>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Omega voit loin
Economie

Omega voit loin

lundi, 06 novembre 2017
fermer
Editor Image
Christophe Roulet
Rédacteur en chef, HH Journal

“Vouloir est la clé du savoir.”

« Une trentaine d’années passées dans les travées du journalisme, voilà un puissant stimulant pour en découvrir toujours davantage. »

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture

Le Swatch Group continue d’investir dans ses capacités de production en Suisse. Omega est ainsi doté d’un nouveau centre d’assemblage sur le site historique de la marque. Une usine flambant neuve, dessinée par l’architecte japonais Shigeru Ban et inaugurée en ce début novembre 2017.

« Il y a trois ans, certains oiseaux de mauvais augure prédisaient déjà une lente agonie pour l’horlogerie suisse. Or c’est tout le contraire qui s’est produit. Nous vivions de nouveaux moments forts dans cette industrie qui justifient pleinement les investissements du Groupe dans ses capacités de production. » C’est en ces termes que Nick Hayek, président de la direction générale du Swatch Group, a inauguré le nouveau centre de production Omega, situé sur le site historique de la marque à Bienne, là où elle a pris ses quartiers généraux en 1882. Ce dynamisme du premier horloger helvétique a d’ailleurs été salué par le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann. « Avec la famille Hayek, son esprit d’entreprise et son engagement en faveur de l’industrie, c’est toute la Suisse qui gagne, clamait-il. Dans de telles circonstances, c’est un réel plaisir d’assumer la tâche de ministre de l’Économie suisse. »

Raynald Aeschlimann devant l'usine Omega, Bienne © Omega
Raynald Aeschlimann devant l'usine Omega, Bienne © Omega
Usine high-tech

La nouvelle usine d’Omega, qui emploie 350 collaborateurs et regroupe désormais toutes les activités de test Master Chronometer et d’assemblage des montres de la marque, hors production de mouvements, aura nécessité trois ans de travaux et 150 millions d’investissements. C’est le célèbre architecte japonais Shigeru Ban qui a été chargé de la réalisation d’un bâtiment tout de bois et de béton. Avec ses 16 000 m2 de surface disponible, ce nouveau vaisseau amiral a été conçu pour une optimisation des flux de production avec un gigantesque espace de stockage entièrement automatisé au centre de la structure. Celle-ci se distingue en outre par sa faible empreinte environnementale et l’utilisation des dernières technologies tant au niveau énergétique que pour les équipements de production.

Croissance au rendez-vous

Avec une telle réalisation, le Swatch Group fait une nouvelle démonstration de sa stratégie de long terme. Quelle que soit l’orientation des marchés, la multinationale reste en effet un investisseur net. Pour preuve, en 2016, avec un chiffre d’affaires en recul de 11 % à 7,5 milliards de francs pour un résultat opérationnel pratiquement divisé de moitié à 805 millions (– 44,5 %), le Groupe a réalisé des investissements à hauteur de 563 millions de francs dans ses actifs d’exploitation. En 2015, on parlait de 755 millions. Aujourd’hui, alors que les marchés sont à nouveau positivement orientés, on ne discute évidemment plus de la pertinence de cette politique financière. D’autant qu’Omega a le vent en poupe, comme le déclarait Raynald Aeschlimann, patron de la marque, lors de cette journée d’inauguration. Selon ses propos, Omega est en progression tant en Europe qu’aux États-Unis, avec une très forte amélioration observée en Chine. Toujours selon Raynald Aeschlimann, sur les 12 derniers mois, la Maison a enregistré une croissance à deux chiffres dans ses boutiques en propre. Si l’on en croit les estimations de la banque Vontobel, Omega devrait donc allègrement franchir les 2 milliards de francs de ventes cette année. De quoi donner un allant des plus positifs à sa nouvelle unité de production.

tags
Haut de page