>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Quinzième mois de baisse des exportations horlogères
Economie

Quinzième mois de baisse des exportations horlogères

Friday, 21 October 2016
fermer
Editor Image
Christophe Roulet
Rédacteur en chef, HH Journal

“Vouloir est la clé du savoir.”

« Une trentaine d’années passées dans les travées du journalisme, voilà un puissant stimulant pour en découvrir toujours davantage. »

Lire plus

CLOSE
1 min de lecture

Le recul des exportations horlogères a perdu de la vigueur durant le troisième trimestre, mais il est resté significatif en septembre, avec -5,7%. La valeur totale s’est ainsi établie à 1,7 milliard de francs, profitant d’une base de comparaison plus favorable.

Les montres en métaux précieux ont continué de peser sur le résultat. La catégorie Autres métaux a également connu un fort repli, tandis que les garde-temps en acier et bimétalliques affichaient une légère hausse. En volume, la timide progression de l’acier n’a de loin pas compensé les fortes baisses des autres catégories.

© RE-UP

Tous les segments de prix ont été affectés par la diminution du mois de septembre, dans des proportions variables. Les montres entre 200 et 500 francs (prix export) ont enregistré le plus fort recul, alors que la gamme 500-3’000 francs n’a que très peu baissé.

© RE-UP

Pour la deuxième fois cette année, les Etats-Unis ont représenté le premier débouché des exportations horlogères suisses. Ce classement est dû à une progression de 4,7% par rapport à septembre 2015 et à un recul très prononcé de Hong Kong, qui a affiché sa plus forte contraction des 20 derniers mois (-39,6%). Le Japon a retrouvé la croissance après six mois de baisse et la Chine est restée stable. En Europe, le Royaume-Uni a encore profité des conséquences du vote sur le Brexit en enregistrant un troisième mois de forte hausse. L’Italie, l’Allemagne et la France se sont en revanche inscrites en baisse marquée. (FH)

Haut de page