Luminor

Pourcentage du total : 4.57%
Histoire : depuis la Première Guerre mondiale, Panerai est reconnu pour ses instruments de mesure destinés à la marine italienne. En 1916, la marque dépose un brevet sur une substance luminescente appelée Radiomir qui sera utilisée pour un premier prototype de montre de plongée en 1936. Le Radiomir est composé de radium, un élément radioactif toxique. En 1949, la marque met au point une nouvelle substance sous le nom de Luminor, donnant par là même naissance à une nouvelle collection de montres de plongée. Il faudra toutefois attendre 1993 pour que Panerai sorte ses premières montres de plongée destinées au grand public, notamment dans la famille Luminor.
Pourquoi : polyvalente, minimaliste et classique, la Luminor de Panerai est une montre qui n’est pas faite pour tout le monde vu sa grande taille. Une fois au poignet, elle se démarque toutefois avec la plus grande netteté. Tout à la fois sous-estimée et ostentatoire, cette pièce initialement créée pour une fonction spécifique se distingue par son style qui en fait également une montre de designer.

Blancpain Fifty Fathoms

Pourcentage du total : 3.21%
Histoire : avant l’Omega Seamaster et la Rolex Submariner, l’idée de la Blancpain Fifty Fathoms avait déjà fait son chemin. Créée en 1952 pour les nageurs de combat, cette montre a été conçue pour résister aux conditions extrêmes des commandos militaires.
Pourquoi : la Fifty Fathoms est synonyme d’océan. Si vous souhaitez une montre qui reflète la tendance vintage actuelle, ne cherchez plus. La marque elle-même se préoccupe d’ailleurs des océans, ce qui fait monter sa cote de popularité au sein de la communauté des plongeurs (et au-delà). En achetant une Fifty Fathoms, vous devenez membre d’un univers plus grand que celui de la montre, vous entrez dans le club prisé du Blancpain Ocean Commitment.

Breitling Superocean

Pourcentage du total : 2.95%
Histoire : Breitling est indubitablement plus connu pour ses pièces orientées aéronautique. Cependant, dans les années 1950, l’âge d’or des montres de plongée, Breitling a introduit la Superocean. Sortie en 1957, elle offrait une résistance à l’eau jusqu’à une profondeur de 200 m. Son design est net et ses aiguilles géantes permettent aux plongeurs de la lire très facilement.
Pourquoi : la gamme Superocean Heritage est un rappel du modèle original sortie il y a un demi-siècle. Et comme nous le savons tous, la tendance vintage est dans l’air du temps ! Breitling est célèbre pour ses « tool watches ». Il y a donc un facteur de confiance qui joue à plein pour ces montres qui, pour certaines, ont passé l’épreuve du feu.

Haut de page