>

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2017 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Patek Philippe s’expose à New York
Expositions

Patek Philippe s’expose à New York

lundi, 20 février 2017
Fermer
Editor Image
Carol Besler
Journaliste

“Les montres sont un art fonctionnel.”

Carol Besler assure une couverture mondiale de l’horlogerie et la joaillerie.

Lire plus

CLOSE
3 min de lecture

C’est l’exposition à ne pas manquer. Du 13 au 23 juillet 2017, « The Art of Watches » se tiendra dans un espace spécialement aménagé au Cipriani, 42e Rue à New York. Il y a deux ans, l’exposition londonienne du même genre, avec entrée libre, avait enregistré 4 000 visiteurs par jour. On fonce !

Pour lever le voile sur le monde de l’horlogerie de prestige, l’exposition new-yorkaise reproduira l’expérience d’une visite de la manufacture, du musée et des salons genevois de Patek Philippe. Une expérience de premier ordre pour tout amateur de montres digne de ce nom. De toutes les marques horlogères, Patek Philippe est celle qui bénéficie de la plus haute estime. Réputée pour sa perfection, elle réalise les meilleurs résultats aux enchères. L’exposition se tiendra au Cipriani de la 42e Rue dans une dizaine de salles sur deux niveaux. Parmi elles, une salle de projection dédiée à l’histoire de la marque ; une salle de présentation et de vente des pièces de la collection courante et de celles, montres et pendules, produites en séries limitées pour l’occasion ; une salle-musée avec des garde-temps représentatifs de la collection privée Patek Philippe, dont certaines créations réalisées par d’autres horlogers ; une salle « spéciale USA » consacrée à des pièces historiques produites pour de grands collectionneurs américains dont la James Packard ; une galerie des Métiers rares, animée notamment par des artisans émailleurs ; une salle des Grandes Complications, avec démonstrations appropriées ; ou encore une salle Napoléon, à l’image de la magnifique « salle de bal » des salons genevois de Patek Philippe.

L’Amérique, un marché important

Selon Jessica Kingsland, porte-parole de Patek Philippe aux États-Unis, c’est la première fois que l’on construit une structure indépendante au sein de l’espace événementiel du Capriani de la 42e Rue. « Il n’a pas été facile d’obtenir les autorisations », précise-t-elle. Et d’annoncer en outre des conférences et une journée spéciale familles avec, probablement, une action de charité en faveur des enfants. Quant à Yasmina Steele, directrice de la communication et des relations publiques de la maison, elle déclare : « En proposant une immersion dans le monde de Patek Philippe, nous souhaitons partager notre passion pour l’horlogerie avec les visiteurs et nous espérons qu’ils sortiront de l’exposition avec une meilleure compréhension de cet art. »

Chez Patek Philippe, on peut mesurer l’importance du marché américain tout au long de notre histoire.
Thierry Stern

Le président Thierry Stern ajoute : « Chez Patek Philippe, on peut mesurer l’importance du marché américain tout au long de notre histoire. Notre fondateur, Antoine Norbert de Patek, a effectué son premier voyage en Amérique dans les années 1850. Dans ma famille, en tant que propriétaires de Patek Philippe, nous avons pris l’habitude de parcourir le nouveau monde sur les traces de mon grand-père Henri, le fondateur de la filiale Henri Stern Watch Agency dans le Rockefeller Center en 1946. Personnellement, quand j’ai intégré l’entreprise, j’ai été formé aux États-Unis. Je suis très heureux de permettre au public local d’en apprendre davantage sur les liens d’hier et d’aujourd’hui qui unissent notre entreprise et les États-Unis. »

Haut de page
Günter Blümlein
Points de vue
Va Pensiero : À nos génies perdus
jeudi, 19 octobre 2017
3 min de lecture
Premier Diamond Second Automatic 36 mm © Harry Winston
Nouveautés
Harry Winston - Tout de nacre et de diamants
mercredi, 18 octobre 2017
La rédaction
4 min de lecture
3
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Histoire & Pièces d'exception
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5