>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2020 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Naissance de l’Armin Strom Sailing Team
Evénements

Naissance de l’Armin Strom Sailing Team

mercredi, 21 mai 2014
Communiqué de presse
fermer
Communiqué de presse
Communiqué de presse

Sed posuere consectetur est at lobortis. Duis mollis, est non commodo luctus, nisi erat porttitor ligula, eget lacinia odio sem nec elit. Vestibulum id ligula porta felis euismod semper. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus.

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture

La manufacture horlogère suisse Armin Strom est très heureuse d’annoncer la naissance de la nouvelle Armin Strom Sailing Team. L’équipe affrontera cette saison ses concurrents en Europe, dans la catégorie GC 32.

Le catamaran ultramoderne GC32 de L’armin Strom Sailing Team semble défier la gravité en s’arrachant à la surface de l’eau. Flavio Marazzi, l’un des navigateurs suisses les plus talentueux, dirige l’équipe en tant que skipper et barreur.

Comme Armin Strom, l’équipage s’appuie sur le design ingénieux et irréprochable de son matériel. Le catamaran GC32 exploite la puissance de ses plans porteurs en L et de son gouvernail en T innovants, qui élèvent ses ailes portantes et permettent au bateau de filer au-dessus de l’eau.

ARMIN STROM initie leur propriétaire à la mécanique de l'horlogerie.
Un design innovant

Armin Strom conçoit des montres squelettées à mécanisme apparent, parfaitement symétriques. Le catamaran GC32 high-tech se concentre également sur l’essentiel, la fibre de carbone lui conférant un savant équilibre de solidité et de légèreté.

Pour qu’il puisse partager son expérience avec les spectateurs, le catamaran est équipé d’un système de communication de pointe, dont les capteurs enregistrent vitesse et distance. Deux caméras capturent en outre l’action de l’équipe sur le vif et la retransmettent aux spectateurs. De même, en révélant les mouvements internes de ses montres, ARMIN STROM initie leur propriétaire à la mécanique de l’horlogerie.

Nous partageons la même fierté, l'envie de nous transcender.
Flavio Marazzi
Une passion partagée

Flavio Marazzi est un fervent admirateur des montres Armin Strom et connaît le propriétaire de la société, Serge Michel, depuis de nombreuses années. Leur passion partagée pour la compétition se traduit aujourd’hui par ce partenariat financier autour de l’équipe.

«La vitesse et l’agilité de ces catamarans sont vraiment époustouflantes, explique Serge Michel. Les efforts, la condition physique et le travail d’équipe des quatre membres de l’Armin Strom Sailing Team sont une véritable source d’inspiration. Tout se met en place, exactement comme les différents composants de nos mouvements qui s’intègrent pour mesurer le temps avec précision.»

Le logo D’armin Strom et l’insigne «AS» figureront sur les voiles et sur la coque du catamaran.

«Nous sommes très fiers d’arborer le nom et le logo Armin Strom, car ils représentent à la fois l’audace de l’innovation et la tradition de l’excellence, indique Flavio Marazzi. Nous partageons la même fierté, l’envie de nous transcender. Notre démarche ne s’arrête pas au bateau, elle inclut également l’équipe et ses performances.»

Des montres qui incarnent les pratiques horlogères les plus raffinées...

La première compétition de L’armin Strom Sailing Team sera la régate longue distance Zurich-Rapperswil, au départ de Zurich le 18 mai, suivie de la GC32 Traunsee Week Cup sur le lac Traunsee en Autriche, du 28 mai au 1er juin.

La manufacture horlogère indépendante Armin Strom est basée à Biel/Bienne, en Suisse. Sa mission consiste à produire des montres qui incarnent les pratiques horlogères les plus raffinées, à l’aide des technologies les plus innovantes. La société a été fondée en 1967 par Armin Strom, maître horloger spécialiste de la squelettisation, avant son rachat en 2006 et l’autonomisation totale de sa production manufacturière, qui a permis la présentation de son premier mouvement «maison», en novembre 2009.

Haut de page