>

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2017 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Patek Philippe – Démonstration de force
Nouveautés

Patek Philippe – Démonstration de force

mercredi, 13 avril 2016
Par La rédaction
Fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture

Deux visages, vingt complications dont cinq fonctions sonores logées dans un majestueux boîtier en or gris… La Grandmaster Chime référence 6300 est la montre la plus compliquée jamais produite par la marque dans sa collection courante.

La nouvelle Grandmaster Chime référence 6300 ne doit pas être confondue avec la montre commémorative référence 5175, dotée d’un boîtier en or rose entièrement gravé à la main, qui n’a été fabriquée qu’à sept exemplaires. La référence 6300 se démarque par son habillage redessiné, avec boîtier en or gris au décor guilloché main «Clous de Paris», et elle prend place dans la collection courante Patek Philippe. Son extrême complexité ne permettant qu’une production très limitée, cette création restera toutefois une montre très rare. La symphonie du temps se joue sur trois timbres, en offrant cinq types d’indications acoustiques: sonnerie au passage à chaque quart d’heure avec la grande ou la petite sonnerie; sonnerie à volonté, à la minute près, avec la répétition minutes; alarme sonnant l’heure programmée; répétition de la date signalant le quantième à volonté. Le cadran au recto affiche les indications ON/OFF pour ces fonctions acoustiques, aux côtés du temps civil, d’un second fuseau horaire, des phases de lune, de la date ainsi que des réserves de marche du mouvement et de la sonnerie. Le verso est dédié au quantième perpétuel avec un affichage central de l’année à quatre chiffres entouré par quatre cadrans auxiliaires: quantième à aiguille et cycle des années bissextiles à 6h, jour à 9h, mois à 3h et heure sur 24 heures à 12h.

Patek Philippe Grandmaster Chime Ref. 6300
Patek Philippe Grandmaster Chime Ref. 6300

Entre les deux cadrans en or massif bat le mouvement de montre-bracelet le plus compliqué jamais construit par Patek Philippe – le calibre GS AL 36-750 QIS FUS IRM à remontage manuel composé de 1366 pièces. L’énergie est stockée dans deux doubles barillets, l’un destiné au mouvement, avec 72 heures de réserve de marche, l’autre à la sonnerie, avec 30 heures de réserve de marche. De nombreux mécanismes additionnels permettent de faciliter l’utilisation de la montre et d’exclure toute mauvaise manipulation. Les poussoirs et les correcteurs sont accompagnés d’inscriptions gravées signalant leurs fonctions, tandis que les différents modes de fonctionnement (type de sonnerie, alarme ON/OFF, position de la couronne, etc.) s’affichent sur l’un des cadrans.

Patek Philippe Grandmaster Chime Ref. 6300
Patek Philippe Grandmaster Chime Ref. 6300

La nouvelle Patek Philippe Grandmaster Chime référence 6300 avec boîtier en or gris 18 carats au décor guilloché main «Clous de Paris» possède un mécanisme de rotation du boîtier intégré dans les attaches du bracelet. Le cadran noir, côté indications horaires, doté d’échelles décalquées en blanc et d’aiguilles et appliques en or gris, arbore également un guillochage main «Clous de Paris», tandis que le second cadran se distingue par ses échelles et aiguilles noires sur un fond blanc. La montre est équipée d’un bracelet en alligator noir avec boucle déployante en or gris.

Plus d’informations sur www.patek.com

Haut de page
Ces merveilles joaillières qui donnent l’heure
Nouveautés
Ces merveilles joaillières qui donnent l’heure
lundi, 21 août 2017
Victoria Townsend
7 min de lecture
2
P. Pruniaux
Nouveautés
Patrick Pruniaux CEO d’Ulysse Nardin
vendredi, 18 août 2017
La rédaction
1 min de lecture
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Histoire & Pièces d'exception
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5