>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Pas d’été sans montre de plongée
Modes & Tendances

Pas d’été sans montre de plongée

jeudi, 12 juillet 2018
fermer
Editor Image
Christophe Roulet
Rédacteur en chef, HH Journal

“Vouloir est la clé du savoir.”

« Une trentaine d’années passées dans les travées du journalisme, voilà un puissant stimulant pour en découvrir toujours davantage. »

Lire plus

CLOSE
7 min de lecture

La montre de plongée est un passage obligé pour nombre de Maisons dont le code génétique dispose de forts marqueurs aquatiques. Symbole par excellence de la montre-instrument, solide et fiable par essence, ne l’oubliez pas lors de vos pérégrinations estivales et faites votre choix parmi ces douze modèles indispensables.

Si vous êtes un plongeur émérite, vous n’en aurez certainement plus besoin, aussi fiable soit-elle, tant votre ordinateur de poignet numérique vous est aujourd’hui indispensable. Mais allez-vous pour autant la laisser s’empoussiérer au fond d’un tiroir ? Certainement pas. Il reste assurément de la place sur votre autre bras pour alimenter la nostalgie. Celle des temps où les Maisons horlogères redoublaient d’ingéniosité pour offrir des montres de plongée dignes de ce nom, capables de tout supporter, de tout endurer pour assurer la sécurité de leur porteur. Depuis, les normes de telles montres-instruments ont été dûment codifiées si bien qu’en jetant votre dévolu sur ces modèles vous prenez non plus le pari mais bien la garantie d’une robustesse et d’une fiabilité à toute épreuve. Dans ces conditions, les marques horlogères ne sauraient abandonner un tel héritage distinctif. Question de bien montrer que leur savoir-faire résiste aussi au baptême de l’eau.

Comme l’heure est à la montre taillée pour l’action, résistante avant d’être compliquée, précise avant d’être élégante, les montres de plongée sont à l’honneur. D’autant que nombre d’entre elles sont apparues durant les années 1950 et 1960, une époque que l’on s’évertue de faire revivre comme un âge d’or horloger, précédant la déferlante du quartz et l’ère du tout-numérique. Avec leur look vintage, leur aspect « rugueux » et leur résistance aux aléas du quotidien, elles ont conquis les marchés. Pas étonnant que nombre de Maisons à proposer ces petites merveilles aient répondu à l’appel des abysses. Faites votre choix pour l’été parmi ces irrésistibles « plongeuses ».

Audemars Piguet Royal Oak Offshore Diver

Déjà que la Royal Oak Offshore, qui fête ses 25 ans cette année, dégage une impression d’indestructibilité, en version Diver, c’est la force brute qui parle. Étanche à 300 mètres avec date et échelle de plongée sur le rehaut interne tournant commandé par la couronne positionnée à 10 h, cette montre est taillée pour les grands fonds.

Royal Oak Offshore Diver © Audemars Piguet
Royal Oak Offshore Diver © Audemars Piguet
Blancpain Fifty Fathoms Grande Date

Présentée en 1953, la Fifty Fathoms est la première montre de plongée à usage professionnel de l’ère moderne. Fiabilité et robustesse ont toujours été au rendez-vous de ce modèle adopté par nombre de forces militaires spéciales et dont les codes techniques sont devenus une référence. Relancé en 2007, il apparaît cette année pour la première fois muni d’une grande date.

Fifty Fathoms Grande Date © Blancpain
Fifty Fathoms Grande Date © Blancpain
Breguet Marine 5517

Chez Breguet, les pièces de la ligne Marine, réminiscence à Abraham-Louis Breguet, horloger de la Marine royale, comptent parmi les garde-temps sportifs de la marque. Elles rompent ainsi avec ses codes classiques représentés notamment par ses cadrans guillochés. Rien de tel avec cette Marine 5517 étanche à 100 mètres, un modèle trois aiguilles qui succède à l’Équation marchante de 2017.

Marine 5517 © Breguet
Marine 5517 © Breguet
Breitling Superocean Héritage II B20 Automatic 44mm

C’est en 1957 qu’apparaît la Superocean de Breitling. Pensée d’abord pour les plongeurs professionnels, elle gagne très vite les faveurs du grand public. En 2017, pour marquer les 60 ans du modèle, la Maison a réaménagé les lignes de cette super plongeuse, étanche à 200 mètres, désormais dotée du calibre manufacture B20 certifié COSC.

