>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Patek Philippe Grandmaster Chime réf. 5175
Nouveautés

Patek Philippe Grandmaster Chime réf. 5175

jeudi, 16 octobre 2014
Communiqué de presse
fermer
Communiqué de presse
Communiqué de presse

Sed posuere consectetur est at lobortis. Duis mollis, est non commodo luctus, nisi erat porttitor ligula, eget lacinia odio sem nec elit. Vestibulum id ligula porta felis euismod semper. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus.

Lire plus

CLOSE
8 min de lecture

Pour célébrer le 175e anniversaire de sa fondation, la manufacture Patek Philippe a créé une collection de montres commémoratives en éditions limitées, dont l’une se distingue particulièrement. La Grandmaster Chime est, à ce jour, la montre-bracelet la plus compliquée de la firme familiale genevoise et certainement l’une des montres- bracelets les plus compliquées du monde.

Cette sophistication ne tient pas seulement au nombre de complications, mais aussi au type de fonctions, dont deux constituent des premières mondiales. La Grandmaster Chime est, par ailleurs, la première montre- bracelet double face Patek Philippe pouvant être portée à volonté avec l’un ou l’autre cadran vers le haut – en mettant à l’honneur soit les indications horaires et les sonneries, soit le quantième perpétuel instantané. Ce confort est garanti par un ingénieux mécanisme de rotation du boîtier logé dans les attaches du bracelet, qui présente une grande facilité d’emploi et permet de fixer la montre de manière parfaitement fiable dans la position choisie. Les informations essentielles comme le temps heures/minutes et la date s’affichent sur les deux cadrans. Pour assurer un maximum de sécurité et de convivialité, Patek Philippe a également conçu des mécanismes additionnels intelligents qui excluent toute mauvaise manipulation et protègent ainsi le mouvement ultracompliqué, avec ses innombrables minuscules pièces.

La Patek Philippe Grandmaster Chime s’impose comme une montre-bracelet tout à fait unique en son genre, qu’il s’agisse de sa complexité, de sa conception ingénieuse ou de son élégance technique et esthétique. Le boîtier double face de 47 mm de diamètre abrite – en plus de quatre barillets – un total de 20 complications, dont des fonctions très prisées et attendues de longue date comme une grande et petite sonnerie, une répétition minutes, un quantième perpétuel instantané avec affichage de l’année à quatre chiffres, un second fuseau horaire et deux premières mondiales brevetées dans le domaine des sonneries: une alarme acoustique sonnant l’heure d’alarme et une répétition de la date sonnant le quantième à volonté. Quatre autres brevets soulignent l’aspect novateur de ce garde-temps.

1'580 pièces par montre !

La Grandmaster Chime est un excellent exemple du souci de Patek Philippe de créer des «montres intelligentes». Pour protéger le mouvement ultracompliqué de tout endommagement dû à de mauvaises manipulations, les constructeurs ont développé des systèmes ingénieux d’«isolateurs» qui interrompent la transmission d’énergie entre divers mécanismes ou bloquent certaines fonctions aussi longtemps que d’autres sont en action. L’utilisateur est également guidé par des inscriptions et symboles gravés sur le boîtier et les poussoirs, qui confèrent à cette grande complication une grande simplicité d’emploi.

Ce garde-temps d’exception a exigé une somme d’efforts et de moyens techniques impressionnante, avec plus de 100’000 heures de travail pour le développement, la fabrication et l’assemblage, dont 60’000 pour les composants du mouvement. Chaque calibre compte 1’366 pièces et chaque boîtier 214 pièces, soit un total de 1’580 pièces par montre. Il a donc fallu un total de 11’060 pièces soigneusement terminées et assemblées à la main pour fabriquer les sept exemplaires de l’édition limitée de la montre commémorative Patek Philippe Grandmaster Chime. Sept garde-temps fêtant le 175e anniversaire en musique.

La manufacture n’a-t-elle pas, il y a 25 ans, signé le grand retour de cette «reine des complications»?
Grande et petite sonnerie

La grande sonnerie sonne automatiquement les heures et les quarts à chaque quart (la petite sonnerie uniquement les quarts aux quarts). Les connaisseurs et passionnés attendaient depuis longtemps que Patek Philippe propose cette fonction sur une montre-bracelet. Mais la manufacture ne voulait le faire que lorsqu’il serait possible de réaliser un garde-temps de ce type doté d’une réserve d’énergie pour la sonnerie dépassant un jour entier. Les technologies disponibles depuis le début du XXIe siècle ont enfin permis de relever ce défi. Sur la Grandmaster Chime, un double barillet réservé aux fonctions de sonnerie garantit une autonomie de marche de plus de 30 heures, avant de devoir à nouveau effectuer un remontage manuel. Une performance d’autant plus remarquable que les quarts ne sont pas marqués par des doubles coups, mais par des triples coups sur trois timbres, avec trois séquences mélodiques différentes, ce qui accroît la consommation d’énergie de 50% à chaque sonnerie de quart.

Répétition minutes et alarme

Le double barillet de sonnerie fournit également l’énergie pour la répétition minutes sonnant à volonté les heures, les quarts ainsi que les minutes écoulées depuis le dernier quart – avec une sonorité riche et pleine que les connaisseurs mettent immédiatement en relation avec Patek Philippe. La manufacture n’a-t-elle pas, il y a 25 ans, signé le grand retour de cette «reine des complications»? On retrouve les mêmes qualités acoustiques dans l’alarme sonnant l’heure d’alarme programmée avec les séquences mélodiques complètes de la répétition minutes. Cette fonction n’avait encore jamais existé sur une montre-bracelet mécanique. Mais elle n’est pas la seule nouveauté frappante qui fait son entrée sur la Grandmaster Chime.

