>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Quand l’art horloger fait son cinéma
Culture

Quand l’art horloger fait son cinéma

lundi, 21 septembre 2009
Par Cristina d’Agostino
fermer
Cristina d’Agostino

Lire plus

CLOSE
4 min de lecture

Début septembre, Jaeger-LeCoultre investissait à nouveau la Cité des Doges, poursuivant son aventure cinématographique initiée il y a cinq ans avec la Mostra de Venise. Une présence que la marque a choisi d’intensifier depuis 2008 en devenant l’un des trois partenaires principaux de la manifestation.

Alors que la Biennale de Venise bat son plein depuis le printemps déjà, la 66ème Mostra a également vu une pléiade d’artistes venir célébrer le septième art, proposant non moins de 75 longs métrages, dont le dernier Giuseppe Tornatore (Baarìa) ou l’ultime documentaire de Michael Moore (Capitalism : A Love Story). Présidé par Ang Lee (réalisateur de Brokeback Mountain), le jury était composé entre autres de l’actrice française Sandrine Bonnaire.

Durant plus d’une dizaine de jours, Jaeger-LeCoultre était ainsi au cœur de cette magie de l’image, habillant les stars de ses créations et offrant aux lauréats une montre Reverso personnalisée. Des pièces uniques gravées à l’effigie du célèbre lion, emblème incontournable de Venise, qui viennent récompenser les meilleures interprétations masculine et féminine de l’année ainsi que le film élu Lion d’Or 2009.

Année anniversaire du fameux Calibre 101

De l’art du mouvement à celui de sa mise en scène il n’y a qu’un pas que Jaeger-LeCoultre franchit avec brio en proposant, à l’occasion du 80ème anniversaire de son célèbre Calibre 101, huit réalisations joaillières uniques, dont deux rééditions mettant en lumière l’univers mécanique fascinant de l’infiniment petit. Diane Kruger, actrice allemande et ambassadrice officielle de la marque, avait déjà choisi un modèle vintage 1959 pour sa montée des marches du Festival de Cannes en mai dernier.

Dévoilées lors d’une soirée exclusive organisée par Jaeger-LeCoultre dans un lieu tenu jalousement secret, les huit modèles au style à chaque fois différent ont partagé la vedette avec une deuxième révélation horlogère hors du commun : l’Hybris Mechanica 55, un coffret contenant trois garde-temps totalisant 55 complications au sein de la toute nouvelle montre Hybris Mechanica à Grande Sonnerie, du Gyrotourbillon et de la Reverso à Tryptique. D’une complexité extrême, chacune de ces trois créations feront sans nul doute jeu égal avec les célébrités internationales conviées pour l’occasion. Un contexte artistique dont Jérôme Lambert, CEO de la Maison relève l’importance : « il n’y a pas meilleur endroit que Venise pour comprendre et mettre en valeur les 176 ans d’histoire de Jaeger-LeCoultre, ici au cœur de la culture italienne, connue pour célébrer la beauté et la perfection de la vie ».

L’Hybris Mechanica 55, un coffret contenant trois garde-temps totalisant 55 complications © Jaeger-LeCoultre
L’Hybris Mechanica 55, un coffret contenant trois garde-temps totalisant 55 complications © Jaeger-LeCoultre
Le prix « Jaeger-LeCoultre Glory to the Filmmaker »

Autre moment cinématographique clé pour la marque de Haute Horlogerie, le prix « Jaeger-LeCoultre Glory to the Filmmaker ». Ce prix, institué récemment par la Mostra de Venise et organisé en collaboration avec la Maison, récompense un artiste marquant du cinéma contemporain. Après Takeshi Kitano, Agnès Varda et Abbas Kiarostami, c’est le réalisateur, scénariste et acteur Silvester Stallone qui, cette année, en est l’heureux élu. Ce choix étonnant est là pour rappeler le don incontestable de « Sly » à montrer la part d’ombre et de lumière du rêve américain, déjà révélée dans son premier film en tant que réalisateur « Paradise Alley ». Le 12 septembre, lors de la cérémonie de clôture de la Mostra, le prix « Jaeger-LeCoultre Glory to the Filmmaker » lui a ainsi été remis, suivi de la projection, en avant-première mondiale, de quelques extraits de son prochain film, Expandables, dans lequel il joue aux côtés de Mickey Rourke.

A noter également le soutien de Jaeger-LeCoultre à la production du film-documentaire italien « Negli Occhi », retraçant la vie et la carrière du très regretté Vittorio Mezzogiorno, acteur italien dont sa fille Giovanna en est la narratrice et la coproductrice. Présenté en avant-première et en compétition à la Mostra, il témoigne de l’aide apportée aux jeunes artistes par Jaeger-LeCoultre qui œuvre également à la sauvegarde du patrimoine culturel cinématographique. La Maison, mécène du musée du Jeu de Paume à Paris depuis 2007, supporte ainsi l’exposition dédiée à l’œuvre de Fellini qui se tiendra du 20 octobre au 17 janvier prochains.

Haut de page