>

Restez informés

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle pour recevoir des infos et tendances exclusives

Suivez-nous sur toutes nos plateformes

Pour encore plus d'actualités, de tendances et d'inspiration

© 2017 - Copyright Fondation de la Haute Horlogerie Tous droits réservés

Record de participation pour Only Watch 2015
Culture

Record de participation pour Only Watch 2015

vendredi, 25 septembre 2015
Fermer
Editor Image
Fabrice Eschmann
Journaliste indépendant

“Il faut se méfier des citations sur Internet !”

« Une grande histoire aux multiples auteurs : ainsi en est-il de la vie. Ainsi en va-t-il aussi de l’horlogerie. Sans rencontres, point d’histoire. »

Lire plus

CLOSE
4 min de lecture

Pour la première fois sous le marteau d’Aurel Bacs et en association avec la maison Phillips, la vente aux enchères caritative réunit pas moins de 44 pièces uniques. Celles-ci seront dispersées à Genève le 7 novembre prochain.

La prochaine vente aux enchères caritative Only Watch parviendra-t-elle à battre son record de 5,066 millions d’euros réalisé en 2013 ? On peut raisonnablement le penser. Car la mise à l’encan, organisée tous les deux ans depuis 2005 par l’Association monégasque contre les myopathies et le Monaco Yacht Show, a d’ores et déjà battu son record de participation : 44 marques horlogères ont en effet offert une pièce en faveur de la recherche contre la myopathie de Duchenne, une maladie dégénérative qui touche les garçons à la naissance. La session, organisée jusqu’ici à Monaco, aura lieu pour la première fois à Genève le 7 novembre. Au marteau, pour la première fois également dans l’histoire d’Only Watch, Aurel Bacs, associé à la maison Phillips.

Les fidèles

Si la vente a connu un tel succès il y a deux ans, c’est surtout grâce à l’extraordinaire résultat réalisé par Patek Philippe. À l’époque, son chronographe à rattrapante et quantième perpétuel réf. 5004 spécialement conçu en titane avait été adjugé à 2,95 millions d’euros. Cette année, la marque a choisi de proposer la référence 5016, qui réunit trois des complications les plus prisées par les collectionneurs : un tourbillon, une répétition minutes et un quantième perpétuel. Particularité : cette pièce est la première et unique version en acier. Breguet n’est pas en reste : sa montre d’aviateur Type XXI 3813, un chronographe fly-back avec compteur des minutes au centre, a été, pour la première fois, réalisée en platine. Carl F. Bucherer, de son côté, a choisi l’or blanc pour sa Manero Chrono Perpetual et Girard-Perregaux, le titane DLC pour sa Vintage 1945.
Même si les boîtiers uniques par leur matière sont très recherchés par les amateurs, d’autres ont choisi des moyens plus symboliques de se distinguer. La myopathie de Duchenne touchant des enfants, H. Moser & Cie a eu l’idée originale de faire dessiner les 31 chiffres de la date du modèle Endeavour Perpetual Calendar par les enfants de ses collaborateurs. Le résultat est subtil et particulièrement réussi. Dans le même esprit, Perrelet a échangé les pales de sa Turbine par une étoile de shérif noire aux pointes dorées. La BR 01 Skull Bronze Tourbillon de Bell & Ross, patinée pour l’occasion, semble, elle, provenir en droite ligne d’un navire de pirate englouti.

Des œuvres d’art

Une pièce unique peut également être assimilée à une œuvre d’art. C’est cette démarche qu’ont choisie les Maisons Chopard et Hublot en faisant signer leur pièce, la première par son ambassadeur et champion automobile Mark Webber, la seconde par l’artiste brésilien Romero Britto. Cette Classic Fusion est même accompagnée pour la vente de la toile qui l’a inspirée.
F.P.Journe, qui participe pour la première fois à Only Watch, a réalisé une version toute particulière de son modèle Tourbillon Souverain : outre le boîtier en tantale, cette pièce se pare d’un cadran bleu chrome aux effets miroir. L’horloger n’est d’ailleurs pas le seul à avoir concentré ses efforts sur le cadran. Laurent Ferrier a choisi, pour sa part, de créer un cadran dit « à secteurs » typique de la fin des années 1930 pour son modèle Galet Square. Blancpain, Boucheron, Bovet Fleurier ou Chronoswiss ont, quant à eux, mis à l’honneur les métiers d’art : émail Grand Feu, guillochage, gravure main ou encore peinture miniature.

Unique prototype

Enfin, seul prototype de cette édition, la RM 27-02 de Richard Mille est le modèle même qui a été confié à Rafael Nadal durant les tournois de Roland Garros et Wimbledon. Cette pièce ultralégère en carbone NTPT et quartz TPT® supportant des accélérations de 5 000 G devrait ravir les amateurs de tennis fortunés. D’autant qu’elle sera vendue avec la tenue dédicacée du sportif.

Avant d’être éparpillée, cette collection hors du commun va entamer une tournée mondiale. Les pièces seront visibles aux dates suivantes :

23-26 septembre, Monaco Yacht Show
02-05 octobre, Hong Kong (Phillips)
09-12 octobre, Pékin (Parkview Green – Salon Monaco)
17-20 octobre, New York (Phillips)
24-27 octobre, Londres (Phillips)
05-06 novembre, Genève (Phillips)

Haut de page
Points de vue
Only Watch : « Se réunir en laissant son ego de côté »
lundi, 28 septembre 2015
6 min de lecture
Zenith Defy El Primero 21
Actualités
Zenith à nouveau sur orbite ?
mercredi, 28 juin 2017
5 min de lecture
5
GeorgeClooney
Histoires de montres
George Clooney, ses montres, ses motos, ses amours …
mercredi, 02 mars 2016
Frank Rousseau
11 min de lecture
Histoire & Pièces d'exception
La Rolex « Paul Newman » ou l’inestimable cool horloger
lundi, 07 décembre 2015
Louis Nardin
6 min de lecture
5