Superocean Héritage II B20 Automatic 44mm © Breitling
Superocean Héritage II B20 Automatic 44mm © Breitling
Jaeger-LeCoultre Polaris Memovox

La Memovox Polaris est un modèle de légende chez Jaeger-LeCoultre, la toute première montre de plongée dotée d’une alarme dont la version initiale date de 1965. Cette année, la Maison fait revivre ce modèle à travers le lancement d’une nouvelle collection baptisée Polaris, dont cette Memovox en édition limitée qui reprend les codes de la version de 1968.

Polaris Memovox © Jaeger-LeCoultre
Polaris Memovox © Jaeger-LeCoultre
Longines Legend Diver Watch

Ce modèle est une réinterprétation d’une montre de plongée de la marque datant des années 1960. Tout en conservant les codes et l’esthétique de l’époque, notamment avec sa glace box, son rehaut intérieur bidirectionnel et ses deux couronnes, elle assure une étanchéité à 300 mètres avec un boîtier en acier traité PVD noir abritant le mouvement automatique exclusif L888.

Legend Diver Watch © Longines
Legend Diver Watch © Longines
Omega Seamaster Diver 300M

C’est en 1993 qu’Omega marquait son grand retour dans l’univers des montres de plongée avec la Seamaster Diver 300M. La même année, la montre intégrait la panoplie des accessoires indispensables de l’agent 007. Ce 25e anniversaire fêté en 2018 est couronné par un modèle redessiné et doté d’un calibre Master Chronometer 8800 de dernière génération.

Seamaster Diver 300M © Omega
Seamaster Diver 300M © Omega
Panerai Luminor Marina Logo 3 Days Acciaio – 44mm

Pour tous les Paneristi, cette Luminor Marina est l’essence même de Panerai, la montre des origines sur laquelle la Maison a bâti son succès et qui marque le point d’entrée de ses collections. Montre-instrument par excellence, étanche à 100 mètres, ce modèle doté du nouveau calibre à remontage manuel P.6000 répond aux seuls impératifs de la fonctionnalité.

Luminor Marina Logo 3 Days Acciaio – 44mm © Panerai
Luminor Marina Logo 3 Days Acciaio – 44mm © Panerai
Rolex Oyster Perpetual Deepsea

Avec cette Rolex, on touche le Graal des montres de plongée. Étanche à 3’900 mètres, elle a été légèrement retouchée cette année au niveau des cornes et des flancs. Rien ne vient toutefois perturber les lignes de cette pièce conçue dès 2008 pour l’exploration en eaux profondes grâce à son Ringlock System, une architecture de boîtier résistant à une pression d’eau équivalente à 3 tonnes.

Oyster Perpetual Deepsea © Rolex
Oyster Perpetual Deepsea © Rolex
TAG Heuer Aquaracer Lady Automatic

Le brevet de la première boîte étanche a été déposé en 1892 par Édouard Heuer. Fort de cette légitimité historique, TAG Heuer présentait son Aquaracer en 2003, une montre sportive faite pour les profondeurs aquatiques, qui n’a cessé d’évoluer depuis. Cette année, honneur aux dames avec cette version Lady étanche à 300 mètres dotée du mouvement automatique calibre 9.

Aquaracer Lady Automatic © TAG Heuer
Aquaracer Lady Automatic © TAG Heuer
Tudor Black Bay GMT

Chez Tudor, les premières montres de plongée datant des années 1950 ont très rapidement eu la cote auprès des corps de nageurs militaires. Cette Black Bay étanche à 200 mètres avec lunette tournante unidirectionnelle et aiguille Snowflake en est la digne héritière. Qui plus est dotée d’une fonction GMT animée par le nouveau calibre manufacture MT5652.

Black Bay GMT © Tudor
Black Bay GMT © Tudor
Ulysse Nardin Diver Deep Dive

Protège-couronne en titane, valve à hélium, étanchéité garantie à 1’000 mètres de profondeur, lunette tournante à 12 crans pour une manipulation aisée avec des gants, pas de doute, voilà un instrument professionnel de belle facture, également équipé d’un bracelet extensible pour tenir compte de l’épaisseur des combinaisons. Une invitation au « grand bleu » !

Diver Deep Dive © Ulysse Nardin
Diver Deep Dive © Ulysse Nardin
Haut de page