>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Patek Philippe crée son propre poinçon de qualité
Economie

Patek Philippe crée son propre poinçon de qualité

Tuesday, 21 April 2009
Par Florence Noël
fermer
Florence Noël

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture

La célèbre marque de haute horlogerie genevoise va plus loin que le Poinçon de Genève en souhaitant apporter à sa clientèle une garantie totale sur ses garde-temps.

La rumeur enflait depuis le SIHH en janvier dernier, elle est désormais officielle. Renommée mondialement pour sa rigueur technique et esthétique, la marque de Haute Horlogerie Patek Philippe lance son propre poinçon de qualité. Un nouveau label qui, explique la manufacture genevoise, va encore plus loin que le Poinçon de Genève créé sous forme de loi cantonale en 1886 et donc les critères sont essentiellement esthétiques. « Notre objectif est de renforcer la démarche qualité. Nous voulons apporter à notre clientèle une garantie totale sur le produit terminé », a déclaré Philippe Stern, président de Patek Philippe, lors de la Foire de Bâle.

Rigueur technique et esthétique

En développement depuis 5 ans, le « Patek Philippe Seal » (PPS) certifiera dès lors que les produits de la marque ont été fabriqués avec la plus grande rigueur, tant esthétique que technique. « Nous avons réalisé un très lourd travail en interne qui a permis d’éditer la bible qualitative de Patek Philippe », poursuivait le président.

Les critères de bienfacture du mouvement seront désormais assortis d’exigences liées à l’ensemble de la montre finie, des composants de l’habillage (boîtiers, cadrans, aiguilles, poussoirs, attaches de bracelets…) aux aspects esthétiques et fonctionnels des montres terminées. « Le règlement du Poinçon Patek Philippe inclut également un engagement concernant la précision de marche de la montre, précise encore la marque, car une montre Patek Philippe est avant tout un instrument de mesure du temps. »

Le contrôle de précision des garde-temps se fera dans un premier temps sur les mouvements seuls, puis emboîtés. Pour ce qui est des tourbillons, la précision de marche sera pour sa part attestée par un bulletin individuel livré avec la montre. L’ensemble de ces critères entrant dans le Poinçon Patek Philippe sera garanti par un comité de surveillance, chargé de veiller au respect des règles, et par une commission dévolue au contrôle quotidien des processus au sein de la manufacture.

Les premières montres estampillées PPS devraient être disponibles d'ici 2 ans © Patek Philippe
Les premières montres estampillées PPS devraient être disponibles d'ici 2 ans © Patek Philippe
La mort du Poinçon de Genève ?

Les premières montres estampillées PPS devraient être disponibles d’ici 2 ans. Reflet de l’excellence horlogère ultime recherchée par la marque genevoise depuis sa création, ce nouveau label sonnera-il le glas du Poinçon de Genève, à l’heure actuel prisé par les manufactures installées sur sol genevois, une des conditions sine qua non de son obtention ? « La création de ce poinçon entre parfaitement dans la logique de Patek Philippe, pouvait-on entendre dans les couloirs de Baselworld. Ce nouveau sceau forcera probablement le Poinçon de Genève à réviser ses critères et peut-être à les renforcer. C’est sa seule condition de survie. »

Une question dont préfère se distancier Patek Philippe. « Tout évolue avec le temps», commente la manufacture. Et Philippe Stern de souligner que « Patek Philippe a toujours garanti ses produits et son indépendance ». S’affichant parmi les leaders de la Haute Horlogerie, la marque a indiqué lors du Salon que son chiffre d’affaires devrait accuser une légère diminution en 2009, de l’ordre de 10%. En 2008, la Maison a produit plus de 40’000 montres, dont les trois-quarts dotées d’un mouvement mécanique. La baisse de 10% anticipée par l’entreprise correspond à des niveaux de ventes réalisées en 2007.

Haut de page