>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Patek Philippe dévoile sa Twenty-4 Automatique pour dame à...
Evénements

Patek Philippe dévoile sa Twenty-4 Automatique pour dame à Milan

mardi, 23 octobre 2018
fermer
Editor Image
Roberta Naas
Journaliste

“La vie est une question de temps, de ce qu’on en fait et comment on l’utilise.”

Roberta Naas est une journaliste chevronnée dans le monde de l’horlogerie avec plus de 32 années d’expérience à son actif. Elle est également auteure de six livres sur les montres et le temps ainsi que fondatrice de www.atimelyperspective.com.

Lire plus

CLOSE
4 min de lecture

Le 10 octobre dernier à Milan, Patek Philippe a dévoilé sa toute nouvelle collection de montres Twenty-4 Automatique dans le cadre d’une fantastique garden-party nocturne dédiée aux femmes. Contrairement à la Twenty-4 originale, lancée il y a près de deux décennies, la Twenty-4 Automatique n’est pas rectangulaire. Place à la voluptueuse rondeur.

La soirée de lancement de la Twenty-4 Automatique s’est déroulée en présence de nombreuses femmes journalistes au cœur de Milan, dans une structure ressemblant à une serre spécialement créée pour l’occasion. Sous les verrières du jardin d’hiver, plantes et fleurs en abondance, voire une magnifique pelouse (artificielle). En exposition, quantité de montres Patek Philippe vintage spécialement créées pour les femmes – certaines remontant au milieu du XIXe siècle – témoignaient de l’intérêt de la marque pour les créations féminines à travers les siècles. On a notamment pu admirer la montre émaillée de bleu signée Patek Philippe acquise par la reine Victoria en 1851. Il y avait également une présentation des premières Twenty-4 rectangulaires et une sélection d’interprétations récentes de cette montre à quartz qui a conquis le cœur des femmes depuis 1999, année de son lancement. Cependant, au-delà des prestations de groupes musicaux et de danseurs, d’un spectacle de ballet et d’une exposition de robes de mariée ou de cocktail, le clou de la soirée a été la grande révélation de la Twenty-4 Automatique ronde.

Twenty-4 Automatique © Patek Philippe
Twenty-4 Automatique © Patek Philippe

« Pourquoi faire du nouveau quand on a déjà quelque chose d’extraordinaire à adapter ? », exposait Thierry Stern lors de la présentation de la collection. Le président de Patek Philippe faisait naturellement référence au fait que la Twenty-4 est déjà une collection emblématique de la marque et que le mouvement des nouvelles interprétations au diamètre de 36 mm est un calibre préexistant, le 324S C à remontage automatique, un moteur paré à toutes les épreuves. Selon Philippe Stern, il a fallu quasiment cinq ans pour réaliser la montre, parce que les horlogers ont adapté le mouvement à un boîtier plus petit et parce que les designers ont longuement travaillé sur la boîte, la lunette et le bracelet. « En fait, expliquait-il, pour réaliser cette montre, nous avons créé une quarantaine de prototypes, tous refusés. Elle devait être parfaite. Elle devait être une Patek Philippe. »

Cinq versions pour la nouvelle Twenty-4

Il existe cinq versions de la nouvelle montre, toutes avec affichage des heures, des minutes, d’une grande seconde et de la date. Elles arborent une lunette toujours sertie de 160 diamants de qualité Top Wesselton Pur autour des cadrans de différentes couleurs. Qu’elles soient en acier ou en or 18 carats, les Twenty-4 Automatique se prolongent par de superbes bracelets métalliques dotés d’un nouveau fermoir déployant breveté. On trouve deux modèles avec boîtier et bracelet en acier poli, munis l’un d’un cadran soleillé bleu nuit, l’autre d’un cadran soleillé gris ardoise avec dégradé vers le noir. Pour les versions en or rose, on a le choix entre un cadran soleillé brun et un cadran ivoire-argent saisissant, avec motif soie sauvage, baptisé « shantung », produit par une composition de lignes verticales et horizontales. Les cadrans chics et francs présentent des chiffres arabes en appliques et des aiguilles de style bâton, le tout recouvert de Super-LumiNova®. Le cinquième modèle reprend le boîtier en or rose et le cadran soie sauvage mais avec des diamants supplémentaires sur le bracelet : deux rangs de chaque côté, des attaches au fermoir. Ce modèle totalise 469 diamants pour 1,88 carat.

Twenty-4 Automatique © Patek Philippe
Twenty-4 Automatique © Patek Philippe

Pour Patek Philippe, il s’agissait de créer une montre pour la génération contemporaine, pour les femmes d’aujourd’hui qui adhèrent au concept « Begin your own tradition » (« Créez votre propre tradition », ndlr). Celui-ci est d’ailleurs au centre de la nouvelle campagne de publicité adressée aux femmes modernes qui ont confiance en elles. Les images, réalisées dans un esprit lifestyle à Rome, sont l’œuvre du photographe néerlandais Anton Corbijn. Toutes les montres ont un fond saphir qui dévoile le mouvement automatique composé de 217 éléments, doté de 35 à 45 heures de réserve de marche. Il est équipé des balancier Gyromax et spiral Spiromax en Silinvar de la Maison et porte le Poinçon Patek Philippe attestant de finitions main raffinées.

Haut de page