Ce rêve est devenu réalité dans la Grandmaster Chime.
Répétition de la date

L’idée de cette première mondiale brevetée remonte à une discussion entre le président de la manufacture Thierry Stern et un fidèle client de Patek Philippe, au cours de laquelle ce dernier évoqua la possibilité de créer une sonnerie de la date. Ce rêve est devenu réalité dans la Grandmaster Chime, avec un poussoir permettant d’activer à volonté la répétition de la date. La montre fait alors entendre un double coup aigu-grave pour chaque dizaine, puis un coup aigu pour chaque unité. Le 23 du mois sera donc signalé par la séquence ding-dong ding- dong, suivie par ding-ding-ding. Le mécanisme de répétition reçoit l’information concernant la date du quantième perpétuel, auquel est dédiée l’une des deux faces de la montre et qui pilote les affichages de la date perpétuelle présents sur les deux cadrans.

Quantième perpétuel instantané

Le cadran du quantième perpétuel, particulièrement lisible, se distingue par ses quatre cadrans auxiliaires dotés d’affichages par aiguilles, disposés autour de l’indication de l’année sur quatre chiffres avec cadre en or. A 3h se trouve le mois, à 6h la date et le cycle des années bissextiles, à 9h le jour et à 12h l’heure sur 24 heures avec aiguilles heures/minutes. A l’exception de l’année sur quatre chiffres, les indications du calendrier sautent toutes de manière instantanée et synchronisée. Ce saut instantané est une nécessité pour que la répétition de la date puisse recevoir une information univoque même juste avant et après minuit. La date perpétuelle instantanée s’affiche également sur l’autre face de la montre, dans un petit cadran à 6h où elle entoure le guichet des phases de lune. Deux poussoirs permettent d’avancer ou reculer en toute simplicité l’affichage de l’année sur quatre chiffres, grâce à un mécanisme ingénieux récompensé par un brevet.

Heure locale et second fuseau horaire

Le cadran apparaissant lorsque la couronne de remontoir se trouve à droite affiche, outre l’heure locale, celle d’un second fuseau horaire, avec indication jour/nuit. On y trouve également les affichages des réserves de marche du mouvement et de la sonnerie, l’indicateur de position de la couronne de remontoir (R remontage, A alarme, H mise à l’heure), l’indicateur du type de sonnerie (G grande sonnerie, P petite sonnerie, S silence), ainsi qu’un guichet en forme de cloche pour l’indication ON/OFF de l’alarme et un petit guichet rond pour l’indicateur d’isolation de la sonnerie ON/OFF.

La Grandmaster Chime en est l’exemple parfait.
Un boîtier rond double face au système de rotation très sophistiqué

De même qu’on parle de «grande complication» pour un mouvement réunissant plusieurs fonctions sophistiquées, on peut utiliser l’expression «grande construction» pour un boîtier dont la conception, la fabrication et la décoration ont mobilisé le savoir-faire de plusieurs spécialistes chevronnés. La Grandmaster Chime en est l’exemple parfait. Il a fallu quatre ans pour développer cette montre double face possédant deux visages d’égale importance, que l’on peut porter des deux côtés, en toute facilité et sans compromis. Le secret se trouve dans les attaches, avec leur ingénieux mécanisme de rotation permettant de faire tourner le boîtier de 180° sur l’axe 12h-6h, puis de fixer la montre de manière parfaitement sûre et fiable dans la position voulue. Sur la Grandmaster Chime, le savoir-faire des constructeurs de boîtiers Patek Philippe est rehaussé par celui du maître graveur. Pendant plusieurs centaines d’heures, cet artisan a patiemment orné le boîtier en or rose d’un décor en relief figurant des feuilles de laurier stylisées; de son burin acéré, il a également creusé dans le métal, à côté des poussoirs servant aux fonctions ou aux corrections, les inscriptions et symboles permettant d’utiliser ce garde-temps compliqué même sans mode d’emploi. La couronne de laurier est un symbole de triomphe qui orne depuis toujours les têtes des vainqueurs et des souverains et souligne ainsi l’importance de la Grandmaster Chime. Ce décor est réservé aux sept exemplaires de ce garde-temps créés spécialement pour commémorer le 175e anniversaire de la manufacture.

La Grandmaster Chime est livrée dans un coffret anniversaire en ébène de Macassar et 17 autres essences de bois, orné de marqueterie et d’inserts en or. Outre la documentation accompagnant la montre, cet écrin contient une médaille commémorative en or évoquant l’histoire de la manufacture, avec les portraits de ses présidents issus de la famille Stern, qui gère les destinées de Patek Philippe depuis 1932.

La montre commémorative du 175e anniversaire Patek Philippe Grandmaster Chime est fabriquée dans une édition limitée à sept exemplaires. Six sont destinés à être vendus à de fidèles collectionneurs de montres Patek Philippe. Le septième exemplaire, quant à lui, occupera une place d’honneur dans les vitrines du Patek Philippe Museum, où le public pourra venir l’admirer.

Haut de page