>

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2017 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Ochs und junior : l’horloger-tailleur
Portraits

Ochs und junior : l’horloger-tailleur

mardi, 01 novembre 2016
Par Louis Nardin
Fermer
Editor Image
Louis Nardin
Journaliste et consultant

“De l’audace, toujours de l’audace.”

Georges Jacques Danton

« Une montre de qualité concentre de la créativité, des compétences techniques et scientifiques rares, des gestes anciens. Elle touche au désir d’être unique, de se distinguer, d’afficher un savoir, une puissance, un goût. Une montre raconte plusieurs histoires à la fois, dont les détails et les secrets font la saveur. »

Lire plus

CLOSE
6 min de lecture

La marque de Ludwig Oechslin attire une clientèle d’esthètes du monde entier par son approche ouverte, simple et directe.

« Un silence assourdissant ». Très peu de marques peuvent prétendre provoquer un tel effet. La discrète et petite maison lucernoise Ochs und junior en fait partie. Fondée en 2006 par l’ex-conservateur du Musée international d’Horlogerie de La Chaux-de-Fonds (MIH) et inventeur hors pair Ludwig Oechslin, en partenariat avec Beat Weinmann, actuel CEO, la jeune pousse indépendante rayonne à l’international. Elle touche un public de puristes, souvent d’ailleurs peu ou pas au fait du royaume des montres. Elle doit son succès à une formule aussi simple qu’efficace : la radicalité. Explications.

Ludwig Oechslin Ochs und Junior
Ludwig Oechslin
Quête de l’essentiel

« Ochs und junior reflète la façon de penser de Ludwig Oechslin, toujours focalisée sur l’essentiel tout en cherchant perpétuellement à éliminer le superflu, explique Beat Weinmann. Cette philosophie forge l’identité de la marque et se décline tant dans les montres et les mécanismes que dans notre façon de nous présenter et de vendre notre production. »
Dans les faits, cela pourrait se traduire par le concept de « marque invisible » tant Ochs und junior joue la carte de l’intimité et du rapport personnalisé avec chaque client. La marque n’investit donc pas un franc dans la publicité et vend sa production en direct. Mieux : elle offre à chaque client de personnaliser son modèle en allant même jusqu’à intégrer des matériaux, des types de finition ou des idées inédites et jamais testées auparavant en horlogerie. « Cette dynamique nous a par exemple menés à fabriquer un disque de phase de lune dans une pièce d’acier ultra-dur provenant du porte-avions américain USS Dwight D. Eisenhower. Nous l’avons fait à la demande d’un des capitaines du navire qui a apporté lui-même un morceau du navire. L’acier s’est d’ailleurs montré si résistant que notre mécanicien a dû se surpasser pour en venir à bout ! »

Ochs und Junior Moon phase
Ochs und junior Moon Phase

La gestion très conservatrice et rigoureuse d’Ochs und junior lui permet d’investir un maximum de moyens dans la réalisation des montres et de satisfaire les demandes les plus inattendues des clients. « Nous ne cherchons pas à maximiser les profits mais à consolider et pérenniser notre modèle d’affaires basé sur la satisfaction du client. Pour la fabrication, nous avons par exemple développé un réseau de sous-traitants spécialisés dans la réalisation de prototypes. La plupart travaillent pour d’autres industries que celle des montres. Leur capacité de traiter des demandes nouvelles et d’honorer, dans tous les cas, le cahier des charges est essentielle pour atteindre nos objectifs. » La majorité des 150 pièces produites annuellement par Ochs und junior est donc le fait de commandes privées, directement enregistrées et traitées par Beat Weinmann. « Cette proximité est essentielle pour créer et entretenir un lien particulier et étroit avec notre clientèle et maîtriser nos coûts. Elle compte d’autant plus que le bouche-à-oreille constitue notre premier canal de promotion. En effet, nous comptons davantage sur la satisfaction des clients qui ont vu leurs commandes honorées que sur n’importe quelle campagne publicitaire. Et ça marche. »

Ochs und Junior Anuual Calendar
Ochs und junior Annual Calendar
Puissance digitale

Consciente de l’émotion et de la satisfaction que peut provoquer une montre mécanique traditionnelle, Ochs und junior n’en rejette pas moins les outils de communication actuels, notamment via Internet. « Nous avons procédé à une analyse fine de la meilleure façon d’exister publiquement. Notre choix s’est porté sur la création et l’amélioration constante de notre site internet, doublé d’une présence sélective sur certains réseaux sociaux comme Facebook, par exemple. »

Beat Weinmann, CEO de Ochs und Junior
Beat Weinmann, CEO

Cette communication réfléchie constitue l’un des piliers d’Ochs und junior. Son directeur Caile Pearce a rencontré par hasard Beat Weinmann lors d’un voyage en Suisse. Spécialiste américain en ergonomie de sites internet travaillant à l’époque au quartier général de Google en Californie, il a très vite fait le choix de rejoindre la petite entreprise en croissance jusqu’à devenir son éminence grise en termes de communication numérique. Le site sert ainsi d’interface complète et pratique pour présenter toute l’activité d’Ochs und junior avec une finesse et une justesse inédites dans le monde horloger. « Par exemple, nous avons analysé les outils de personnalisation que mettent à disposition certains constructeurs allemands de voitures de luxe pour arriver à la conclusion qu’ils proposaient trop d’options et que les animations en trois dimensions se révélaient inutiles voire contre-productives. C’est pourquoi nous avons opté pour un système beaucoup plus simple, basé sur des photos de très haute qualité, pour obtenir le rendu du produit le plus parfait possible en tant que vecteur d’émotion. »

Ochs und Junior Annual Calendar
Ochs und junior Annual Calendar

Suite logique d’un premier projet qui a eu lieu en 2003 ayant pour objectif de créer la montre officielle du MIH, Ochs und junior vend aujourd’hui des modèles compris entre CHF 6 000.- et 24 000.-, personnalisation incluse. Son approche structurée et discrète semble jouer en sa faveur puisqu’elle attire une clientèle intéressée d’abord par l’âme d’un produit plutôt que par la marque dont il est issu. À lire les commentaires postés sur le site par des clients et des médias, la formule se révèle gagnante. Dans un monde où le consommateur veut pouvoir décider des moindres détails de ce qu’il achète, Ochs und junior propose un service de tailleur en horlogerie accessible à la majorité. Pari réussi.

Au cœur des marchés
Internet, terre de conquête du luxe
mercredi, 24 mai 2017
7 min de lecture
H. Moser & Cie Swiss Alp Watch Zzzz
Nouveautés
H. Moser & Cie – Sans logo ni connexion
mercredi, 24 mai 2017
La rédaction
1 min de lecture
3
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Masterpieces
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5