>

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2017 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Quand le Canada « tombe en amour » avec...
Economie

Quand le Canada « tombe en amour » avec Jaeger-LeCoultre

mercredi, 18 mai 2016
Fermer
Editor Image
Carol Besler
Journaliste

“Les montres sont un art fonctionnel.”

Carol Besler assure une couverture mondiale de l’horlogerie et la joaillerie.

Lire plus

CLOSE
4 min de lecture

Si les ventes de montres de luxe ont décliné en 2015, notamment en Chine, quelques marques enregistrent une croissance à deux chiffres sur certains marchés. C’est le cas de l’intemporelle Jaeger-LeCoultre, qui cette année a ouvert deux boutiques au Canada.

Au mois de mai, Jaeger-LeCoultre a ouvert une nouvelle boutique de 85 m2, rue Alberni, à Vancouver, dans le quartier commerçant chic de la ville, un quartier fortement soutenu par une importante communauté chinoise issue de l’immigration. Cette boutique Jaeger-LeCoultre est située à deux pas de la Maison Hermès et juste en face de la boutique Tiffany, qui, en pleins travaux d’agrandissement, s’offre le luxe d’un deuxième étage ; dans la même rue aussi que l’une des quatre boutiques Christian Dior les plus florissantes d’Amérique du Nord, sans oublier les marques Louis Vuitton, De Beers et Gucci, toutes présentes dans ce même pâté de maisons.

La boutique Jaeger-LeCoultre à Vancouver
La boutique Jaeger-LeCoultre à Vancouver

« Nous avions une croissance à trois chiffres au Canada ces dernières années ! » clamait Daniel Riedo, PDG de la manufacture Jaeger – LeCoultre, à l’inauguration de cette nouvelle boutique la semaine dernière à Vancouver. « Cela ne signifie pas que le marché des montres remonte. C’est notre part de marché qui remonte. » En effet, le marché des montres n’a pas le vent en poupe : alors que l’industrie horlogère se trouve confrontée à une baisse de la demande sur tous ses principaux marchés, l’exportation des montres suisses a chuté de 8,9 % au premier trimestre de cette année, la chute la plus importante enregistrée depuis 2009. Au seul mois de mars, les exportations globales de montres suisses ont diminué de 16 %, dont une chute de 37 % à Hong Kong.

Je n’ai pas le sentiment que nous soyons en crise ! Nous avons doublé notre part de marché au cours des cinq dernières années.
Daniel Riedo, CEO de Jaeger-LeCoultre

Même si Daniel Riedo admet que Jaeger-LeCoultre décline sur certains marchés – à Macao, en Chine, la marque dégringole ainsi de 70 % –, il rappelle que les affaires étaient tout à fait prospères en Europe avec une hausse de 50 à 60 %, notamment en Italie, en Espagne et en Suisse. « Je n’ai pas le sentiment que nous soyons en crise ! déclare-t-il. Nous avons doublé notre part de marché au cours des cinq dernières années. Alors si aujourd’hui certains marchés restent à l’équilibre ou stagnent, nous pouvons toujours nous considérer en bonne forme. Nous avons connu une époque tout au long de laquelle notre croissance s’est maintenue à deux chiffres durant plusieurs années et, maintenant qu’elle s’est stabilisée, les gens parlent de crise. Ce marché est parfois un peu trop gourmand ! »

Une marque parmi les plus prestigieuses

La boutique de Vancouver a été inaugurée par le PDG de Jaeger-LeCoultre, Daniel Riedo, et l’actrice canadienne Sarah Cadon, une « amie de la marque ». Cette boutique est le fruit d’un partenariat entre Jaeger-LeCoultre et Rodeo Jewellers, détaillant autorisé local de montres de luxe. « Nous avons 84 boutiques de par le monde et certaines d’entre elles ouvrent en partenariat, explique Daniel Riedo. Quand vous avez un excellent emplacement et d’excellents partenaires, pourquoi ne pas s’associer avec ceux qui sont bien ancrés dans la communauté ? Ils ont des contacts auxquels vous n’auriez jamais accès avec vos seuls employés. »

Jaeger-LeCoultre Atelier Reverso
Jaeger-LeCoultre Atelier Reverso © Johann Sauty

Jaeger-LeCoultre appartient au groupe Richemont, qui possède également Piaget, Vacheron Constantin et Cartier. Au total, Richemont emploie environ 6 000 personnes dans l’horlogerie, mais certains rapports laissent entendre qu’ils pourraient supprimer une centaine de postes cette année, car ces autres marques ont été ébranlées par cette baisse d’activité.

Mais Jaeger-LeCoultre – cette marque qui compte parmi les plus prestigieuses avec son produit phare, l’iconique Reverso – sera peut-être l’une des rares vedettes de l’industrie de luxe à résister à la récession. Fondée en 1833, la marque a développé plus de 1 300 calibres mécaniques, soit bien plus que n’importe quelle autre manufacture, et elle a approvisionné la plupart des autres marques de prestige ces dernières années. On compte 11 boutiques en Amérique du Nord réparties comme suit : Beverly Hills, Boca Raton, Encore at the Wynn Las Vegas, Costa Mesa, Palm Beach, Aventura, New York, Miami Design District, le Forum Shops Las Vegas, Vancouver et Toronto. La boutique de Toronto, qui s’est ouverte à l’automne, est située dans le centre commercial Yorkdale.

Haut de page
Karl-Friedrich Scheufele Chopard
Videos
Ferdinand Berthoud: interview de Karl-Friedrich Scheufele
vendredi, 22 septembre 2017
 
1 min de lecture
Hublot, l’art de la fusion
Regards de connaisseurs
Le nouvel âge d’or
vendredi, 22 septembre 2017
7 min de lecture
12
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Histoire & Pièces d'exception
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5