>

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2017 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Montres unisexes, un truc dans le genre
Modes & Tendances

Montres unisexes, un truc dans le genre

lundi, 06 mars 2017
Fermer
Editor Image
Mathilde Binetruy
Journaliste indépendante

“Et pourtant, elle tourne.”

Galilée

Le premier événement auquel elle a assisté, c’était la Coupe du Monde de football en 1998. Depuis, c’est le SIHH et Baselworld qu’elle vit de l’intérieur. Là aussi, on y joue la montre.

Lire plus

CLOSE
5 min de lecture

Le chromosome X ou Y n’est plus un curseur. Les montres adoptent des tailles de poignet intermédiaires – 40 mm de diamètre – et mixent féminité et masculinité. « Charles-Édouard, tu me prêtes ton calibre 9 mm ? »

Yves Saint Laurent, en créateur de génie, a lancé la tendance avant tout le monde avec son smoking pour femme : une inspiration pop art et warholienne avec Catherine Deneuve, Mireille Darc ou encore Sylvie Vartan comme ambassadrices pour un brin de provocation. Le tout sur fond de sixties, ère avant-gardiste. Mais pouvait-il prévoir un adoubement de son style masculin-féminin 50 ans plus tard à si grande échelle ? À sa veste à quatre poches boutonnées noire, assortie à un pantalon droit et court, se sont progressivement ajoutés dans le vestiaire féminin : le blouson en cuir, les derbies, la chemise blanche, le jean boy-friend et depuis peu la montre.

IWC Da Vinci
IWC Da Vinci

Au dernier Salon International de la Haute Horlogerie, certaines marques revendiquaient même la mixité des genres. Ainsi IWC : sa Da Vinci Automatic, d’un diamètre de 40 mm, « a été créée aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Une montre classique à trois aiguilles pour une allure sobre et élégante. » Même son de cloche chez Girard-Perregaux, dont la Laureato 38 mm s’adresse à tous avec une seule revendication : « La force d’une montre iconique se révèle quand elle s’affranchit de la frontière des genres. » Mais comment en est-on arrivé là ? Qui a décidé que Barbie pouvait rouler des mécaniques et Ken devait aller se faire épiler le torse ? Quel courant a renversé les normes, gagnant peu à peu la mode et l’horlogerie ?

Depuis deux ans environ, les horlogers ont donc réduit les proportions de certaines pièces pour établir une moyenne autour de 40 mm de diamètre.
Taille unique

Au XIXe siècle, il n’y avait qu’une seule règle : la montre pour femme était petite et ressemblait à un bijou. Elizabeth II n’avait-elle pas mieux à faire que lire l’heure sur son calibre 101 signé Jaeger-LeCoultre, le plus petit mouvement au monde, le jour de son couronnement ? L’homme portait quant à lui un volumineux boîtier qui dépassait de son uniforme. Pilote, il était, il lui fallait donc une montre à la mesure de son courage pour voler pendant la guerre. Taille XXL ! Puis Chanel a lancé la mode garçonne. Marlene Dietrich est apparue en smoking dans Cœurs brûlés, de Josef von Sternberg. David Bowie a endossé le personnage de Ziggy Stardust avec talons, maquillage glamour et palette de couleurs infinie. La mode unisexe s’est démocratisée. En horlogerie, les femmes se sont intéressées à la belle mécanique. Mais comme elles devaient se « contenter » de diamants et de nacre dans les collections pour dame, elles se sont naturellement tournées vers les lignes pour homme. Seulement, les diamètres restaient imposants : entre 36 et 50 mm, alors que pour les femmes la taille variait entre 20 et 42 mm. Depuis deux ans environ, les horlogers ont donc réduit les proportions de certaines pièces pour établir une moyenne autour de 40 mm de diamètre, sachant que les tailles de poignets féminins oscillent entre 14 et 18 cm et ceux des hommes entre 15 et 19 cm. Quant aux aspirations de mixité de ces modèles, de gros progrès ont été faits. On pense ainsi à la Parmigiani Fleurier Tonda 1950 Météorite et son cadran en pierre originaire de Suède d’une grande sobriété.

Parmigiani Fleurier Tonda 1950
Parmigiani Fleurier Tonda 1950 Météorite

Difficile également de ne pas trouver un côté globe-trotteur universel à la Vacheron Constantin Métiers d’Art Villes Lumières New York, dont le cadran révèle la ville qui ne dort jamais. Piaget, enfin, confirme à travers un trio d’Altiplano 40 mm aux tonalités neutres que la Maison s’adresse à toutes celles et ceux qui sont passionnés de belle mécanique, puisque son mouvement automatique 1203P est une déclinaison du 1205P présenté en 2013 comme l’héritier du mythique calibre 12P extra-plat.

Vacheron Constantin Métiers d’Art Villes Lumières New York
Moi Tarzan, toi Jane !

L’unisexe est bien dans l’air du temps. On ne se définit plus comme fille ou garçon. Aujourd’hui, une jeune fille peut s’habiller en homme tout en restant féminine et inversement – encore que Jaden Smith en jupe pour Louis Vuitton… On appelle ça le « no gender », où le style s’affranchit des sexes. Le phénomène n’est pas nouveau, mais il a pris de l’ampleur avec les milléniaux (15-25 ans), génération née avec Internet et le mariage gay qui remet en cause les frontières binaires.

Piaget Altiplano
Piaget Altiplano

S’il reste encore du chemin avant que l’horlogerie ne s’affranchisse de la dualité homme-femme, certaines marques restent en effet très identifiées féminines, tandis que d’autres ont fait de la testostérone leur ADN. Il se peut néanmoins que la génération suivante bouscule les codes. S’assurer qu’un modèle pourra être porté aussi bien par une fille que par un garçon via un diamètre médian, privilégier le style plutôt que le genre avec un design sobre, tels sont peut-être les défis de demain. Reste encore à savoir comment le communiquer. Pour reprendre cette expression milléniale permettant de signifier son état d’esprit ou ses émotions à tout bout de phrase, l’horlogerie est actuellement « en mode réflexion sur le sujet ».

Haut de page
Modes & Tendances
David Bowie a-t-il aussi influencé l’horlogerie ?
mardi, 08 mars 2016
4 min de lecture
4
Ces merveilles joaillières qui donnent l’heure
Nouveautés
Ces merveilles joaillières qui donnent l’heure
lundi, 21 août 2017
Victoria Townsend
7 min de lecture
2
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Histoire & Pièces d'exception
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5