>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Quand les horlogers se passionnent pour la formule 1
Evénements

Quand les horlogers se passionnent pour la formule 1

vendredi, 03 mai 2019
Par Shining Zhu
fermer
Shining Zhu

Lire plus

CLOSE
7 min de lecture

La course à l’innovation et à la performance, la quête de la perfection technique, la précision ultime… La F1 et les montres ont tant de choses en commun.

Le dimanche 14 avril dernier, la formule 1 a célébré sa 1’000e course lors du Grand Prix de Shanghai. Cet événement est à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire de cette discipline reine de la course automobile, qui assure l’audimat le plus important après la Coupe du Monde de Football et les Jeux olympiques. Or, depuis la première course officielle du championnat du monde de F1, organisée en 1950, Heuer était présent avec son chronographe mécanique à remontage manuel. C’est toutefois Longines qui est devenu le premier chronométreur officiel de la F1 en 1982 et ce, pour une période de 10 ans. TAG Heuer n’obtiendra la place qu’en 1992. En 2010, Hublot reprend le flambeau avant que Rolex ne le remplace en 2013. Aujourd’hui, les courses de F1 sont donc toutes placées sous l’égide de la marque à la couronne dont le logo s’exhibe à peu près partout sur les circuits.

TAG Heuer, Hublot, IWC…

Par les temps qui courent, les parrainages orchestrés par les marques horlogères de luxe sont devenus monnaie courante. On notera cependant qu’Heuer a été la première à nouer des partenariats de longue durée avec les écuries de F1 : la Scuderia Ferrari de 1972 à 1979, BRM dans les années 1970 et McLaren-Texaco depuis 1985. De plus, Heuer a également été la première marque horlogère à sponsoriser des pilotes de F1 comme Niki Lauda et Clay Regazzoni dans les années 1970 ou encore Alain Prost et Ayrton Senna dans les années 1980. Avec toutes ces collaborations, il n’est pas étonnant que TAG Heuer soit devenu « la » marque emblématique de la F1 avec nombre de modèles de montre associés à cet univers. En plus des célèbres Monaco, Monza et Silverstone, qui toutes portent le nom d’un circuit, on trouve encore chez TAG Heuer une collection complète portant le nom de Formula 1. Pour couronner cette osmose, depuis 2016, le nom de l’horloger est officiellement inscrit sur la voiture de son écurie fétiche désormais appelée Aston Martin Red Bull Racing – TAG Heuer RB12.

Red Bull Racing F1 team © Aston Martin
Red Bull Racing F1 team © Aston Martin

Pour célébrer l’événement, TAG Heuer a présenté en 2016 deux éditions spéciales de la TAG Heuer Formula 1 Aston Martin Red Bull Racing Team. Ce chronographe en acier porte les couleurs de l’équipe – bleu nuit et rouge – et arbore une lunette avec échelle tachymétrique en aluminium bleu mat. Le fond du boîtier est gravé du drapeau à damiers noir et blanc, symbole de la F1, ainsi que du logo de l’équipe Aston Martin Red Bull Racing. Pour ne rien gâcher, le mouvement chronographe à quartz est précis au dixième de seconde.

Aujourd’hui, le pilote le plus performant est sans conteste Lewis Hamilton.

Sans aucun doute, l’écurie de F1 la plus populaire est bel et bien la Scuderia Ferrari, la seule encore active depuis 1950 et donc la seule à avoir participé à toutes les courses, sauf la toute première. En tant que partenaire officiel de Ferrari depuis 2012, Hublot est également devenu sponsor officiel de la Scuderia Ferrari depuis 2013. Cette année, afin de célébrer le 90e anniversaire de la prestigieuse écurie, Hublot a présenté une Big Bang Scuderia Ferrari 90th Anniversary, un nouveau modèle disponible en trois éditions limitées de 90 pièces auxquelles s’ajoutent 10 assortiments « collector » incluant les trois modèles.

