>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Nouveaux instruments pour batailles navales
Nouveautés

Nouveaux instruments pour batailles navales

samedi, 25 mai 2013
Par Louis Nardin
fermer
Editor Image
Louis Nardin
Journaliste et consultant

“De l’audace, toujours de l’audace.”

Georges Jacques Danton

« Une montre de qualité concentre de la créativité, des compétences techniques et scientifiques rares, des gestes anciens. Elle touche au désir d’être unique, de se distinguer, d’afficher un savoir, une puissance, un goût. Une montre raconte plusieurs histoires à la fois, dont les détails et les secrets font la saveur. »

Lire plus

CLOSE
4 min de lecture

Les compteurs à rebours de régate font parler d’eux en ce début d’année. Panerai, Corum, Louis Vuitton et Rolex ont affûté leurs mécaniques pour franchir la ligne au premier coup de canon.

Régates et courses automobiles se retrouvent en termes de timing, de technologie et d’efficacité des équipages. Et si les premières font fi des moteurs en leur préférant la force du vent, la mécanique, en revanche, a bien sa place au poignet des skippers. Les horlogers connaissent depuis bien longtemps les besoins des régatiers. Mais cette année, ils ont décidé d’animer les plans d’eau en livrant plusieurs modèles dotés de complications révisées, voire optimisées, ou carrément de nouveaux calibres. Cap sur ces nouveaux instruments véliques.

La régate se gagne parfois dès le départ. C’est du moins l’avis de certains marins qui attribuent 50 % des chances de succès à la gestion du début de course. Mais pour être le premier à passer la ligne, encore faut-il connaître exactement le temps restant jusqu’au coup de canon marquant le début de la joute. C’est là que les comptes à rebours horlogers peuvent aider le pilote à gérer la course de son bateau de manière optimale. Une gestion où la précision fait loi.

Décompte orangé

Panerai a tiré les premiers bords au SIHH avec la Luminor 1950 Regatta 3 jours chronographe flyback en titane. Évolution du calibre chronographe mécanique P.9100 à travers l’addition d’un module, le P.9100/R offre un compte à rebours de 5 minutes visible via une aiguille orange. Le porteur choisit le nombre de minutes avant le départ – jusqu’à 5 – grâce à un bouton-poussoir à 4 h, chaque pression équivalant à une minute. Il déclenche ensuite le décompte grâce au bouton-poussoir à 10 h. Une fois la course engagée, l’aiguille orange continue sa course et indique désormais les minutes du chronographe.

Préférant un affichage digital sautant à 3 h pour le compte à rebours, Corum a introduit l’Admiral’s Cup AC-One 45 Regatta. Doté d’un boîtier redessiné, ce chronographe nautique peut prendre en compte un laps de temps allant jusqu’à 10 minutes précédant le coup d’envoi de la régate. Le skipper programme le compte à rebours via la couronne de façon incrémentale. Il le déclenche ensuite via le bouton-poussoir à 2 h. Le décompte se fait ainsi graduellement jusqu’à 0, moment où une roue folle stoppe ce compteur, laissant le champ libre au chronographe doté d’une capacité de mesure de 12 heures.

Corum a opté pour un affichage digital par saut instantané pour son compte à rebours de 10 minutes © Corum
Un calibre, quatre moteurs

Louis Vuitton s’impose doublement sur l’eau ce printemps. D’abord à travers son modèle Tambour Spin Time Régate présenté dans une nouvelle version. Là encore, il s’agit d’un compte à rebours 5 minutes, à la différence que l’affichage des minutes avant la course se fait via 5 blocs rotatifs passant du rouge au noir. Le compteur indiquant les minutes du chronographe se distingue également par le fait qu’il ne décompte les minutes que depuis le début de la course.

Mais le chronométreur officiel de la Coupe de l’America a fait surtout sensation cette année avec sa Tambour Twin Chrono. Conçue pour mesurer le temps de course de deux bateaux simultanément, elle indique de plus le temps intermédiaire en direct. Pas moins de quatre années de recherche ont été nécessaires à la Fabrique du temps, propriété de la marque, pour achever ce calibre intégrant quatre moteurs mécaniques distincts mais interdépendants. De plus, à la complexité interne du calibre répond un mode d’utilisation extrêmement simple puisque toutes les fonctions se pilotent via le bouton-poussoir à 7 h.

Louis Vuitton innove avec sa Tambour Twin Chrono, qui permet de calculer en direct le temps de régate de deux bateaux et leur différentiel à l’arrivée © Louis Vuitton

Partie en tête en 2010 avec la Yacht Master 2, Rolex décline cette référence pour la première fois dans une version en acier et avec un calibre sensiblement optimisé, désormais connu sous la référence 4161. En effet, la géométrie de plusieurs composants a été revue et leur fabrication réalisée par UV-LIGA en vue d’optimiser assemblage et entretien. Une occasion de rappeler la fonction « retour en vol » du compte à rebours de cette montre permettant d’ajuster le décompte en direct sur simple pression d’un bouton-poussoir.

Haut de page