>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Petite heure, grand moment
Nouveautés

Petite heure, grand moment

mercredi, 24 février 2016
Par La rédaction
fermer
La rédaction

Lire plus

CLOSE
2 min de lecture

Chopard associe le prestige horloger d’un mouvement régulateur à l’élégance de la nouvelle boîte L.U.C. Symétrie graphique et précision mécanique pour la L.U.C Regulator.

Après un premier modèle en 2006, Chopard s’illustre à nouveau en miniaturisant à la taille d’une montre-bracelet le mécanisme de « régulateur ». Les régulateurs sont des montres dont l’aiguille des heures n’est pas ancrée au centre du cadran. La boîte en acier laisse place à la boîte intemporelle en or rose 18 carats. Le mouvement Regulator Chopard est unique par l’implantation de ses indications. Contrairement à la quasi – totalité des régulateurs disponibles, qui logent les heures à midi, celles de la L.U.C Regulator sont situées à 3 h. Elles dépassent ainsi d’une manche de chemise et sont lisibles en toute circonstance. Le design avant-gardiste des indications de la L.U.C Regulator de 2006 est remplacé par de nouvelles indications à la typographie affinée. L’aiguille des minutes dorée reste au centre, bénéficiant ainsi d’une grande finesse de lecture. Mais l’unicité de la L.U.C Regulator réside également dans ses autres indications atypiques. Son cadran fait preuve d’une symétrie aboutie. Ses quatre points cardinaux sont chacun occupés par une indication. À midi, l’indicateur de réserve de marche affiche fièrement l’autonomie du calibre L.U.C 98.02-L sur une échelle graduée. À 3 h se situent les heures. À 6 h, une petite seconde bat la mesure.

Chaque mouvement L.U.C 98.02-L de la L.U.C Regulator a subi avec succès les tests du Contrôle officiel suisse de chronométrie, qui lui garantissent une précision chronométrique. La montre est donc autorisée à afficher la mention « Chronometer » sur son cadran. De plus, sa boîte et son mouvement ont passé les épreuves de contrôle du Poinçon de Genève. Ce dernier certifie la bienfacture technique et esthétique de la montre dans son ensemble, en particulier du haut niveau de finition de ses composants mécaniques.

Haut de page