Ferrari et Ricardo Guadalupe, PDG de Hublot
Ferrari et Ricardo Guadalupe, PDG de Hublot

Aujourd’hui, le pilote le plus performant est sans conteste Lewis Hamilton. Champion du monde à cinq reprises, il a également remporté ce 1’000e Grand Prix à Shanghai. Afin d’accompagner son ambassadeur tout au long d’un championnat qui devrait le mener vers un sixième titre, IWC, partenaire officiel de l’écurie Mercedes AMG Petronas depuis 2013, a équipé le prodige des circuits avec une montre personnalisée : la Grande Montre d’Aviateur Calendrier Perpétuel, qui arbore un boîtier en céramique noir de 48 mm orné d’une couronne en or rouge 18 carats.

Richard Mille, Bell & Ross, Roger Dubuis

D’autres marques de montre collaborent aussi avec des équipes de F1 au rang desquelles Richard Mille ou encore Bell & Ross. À son habitude de ne rien faire comme les autres, Richard Mille est simultanément partenaire de deux équipes de F1, à savoir McLaren et Haas. En 2017, la Maison présentait ainsi une montre dédiée à l’écurie McLaren, la RM50-03 McLaren F1, un chronographe à rattrapante tourbillon poids plume. Fait de Graph TPT™, un nanomatériau révolutionnaire 6 fois plus léger mais 200 fois plus résistant que l’acier, la montre ne pèse que 38 grammes bracelet compris, un record mondial réservé aux 75 personnes qui ont acquis cette édition limitée.

Article en relation

Sport automobile et horlogerie
La RM 11-03 scelle le partenariat entre Richard Mille et McLaren Automotive
vendredi, 09 mars 2018
3 min de lecture
3

Pour ce qui est de Bell & Ross, en partenariat avec Renault depuis 2015, la Maison présente chaque année des nouveautés dans sa collection R.S.19. Élaborée comme une voiture de course au poignet, la BR-X1 R.S.19 de l’année a été pensée pour des manipulations aisées au volant avec ses poussoirs ergonomiques et un cadran très lisible aux couleurs des instruments de pilotage, le tout pour un poids extrêmement léger grâce à une combinaison de titane, céramique et caoutchouc. Éditée à raison de 250 pièces, cette nouvelle BR-X1 se distingue également par son « Time Marker » incorporé à la lunette tournante permettant d’« enregistrer » les temps de passage.

Si la plupart des marques horlogères font le forcing pour entrer dans le monde de la F1, d’autres n’hésitent pas à en sortir.

Pirelli est fournisseur exclusif de pneus pour la F1 depuis 2011. En 2017, c’était au tour de Roger Dubuis d’entrer dans la danse via un nouveau partenariat conclu avec le fabricant de pneus italiens. Dans la foulée, la Maison présentait une collection Excalibur Spider Pirelli. Tous les bracelets de cette collection ont leur surface extérieure faite de caoutchouc provenant de pneus Pirelli utilisés par les voitures gagnantes des grands prix de F1. Quant à l’intérieur des bracelets, il est également en caoutchouc mais plus doux et mou, enrichi du motif des pneus Pirelli. Un bonus accompagne l’achat d’une de ces montres : le propriétaire est invité en tant que VIP Pirelli sur un événement de sport auto sur deux jours.

Excalibur Spider Pirelli Double Flying Tourbillon © Roger Dubuis
Excalibur Spider Pirelli Double Flying Tourbillon © Roger Dubuis

Mais si la plupart des marques horlogères font le forcing pour entrer dans le monde de la F1, d’autres n’hésitent pas à en sortir, comme Oris. Après 16 ans de collaboration avec l’équipe Williams, la Maison a décidé d’y mettre un terme. Depuis peu, la marque s’engage principalement dans des activités liées à la protection environnementale, se refusant désormais à soutenir des événements qui vont à l’encontre de ces principes. Peut-être pourrait-elle considérer la FE (Formula E), une classe de sport motorisé pour voitures électriques. Une compétition qui, depuis ses début en 2014, a déjà comme partenaire… TAG Heuer !

Haut de page