>SHOP

restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2019 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Quoi de neuf du côté des « ambassadeurs » ?
Modes & Tendances

Quoi de neuf du côté des « ambassadeurs » ?

vendredi, 13 septembre 2019
fermer
Editor Image
Marie Le Berre
Rédactrice indépendante

“Comment le temps fait-il pour tourner rond dans des horloges carrées ?”

Quino

« Porter à la connaissance du plus grand nombre des informations qui relèvent d’un secteur par trop méconnu. Vulgariser, au sens propre du terme. »

Lire plus

CLOSE
6 min de lecture

Le concept des ambassadeurs chargés de véhiculer l’image d’une marque est loin d’être nouveau et il n’est apparemment pas près de s’essouffler. En ce début du XXIe siècle, des exemples personnalisés marquants viennent le confirmer.

Pour un ambassadeur, prêter son image et faire acte de présence dans divers événements est la formule la plus répandue. Partager les mêmes valeurs est le principal leitmotiv du contrat. Néanmoins, il y a sans doute un grand écart parmi les ambassadeurs, entre ceux qui se limitent à assurer le job et ceux qui s’impliquent profondément. On ne pourrait que très difficilement faire le tri quant à la sincérité de l’attachement des uns et des autres à la marque qu’ils représentent, mais ce n’est pas le plus important. De nos jours, où rien ou presque n’échappe à la surveillance des réseaux sociaux, c’est le comportement de l’ambassadeur dans la vie en général qui prend le dessus. De plus en plus, les marques doivent faire preuve d’un maximum de vigilance et, le cas échéant, de réactivité pour que leur image ne soit pas éclaboussée par un scandale.

Ambassadeurs testeurs

Stratégie et choix exemplaires chez Rolex, qui a initié le phénomène ambassadeurs en 1927, lors de la traversée de la Manche de la nageuse britannique Mercedes Gleitze. Elle fut chargée de tester l’étanchéité de l’Oyster et fut la première à témoigner de l’excellence maison. Avec elle est né le concept de « Témoignage » Rolex, dénomination de l’ensemble des ambassadeurs de la marque. Depuis, le panel s’est étendu à de nombreux sportifs ou artistes triés sur le volet, particulièrement performants dans leurs domaines respectifs. Il compte également de grands explorateurs partis à la découverte des régions les plus hostiles de la planète, des hauts sommets aux fonds sous-marins. Toujours à l’avant-garde, Rolex se montre aujourd’hui des plus présentes dans les missions liées à la protection de l’environnement. Elle soutient notamment le programme Mission Blue de l’océanographe Sylvia Earle, Témoignage Rolex depuis 1982, qui a pour but de protéger 30 % des océans à l’horizon 2030 (8 % actuellement).

La stratégie Hublot : aller partout où le client se trouve.

Parmi les marques du XXIe siècle, c’est à l’évidence chez Richard Mille que les ambassadeurs sont les plus sollicités. On préfère d’ailleurs parler de « partenaires ». Pour la plupart, en majorité des sportifs, ils sont chargés de tester les montres en conditions réelles, jusqu’aux plus extrêmes, et ils participent à l’évolution des produits. Leurs exigences donnent naissance à de nouvelles solutions techniques, de nouveaux matériaux ou de nouvelles complications. Richard Mille leur rend régulièrement hommage en produisant des modèles à leur nom.

Tous azimuts

« Aller là où le client potentiel se trouve », telle est la stratégie apparemment payante développée par Hublot depuis son rachat en 2004. Les partenariats et, dans la foulée, les ambassadeurs se multiplient à un rythme très soutenu et s’ouvrent à de nouveaux secteurs. Par exemple, Hublot a été la première marque horlogère de luxe à s’investir dans le football, avec pour premiers ambassadeurs Pelé et Maradona. Depuis, la famille s’est agrandie pour accueillir récemment trois femmes : la Française Laure Boulleau, l’Américaine Alex Morgan et la Norvégienne Ada Hegerberg. Parallèlement, Hublot diversifie considérablement ses collaborations avec des artistes contemporains, certains comme Maxime Büchi de Sang Bleu ou Richard Orlinski ayant dessiné des lignes de montres spécifiques.

En équipes

Parmi les ambassadeurs, on compte non seulement des individus mais également des équipes, généralement sportives, préexistantes ou constituées par les marques pour les représenter avec un maximum de visibilité dans les compétitions. Breitling a fait preuve d’originalité avec la Jet Team, qui opère sous ses couleurs depuis 17 ans. Composée de sept pilotes, la première patrouille professionnelle civile au monde offre des spectacles de voltige aérienne à travers le monde. Pour Beitling, l’aventure s’achèvera peut-être fin 2019 – la marque qui ne souhaite plus être sponsor exclusif reste ouverte à un copartenariat –, mais elle aura inspiré la création des « Squads » en développement depuis l’an dernier.

Panerai a pris cette année une initiative très exaltante avec des rendez-vous fixés aux quatre coins de la planète.

Le concept inédit implique la formation de petits groupes de personnalités éminentes, expertes dans un même domaine, auxquelles Breitling entend confier des missions spéciales, en lien avec les thématiques air, mer et terre, qui devraient la rapprocher de son public. À ce jour, quatre Squads ont été constituées : la Cinema Squad (Brad Pitt, Charlize Theron, Adam Driver et Daniel Wu), l’Explorers Squad (Bertrand Piccard, David de Rothschild et Inge Solheim), la Surfers Squad (Stephanie Gilmore, Sally Fitzgibbons et Kelly Slater) et la Triathlon Squad (Jan Frodeno, Chris « Macca » McCormack et Daniela Ryf). Affaire à suivre.

Pour vivre des expériences

Afin de susciter une adhésion toujours plus forte de la part des clients, les marques explorent de nouvelles formes de promotion : leur faire vivre des expériences exclusives est un moyen en plein développement. Dans l’horlogerie, Panerai a pris cette année une initiative très exaltante pour les aficionados de la Maison et de ses partenaires. Rendez-vous à Moorea, lieu de résidence de Guillaume Néry, afin d’explorer les fonds marins en sa compagnie (pour les 15 propriétaires d’une édition spéciale Submersible Chrono Guillaume Néry) ; rendez-vous dans l’océan Arctique afin de suivre un stage de découverte dirigé par Mike Horn (pour les 19 propriétaires d’une édition spéciale Submersible Mike Horn) et rendez-vous en Italie afin de suivre une session d’entraînement avec le COMSUBIN, le groupe de plongeurs et commandos de la Marine militaire italienne (pour les 33 propriétaires d’une édition spéciale Submersible Marina Militare Carbotech) !

Haut de page