>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2020 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Pour ses missions lunaires, Snoopy porte une Omega
Histoires de montres

Pour ses missions lunaires, Snoopy porte une Omega

mercredi, 11 novembre 2020
fermer
Editor Image
Christophe Roulet
Rédacteur en chef, HH Journal

“Vouloir est la clé du savoir.”

« Une trentaine d’années passées dans les travées du journalisme, voilà un puissant stimulant pour en découvrir toujours davantage. »

Lire plus

CLOSE
6 min de lecture

Omega célèbre les 50 ans du « Silver Snoopy Award », distinction reçue de la part de la Nasa en 1970 pour sa contribution aux missions spatiales Apollo. L’occasion pour la marque de présenter une troisième Speedmaster commémorative après les modèles de 2003 et 2015.

Entre Omega et Peanuts Worldwide, société détentrice des droits sur l’univers de Charlie Brown, autant dire que le courant passe on ne peut mieux. Sur demande de l’horloger, les dessinateurs en charge du patrimoine légué par Charles M. Schulz ont bien volontiers doté le légendaire Snoopy d’une montre Omega pour ses futurs voyages sur la lune. On aurait certes quelques difficultés à reconnaître au premier coup d’œil une Speedmaster à la patte du célèbre beagle, mais ne dit-on pas que c’est l’intention qui compte ? D’autant que Snoopy et Omega ont une longue histoire en commun avec la Nasa.

Snoopy
Snoopy

C’est en effet en 1968, lorsque la Nasa cherchait un « visage » pour son programme de sécurité, que Snoopy s’est imposé comme un choix évident. « Non seulement il allait jouer le rôle de “chien de garde” de la sécurité, mais il allait également représenter le succès d’une mission, tout en gardant les choses légères même dans les situations les plus graves, explique Omega. Snoopy s’est d’ailleurs vu tellement apprécié des astronautes de la Nasa qu’ils ont créé un prix en son nom. Conçu par Charles M. Schulz, le Silver Snoopy Award représente ainsi le beagle dans une combinaison spatiale, portant son célèbre foulard Flying Ace. » Ce prix, remis par les astronautes eux-mêmes, vient distinguer les personnes ou les entreprises qui ont contribué de manière significative au succès des missions habitées de la Nasa. Depuis 1968, ce Snoopy Award n’a toutefois été décerné qu’à 1 % des bénéficiaires éligibles.

Tom Stafford et Snoopy, Apollo 10
Tom Stafford et Snoopy, Apollo 10

De son côté, faut-il encore le rappeler, Omega fait partie des programmes spatiaux de la Nasa depuis 1965, choisie après une batterie de tests pour faire partie de l’équipement standard des missions Gemini puis Apollo. Première montre portée sur la lune en 1969, la Speedmaster d’Omega a joué un rôle de premier plan lors de la mission Apollo 13 un an plus tard. Seul instrument de mesure du temps fonctionnel dans le module lunaire où s’était « réfugié » l’équipage à la suite de l’explosion d’un réservoir d’oxygène, la Speedmaster de l’astronaute Jack Swigert a permis de calculer avec toute la précision voulue les 14 secondes d’allumage du moteur nécessaires pour donner au module le bon angle d’entrée dans l’atmosphère. L’équipage d’Apollo 13 était sauf !

Speedmaster Silver Snoopy Award 2015 © Omega
Speedmaster Silver Snoopy Award 2015 © Omega

Cette « contribution » vitale d’Omega, gage de reconnaissance de la qualité de ses produits, lui a ainsi valu le Silver Snoopy Award, décerné le 5 octobre 1970. Inutile de dire qu’une telle récompense valait bien une montre. Il aura toutefois fallu attendre 2003 pour que soit présentée la première Omega Speedmaster Silver Snoopy Award, une édition limitée de 5’441 pièces offrant sur le compteur de la petite seconde l’effigie d’un Snoopy dans l’espace conforme à l’épinglette en argent représentant le prix éponyme. Le deuxième modèle de la série a été produit à raison de 1’970 exemplaires en 2015 pour le 45e anniversaire de la distinction de la Nasa. La montre est cette fois équipée d’un cadran blanc porteur d’une frise de 14 petits carrés formant l’inscription « What could you do in 14 seconds ». Inscription complétée au centre par la citation « Failure is not an option », tirée du film Apollo 13. Sur le compteur de la petite seconde figure un Snoopy endormi peint en Super-LumiNova®. Le fond de la boîte saphir laisse admirer un médaillon en argent semblable au fameux pin’s décerné à Omega en 1970, monté sur une platine en argent émaillée de bleu et saupoudrée de poussières d’argent.

Speedmaster Silver Snoopy Award 2020 © Omega
Speedmaster Silver Snoopy Award 2020 © Omega

Pour le 50e anniversaire du Snoopy Award, Omega a fait encore plus fort. Pas question en effet de se « contenter » d’éléments décoratifs pour cette troisième pièce non limitée. Le troisième exemplaire de la série est ainsi doté d’une animation aussi ingénieuse que ludique. On trouve au dos de la montre une représentation de la face cachée de la lune laissant apparaître au loin les contours de la Terre. Comme l’axe de la petite seconde a été prolongé au recto du mouvement pour servir de support au disque terrestre, celui-ci effectue une rotation complète en 60 secondes. Le même principe a été appliqué à la trotteuse du chronographe, dont le contrepoids, côté fond, est porteur d’un Snoopy dans son module lunaire. Au déclenchement du chrono, Snoopy apparaît ainsi dans son module lunaire de retour vers la Terre. Petit détail qui a toute son importance : sa trajectoire a été calculée pour qu’au terme des 14 premières secondes son engin spatial entame son approche de la Terre.

Speedmaster Silver Snoopy Award 2020 © Omega
Speedmaster Silver Snoopy Award 2020 © Omega

Comme l’explique Gregory Kissling, responsable produits chez Omega, un soin particulier a été porté au détail, le souci étant d’industrialiser des processus généralement réalisés de manière artisanale sur des montres de Haute Horlogerie. « La représentation de la lune au dos de la montre a par exemple été réalisée via une métallisation microstructurée de la glace, un procédé unique, avec ablation au laser pour former les reliefs, précise-t-il. L’aiguille porteuse du module de Snoopy est en verre pour donner l’illusion qu’il flotte dans l’espace. Le même soin a été apporté à la lunette en céramique bleue dont les inserts du tachygraphe sont en émail Grand Feu. Notre système Naïad Lock assure quant à lui un parfait alignement des gravures du boîtier. Le bracelet enfin offre sur la doublure interne la représentation en relief de la trajectoire de la mission Apollo 13. » Il ne reste plus à Snoopy qu’à sauter de joie dans le compteur de la petite seconde animée par le mouvement co-axial à remontage manuel 3861 Master Chronometer. Dans son costume d’astronaute, évidemment.

tags
Haut de page